BFM Patrimoine

UPDATE: Le CAC 40 pénalisé par la taxe sur les dépôts bancaires à Chypre

BFM Patrimoine
PARIS (Dow Jones)--La Bourse de Paris a perdu du terrain lundi, les valeurs bancaires clôturant en nette baisse en réaction à l'annonce de la taxe sur les dépôts imposée à Chypre en échange d'une aide de 10 milliards d'euros. Le CAC 40 a clô

PARIS (Dow Jones)--La Bourse de Paris a perdu du terrain lundi, les valeurs bancaires clôturant en nette baisse en réaction à l'annonce de la taxe sur les dépôts imposée à Chypre en échange d'une aide de 10 milliards d'euros.

Le CAC 40 a clôturé en baisse de 0,5%, à 3.825,47 points, et le SBF 120 a cédé 0,4%, à 2.956,76 points.

Les modalités de la taxe sur les dépôts bancaires à Chypre pourraient toutefois être revues pour éviter une panique bancaire, tandis que le débat parlementaire sur le plan d'aide a été repoussé à mardi. Une conférence des ministres des Finances de la zone euro est par ailleurs prévue sur le sujet lundi à 19h30.

"Les investisseurs sont [...] partiellement rassurés par la décision de fermer les banques chypriotes pendant quelques jours afin d'éviter une panique bancaire, ainsi que par la possibilité de renégocier certains termes du plan", commente un opérateur parisien.

Les valeurs bancaires ont été lourdement pénalisées par les annonces entourant le plan d'aide à Chypre. Plus forte baisse du CAC 40, Société Générale a abandonné 3,3% à 28,98 euros, suivie de Crédit Agricole, en repli de 3,2% à 6,96 euros. BNP Paribas a perdu 2,8% à 42,75 euros.

Egalement dans le rouge, ArcelorMittal a pâti de commentaires d'analystes négatifs après sa journée de rencontre avec les investisseurs. Le titre a clôturé en baisse de 2,9% à 11,09 euros.

EADS a fléchi de 1,3% à 42,05 euros, malgré la commande record passée par la compagnie aérienne indonésienne Lion Air, qui a commandé 234 avions A320 à Airbus pour 18,4 milliards d'euros.

Permettant à l'indice phare de limiter ses pertes, STMicroelectronics a bondi de 5,2% à 6,19 euros après l'annonce de la partition des principaux actifs de sa filiale ST-Ericsson avec son partenaire suédois Ericsson.

Renault a terminé la séance en hausse de 1,3% à 53,15 euros et Publicis a progressé de 1,2% à 54,09 euros.

En dehors du CAC 40, la société de biotechnologies AB Science a gagné 5% à 18,80 euros. Le courtier Oddo a lancé la couverture du titre avec une recommandation d'achat, se disant confiant dans les chances de commercialisation du Masitinib, le principal traitement expérimental du laboratoire.

Mardi, l'indicateur économique avancé de l'institut allemand ZEW sera publié à 11h00. L'opérateur de télécommunications Iliad publiera également ses résultats de l'exercice 2012.

-Thomas Varela, Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 72; thomas.varela@dowjones.com

(END) Dow Jones Newswires

March 18, 2013 13:03 ET (17:03 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-