BFM Patrimoine

UE: le régulateur de l'assurance prône une surveillance plus stricte des activités risquées

BFM Patrimoine
FRANCFORT (Dow Jones)--Le président de l'autorité européenne de régulation du secteur de l'assurance a appelé mercredi à une surveillance plus stricte des groupes se comportant comme des banques d'investissement et réalisant des activités rep

FRANCFORT (Dow Jones)--Le président de l'autorité européenne de régulation du secteur de l'assurance a appelé mercredi à une surveillance plus stricte des groupes se comportant comme des banques d'investissement et réalisant des activités représentant des risques pour l'ensemble du système financier.

"Nous devons limiter toute incitation potentielle au transfert des risques bancaires typiques au secteur de l'assurance", a déclaré Gabriel Bernardino, le président de l'Autorité européenne des assurances et des pensions professionnelles (AEAPP), lors d'une conférence.

Les régulateurs s'attaquent aux activités risquées qui ont provoqué la crise financière de 2008 et ont récemment dressé une liste de banques jugées assez importantes pour destabiliser les marchés mondiaux.

Les assureurs font aussi l'objet d'une surveillance accrue, la crise ayant montré que certaines de leurs activités non traditionnelles pouvaient également poser des risques systémiques, comme les credit default swaps (CDS) ou encore les garanties financières.

Gabriel Bernardino a estimé que de telles activités étaient "plus vulnérables aux développements sur les marchés financiers et plus susceptibles d'amplifier et de contribuer au risque systémique".

-Ulrike Dauer, The Wall Street Journal

(Version française Maylis Jouaret)

(END) Dow Jones Newswires

November 21, 2012 08:00 ET (13:00 GMT)

© 2012 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-