BFM Patrimoine

UPDATE: Bouygues abaisse ses prévisions dans les télécoms mais renoue avec les bénéfices

BFM Patrimoine
(Actualisation: lancement des forfaits 4G de Bouygues Telecom, contrat de 1,15 milliard d'euros pour Bouygues Construction à Hong Kong, commentaire d'analyste et variation du cours de Bourse) PARIS (Dow Jones)--Bouygues (EN.FR) a révisé en baisse

(Actualisation: lancement des forfaits 4G de Bouygues Telecom, contrat de 1,15 milliard d'euros pour Bouygues Construction à Hong Kong, commentaire d'analyste et variation du cours de Bourse)

PARIS (Dow Jones)--Bouygues (EN.FR) a révisé en baisse mercredi sa prévision annuelle de chiffre d'affaires en raison de la pression concurrentielle qui continue à pénaliser son activité de téléphonie mobile.

Après avoir essuyé une perte au premier trimestre, le conglomérat a toutefois renoué avec la rentabilité entre avril et juin et a indiqué que l'amélioration de sa profitabilité se poursuivrait au second semestre. Ces perspectives et les résultats publiés ont permis de compenser la révision des prévisions aux yeux des investisseurs: en début de séance, l'action Bouygues s'inscrit en tête du CAC 40, avec une hausse de 5,4%, à 24,29 euros.

Dans une note publiée mercredi, DSF Markets évoque "une bonne publication" malgré l'avertissement sur le chiffre d'affaires. Selon le courtier, le maintien de l'objectif d'excédent brut d'exploitation (Ebitda) de Bouygues Telecom devrait notamment limiter la déception liée à la révision des prévisions de croissance.

La guerre des prix se poursuit dans les télécoms

"Bouygues Telecom révise son objectif de chiffre d'affaires 2013 à 4,6 milliards d'euros contre 4,85 milliards d'euros annoncés précédemment, pour tenir compte de la forte croissance des ventes sans terminal et de performances commerciales modestes au premier semestre 2013", a déclaré le groupe de BTP et de télécoms à l'occasion de la publication de ses résultats semestriels.

L'objectif du groupe est ainsi ramené entre 33,2 et 33,4 milliards d'euros, alors que Bouygues tablait jusqu'à présent sur une quasi stabilité de son chiffre d'affaires annuel, à 33,45 milliards d'euros. Les objectifs des divisions construction et immobilier ainsi que celui de Colas (RE.FR) - soit des hausses de 1%, 4% et 1% respectivement - sont confirmés.

Après avoir mis en place un plan d'économies de 400 millions d'euros cette année, Bouygues a par ailleurs confirmé s'attendre à une stabilisation de l'Ebitda de Bouygues Telecom en 2013.

Parmi les dernières innovations lancées par Bouygues pour faire face à l'environnement concurrentiel et l'irruption de Free Mobile, l'opérateur a lancé à la fin avril dans six villes françaises son offre 4G de télécommunications mobiles à très haut débit. D'ici au mois d'octobre, ces services de quatrième génération doivent couvrir 40% du territoire français.

Le groupe a présenté cette semaine ses différents forfaits 4G, qui sont lancés à des "prix d'appels" compris entre 30 et 50 euros, avant de subir une hausse de 10 euros par mois début 2014.

Résultats supérieurs aux attentes

Au cours du semestre écoulé, Bouygues a dégagé un résultat net de 188 millions d'euros, contre 278 millions d'euros un an plus tôt. Le groupe a publié un résultat opérationnel courant en baisse de 25% sur la période, à 356 millions d'euros. Après une perte opérationnelle courante de 76 millions d'euros au premier trimestre, cet indicateur s'est toutefois redressé pour atteindre un solde positif de 432 millions d'euros au deuxième trimestre.

Sur l'ensemble des six premiers mois de l'année, le chiffre d'affaires s'est replié de 2%, à 15,2 milliards d'euros, après une baisse de 4% au premier trimestre et une stabilité au deuxième.

Selon Factset, les analystes prévoyaient en moyenne un résultat net semestriel de 175 millions d'euros, un résultat opérationnel de 284 millions d'euros, un Ebitda de 904 millions d'euros et un chiffre d'affaires de 15,01 milliards d'euros.

Dans un communiqué distinct, Bouygues Construction a par ailleurs annoncé mercredi avoir remporté un contrat de 1,15 milliard d'euros pour réaliser un tunnel routier sous-marin long de 4,2 kilomètres à Hong Kong.

-Thomas Varela, Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 75; thomas.varela@wsj.com

(END) Dow Jones Newswires

August 28, 2013 03:22 ET (07:22 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-