BFM Patrimoine

Ubisoft reste prudent pour 2013-2014 et optimiste pour 2014-2015

BFM Patrimoine
Chiffre d'affaires d'Ubisoft - Troisième trimestre: - Chiffre d'affaires du troisième trimestre en baisse de 35,2% à 520 millions d'euros - Chiffre d'affaires sur neuf mois en recul de 24,8% à 813 millions d'euros - Ubisoft ajuste ses objectifs 2

Chiffre d'affaires d'Ubisoft - Troisième trimestre:

- Chiffre d'affaires du troisième trimestre en baisse de 35,2% à 520 millions d'euros

- Chiffre d'affaires sur neuf mois en recul de 24,8% à 813 millions d'euros

- Ubisoft ajuste ses objectifs 2013-2014 et maintient son objectif de ROC pour 2014-2015

- Ubisoft prévoit une perte opérationnelle courante de 65 millions d'euros en 2013-2014, contre 40 à 70 millions auparavant

L'ESSENTIEL:

PARIS (Dow Jones)--L'éditeur de jeux vidéo Ubisoft (UBI.FR) a annoncé lundi s'attendre pour l'exercice en cours à une perte opérationnelle courante dans le haut de sa fourchette de prévisions, mais a confirmé la perspective d'un rebond de son résultat opérationnel en 2014-2015.

"L'exercice prochain sera marqué par un programme de lancement de jeux exceptionnel, avec cinq titres majeurs dont Just Dance, The Crew et Watch Dogs qui sera lancé dès le premier trimestre fiscal", a déclaré Yves Guillemot, le PDG de la société, dans un communiqué. "Ce programme de lancement bénéficiera également du retour de la croissance sur le marché des consoles et de l'impact de plus en plus significatif du digital", a-t-il ajouté.

Comme attendu depuis l'alerte lancée en novembre, Ubisoft a accusé une chute de son chiffre d'affaires au troisième trimestre, clos fin décembre, en raison notamment du report du lancement du jeu Watchdogs, dont le groupe espère faire une licence aussi rentable que sa franchise phare Assassin's Creed, et d'une base de comparaison élevée.

Le chiffre d'affaires de l'éditeur de jeux vidéo pour le troisième trimestre, le plus actif de l'exercice en raison des fêtes de fin d'année, est ressorti à 520 millions d'euros, en baisse de 35,2% en données publiées et de 32,7% à changes constants, ce qui se situe dans la fourchette de 500 à 540 millions communiquée à la fin du mois de novembre.

Pour leur part, les analystes avaient anticipé un chiffre d'affaires de 526 millions d'euros, selon une moyenne de cinq prévisions recueillies par Dow Jones Newswires et FactSet.

Sur neuf mois, le chiffre d'affaires du groupe a atteint 813 millions d'euros, soit une baisse de 24,8%. Il a fléchi de 21,8% à parités constantes.

Pour l'exercice qui sera clos en mars prochain, Ubisoft vise désormais un chiffre d'affaires d'environ 1 milliard d'euros, alors que sa prévision précédente allait de 995 millions à 1,05 milliard d'euros. Le groupe s'attend également à une perte opérationnelle courante de 65 millions d'euros, contre une estimation de 40 à 70 millions d'euros auparavant.

Le groupe a par ailleurs confirmé l'objectif d'un résultat opérationnel courant de 150 millions d'euros en 2014-2015.

L'action Ubisoft a clôturé lundi à 10,77 euros. Portée par le vif succès commercial des nouvelles consoles de salon de Microsoft (MSFT) et de Sony (6758.TO), qui ont été lancées à la mi-novembre, l'action a pratiquement rattrapé le retard pris après un décrochage d'environ 25% à la suite de l'alerte du groupe à la mi-octobre.

LE COMMENTAIRE DE L'ENTREPRISE:

Le PDG du groupe, Yves Guillemot, a déclaré dans un communiqué: "Le lancement de la PS4 et de la Xbox One est un grand succès. Les ventes de machines sont plus de deux fois supérieures au lancement de la génération précédente, confirmant le potentiel de croissance du marché des consoles sur les prochaines années". Il a également souligné: "Assassin's Creed IV Black Flag s'est tout particulièrement distingué et a renforcé le potentiel à long terme de la franchise et donc de sa prochaine itération".

LE CONTEXTE:

Ubisoft a engagé en 2010 un virage stratégique destiné à lui permettre d'améliorer la qualité de ses jeux et de se doter de nouvelles franchises phares, comme celle du fameux Assassin's Creed qui génère actuellement, selon les analystes, l'essentiel de ses bénéfices. Le groupe a en parallèle entrepris d'accélérer son développement sur Internet. Mais en octobre dernier, le groupe a dû reporter le lancement de sa franchise la plus prometteuse, Watchdogs, un jeu d'aventures high-tech, pour le perfectionner.

-Ambroise Ecorcheville, Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 71; ambroise.ecorcheville@wsj.com

COMMUNIQUES FINANCIERS D'UBISOFT :

http://www.ubisoftgroup.com/fr-FR/espace_investisseurs/index.aspx

(END) Dow Jones Newswires

February 10, 2014 13:16 ET (18:16 GMT)

© 2014 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-