BFM Patrimoine

UPDATE: Le CAC 40 dans le rouge après prises de bénéfices et statistiques décevantes

BFM Patrimoine
PARIS (Dow Jones)--La Bourse de Paris a clôturé en baisse lundi, perdant du terrain sous l'effet de prises de bénéfices après plusieurs séances de hausse. La publication d'un indice d'activité manufacturière décevant dans la région de New Y

PARIS (Dow Jones)--La Bourse de Paris a clôturé en baisse lundi, perdant du terrain sous l'effet de prises de bénéfices après plusieurs séances de hausse. La publication d'un indice d'activité manufacturière décevant dans la région de New York a également pesé sur les cours.

Le CAC 40 a perdu 0,8% à 3.553,69 points et le SBF 120 s'est replié de 0,7% à 2.722,42 points.

L'activité manufacturière dans la région de New York s'est de nouveau contractée en septembre, selon des chiffres publiés lundi, soulevant de nouvelles inquiétudes sur la perte de dynamisme du secteur aux Etats-Unis.

L'indice manufacturier Empire State a reculé à -10,4 en septembre contre -5,9 en août, atteignant son plus faible niveau depuis novembre 2010. Les économistes s'attendaient en moyenne à une amélioration de l'indice et qu'il se redresse à 0,0.

ArcelorMittal et Michelin ont cédé respectivement 4% à 12,86 euros et 2,5% à 62,65 euros après avoir fortement progressé au cours des dernières séances. Tous deux dégradés par Morgan Stanley, France Télécom a perdu 2,4% à 10,43 euros et Vivendi 1,9% à 15,54 euros.

A contre-courant, EADS a gagné 1,6% à 25,70 euros. Le groupe franco-allemand avait perdu autour de 15% en fin de semaine dernière, après avoir annoncé qu'il discutait d'un rapprochement avec le britannique BAE Systems.

Parmi les valeurs qui avaient le plus profité de la hausse des marchés ces dernières semaines, les valeurs bancaires résistent en raison notamment de plusieurs relèvements d'objectifs d'analystes. Société Générale a terminé en hausse de 1,1% à 25,03 euros et BNP Paribas a progressé de 0,5% à 40,20 euros.

En dehors du CAC 40, l'éditeur d'annuaires PagesJaunes a bondi de 9,3% à 1,61 euro grâce aux progrès des négociations engagées pour restructurer sa dette. Le groupe a annoncé avoir obtenu l'autorisation de ses créanciers obligataires de nommer un mandataire ad hoc pour l'aider à négocier un allongement de la maturité de sa dette.

Mardi, l'indicateur économique avancé allemand ZEW sera publié à 11h00.

(END) Dow Jones Newswires

September 17, 2012 12:08 ET (16:08 GMT)

© 2012 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-