BFM Patrimoine

UPDATE: Le CAC 40 a perdu 2,4% mardi, le marché inquiet au sujet de la Syrie

BFM Patrimoine
PARIS (Dow Jones)--La Bourse de Paris a clôturé en forte baisse mercredi, pénalisée par les craintes entourant la situation géopolitique en Syrie, alors que les pays occidentaux semblaient prêts à intervenir contre le régime de Damas. Le CAC

PARIS (Dow Jones)--La Bourse de Paris a clôturé en forte baisse mercredi, pénalisée par les craintes entourant la situation géopolitique en Syrie, alors que les pays occidentaux semblaient prêts à intervenir contre le régime de Damas.

Le CAC 40 a perdu 2,4% à 3.968,73 points et le SBF 120 s'est replié de 2,4% également, à 3.070,35 points.

La crise syrienne a pris le pas sur les publications statistiques encourageantes du jour, tant en Europe qu'aux Etats-Unis. Les investisseurs se montrent également inquiets au sujet de la dette publique américaine, dont le plafond légal devrait être atteint à la mi-octobre, soit plus tôt que prévu, selon le département du Trésor.

La confiance des entreprises allemandes s'est nettement renforcée au mois d'août, ce qui confirme une accélération de la première économie européenne, selon les données de l'institut de conjoncture IFO.

L'indice IFO du climat des affaires en Allemagne est ressorti en hausse pour le quatrième mois consécutif, à 107,5 en août, contre 106,2 en juillet. Les économistes s'attendaient à ce que l'indice atteigne 107 en août.

Selon les chiffres publiés mardi par le Conference Board, la confiance des ménages américains s'est par ailleurs très légèrement raffermie au mois d'août, après s'être dégradée en juillet. L'indice de confiance des ménages du Conference Board s'est établi à 81,5 en août, contre 81 en juillet, en données révisées.

L'ensemble des valeurs du CAC 40 a clôturé dans le rouge. Après s'être maintenu en territoire positif à la suite de la nomination du nouveau PDG du groupe hôtelier, le titre Accor a finalement terminé la séance en baisse de 1,5%, à 28,80 euros.

Parmi les plus forts reculs au sein de l'indice, Carrefour a abandonné 4,9% à 29,90 euros et Renault a cédé 4,7% à 56,45 euros.

Les valeurs bancaires ont également subi le contrecoup des tensions internationales au sujet de la Syrie. Société Générale a reculé de 4,7% à 32,81 euros et Crédit Agricole a fléchi de 4,2% à 7,70 euros.

En dehors du CAC 40, Bourbon s'est distingué à la veille de la publication de ses résultats trimestriels, s'adjugeant 0,1% à 21,72 euros. PSA Peugeot Citroën a gagné de son côté 0,2% à 11,37 euros, après le relèvement à l'achat de la recommandation d'UBS.

Eiffage a en revanche cédé 5,4% à 41,84 euros, avant la publication de ses résultats du premier semestre plus tard cette semaine.

Mercredi, les promesses de vente de logements et les stocks de pétrole aux Etats-Unis seront publiés à 16h00.

-Thomas Varela, Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 72; thomas.varela@wsj.com

(END) Dow Jones Newswires

August 27, 2013 12:09 ET (16:09 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-