BFM Patrimoine

UPDATE: Le CAC 40 a cédé 0,8% après la BCE et les statistiques

BFM Patrimoine

PARIS (Dow Jones)--La Bourse de Paris a clôturé en baisse jeudi, inversant la tendance après le discours de Mario Draghi, le président de la Banque centrale européenne (BCE), et les statistiques publiées aux Etats-Unis et en Allemagne, estime u

PARIS (Dow Jones)--La Bourse de Paris a clôturé en baisse jeudi, inversant la tendance après le discours de Mario Draghi, le président de la Banque centrale européenne (BCE), et les statistiques publiées aux Etats-Unis et en Allemagne, estime un trader.

Mario Draghi a souligné que la faiblesse économique perdurait dans la zone euro, même s'il a indiqué qu'un redressement devrait s'amorcer au second semestre. Il a également déclaré que la BCE réfléchissait à l'utilisation de différents instruments ou outils.

En Allemagne, l'indice PMI du secteur des services est ressorti inférieur aux attentes en mars tandis qu'outre-Atlantique, le nombre d'actifs effectuant une première demande d'allocation chômage a augmenté la semaine dernière pour la troisième semaine consécutive.

Le CAC 40 a cédé 0,8% à 3.726,16 points et le SBF 120 a reculé de 0,8% à 2.881,69 points.

Du côté des valeurs, Areva a flambé de 6,5% à 12,19 euros, porté par des informations de la presse japonaise, selon laquelle le consortium mené par le groupe nucléaire et Mitsubishi Heavy Industries est en bonne voie pour obtenir une commande de réacteurs nucléaires en Turquie, pour un montant évalué à environ 17 milliards d'euros.

Alcatel-Lucent s'est envolé de 7,5% à 1,10 euro après que Deutsche Bank a relevé sa recommandation sur l'action de l'équipementier télécom de "conserver" à "acheter".

Aéroports de Paris, relevé de "sous-pondérer" à "surpondérer" par HSBC, a pris 1,7% à 67,82 euros. Publicis, relevé de "neutre" à "acheter", par Nomura, a avancé de 0,9% à 54,40 euros.

A l'inverse, Iliad a chuté de 4,2% à 160,50 euros, pénalisé par l'abaissement de la recommandation de BofA Merril Lynch de "achat" à "neutre". Gecina, déclassé de "neutre" à "vendre" par UBS, a fléchi de 0,9% à 90,07 euros.

Vendredi, les investisseurs attendront les commandes à l'industrie manufacturière en Allemagne en février, les prix à la production au Royaume-Uni en mars et les ventes de détail de février de la zone euro.

Aux Etats-Unis, l'attention se focalisera sur le rapport sur l'emploi salarié hors secteur agricole en mars. La balance commerciale et les chiffres du crédit à la consommation, tous deux pour février, seront également au programme.

-Marion Issard, Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 75; marion.issard@dowjones.com

(END) Dow Jones Newswires

April 04, 2013 11:51 ET (15:51 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-