BFM Patrimoine

UPDATE: Ingenico vise un revenu en hausse de 50% et une marge supérieure à 20% d'ici à 2016

BFM Patrimoine
- Ingenico veut augmenter de 50% son chiffre d'affaires d'ici à 2016 - Ingenico veut augmenter de 150 points de base sa marge brute d'exploitation d'ici 2016 - Le groupe versera désormais 35% de ses résultats en dividendes - Le groupe continuera &

- Ingenico veut augmenter de 50% son chiffre d'affaires d'ici à 2016

- Ingenico veut augmenter de 150 points de base sa marge brute d'exploitation d'ici 2016

- Le groupe versera désormais 35% de ses résultats en dividendes

- Le groupe continuera "d'évaluer les opportunités d'acquisitions ciblées"

(Actualisation: rappel sur la sortie partielle du capital de l'actionnaire Safran, cours de Bourse)

PARIS (Dow Jones)--Ingenico (ING.FR) veut augmenter de 50% son chiffre d'affaires et à poursuivre l'amélioration de sa rentabilité d'ici à 2016, grâce au déploiement de sa stratégie multicanal qui consiste à proposer aux commerçants une offre adaptée à l'ensemble des canaux de vente, physiques ou en ligne.

Le nouveau plan stratégique présenté à Londres

Le fabricant de terminaux de paiement vise un chiffre d'affaires supérieur à 1,8 milliard d'euros et une marge brute d'exploitation supérieure à 20% d'ici à 2016, a-t-il annoncé mardi dans un communiqué. Ingenico souhaite en parallèle reverser 35% de ses résultats à ses actionnaires, a-t-il ajouté en préambule d'une présentation stratégique aux investisseurs à Londres.

En 2012, le chiffre d'affaires de l'industriel était ressorti à 1,21 milliard d'euros, en hausse de 20% à données publiées et de 14% à données comparables, ce qui lui avait permis de dégager un résultat net en hausse de 71%, à 97 millions d'euros.

Pour 2013, Ingenico avait indiqué à la fin février viser une croissance organique de son chiffre d'affaires supérieure ou égale à 8%, avec une marge brute d'exploitation (Ebitda) supérieure à celle de 18,5% atteinte en 2012.

Le rachat d'Ogone pour compléter la stratégie multicanal

Ingenico a racheté cette année la société belge Ogone, afin de compléter son offre de services de paiement sur tous supports par une offre intégrée de services en ligne. L'acquisition de cette société vient d'être finalisée, a précisé le groupe dans son communiqué.

Ingenico, qui a commencé à mettre en oeuvre sa stratégie multicanal pendant les années 2000, avec notamment le rachat de Moneyline et de l'allemand easycash, continuera "d'évaluer les opportunités d'acquisitions ciblées", afin "d'accentuer sa présence sélective dans les marchés émergents".

Le groupe veut en parallèle intégrer plus étroitement son offre sur terminaux, Internet et mobiles, et poursuivre ses efforts d'innovation et de recherche et développement, "notamment avec le lancement à venir" de sa plate-forme Telium 3 "pour tous les univers applicatifs".

Désengagement en toile de fond de l'actionnaire Safran

La publication et la présentation des nouveaux objectifs stratégiques d'Ingenico intervient quelques jours à peine après l'annonce d'une cession par son principal actionnaire, le motoriste Safran (SAF.FR), de la moitié de sa participation historique de 22,6% dans le groupe de technologie.

A la mi-mars, l'équipementier aéronautique a annoncé qu'il avait vendu environ 12,6% du capital d'Ingenico pour 43,45 euros par action, et qu'il s'était engagé à conserver pendant au moins 90 jours ses 10,2% restants dans le groupe.

Mardi à 9h16, l'action Ingenico s'incrivait en hausse de 2,26% à 46,37 euros. Elle progresse de 8,3% depuis le début de l'année.

-Ambroise Ecorcheville, Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 71; ambroise.ecorcheville@dowjones.com

(END) Dow Jones Newswires

March 26, 2013 04:30 ET (08:30 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-