BFM Patrimoine

Total Gabon : RÉSULTATS 2012

BFM Patrimoine

Regulatory News: Le Conseil d'administration de Total Gabon (Paris:EC) s'est réuni le 22 mars 2013 sous la présidence de Jacques Marraud des Grottes et a arrêté les comptes définitifs de la Société pour l'exerc

Regulatory News:

Le Conseil d'administration de Total Gabon (Paris:EC) s'est réuni le 22 mars 2013 sous la présidence de Jacques Marraud des Grottes et a arrêté les comptes définitifs de la Société pour l'exercice 2012.

Le prix du Brent s'établit à 111,7 dollars par baril ($/b) en moyenne sur l'année 2012, contre 111,3 $/b en 2011. La production de pétrole brut revenant à Total Gabon en 2012 s'élève à 45,4 milliers de barils par jour (kb/j), contre 46,7 kb/j en 2011.

Dans ce contexte, le résultat net de Total Gabon en 2012 ressort à 330 millions de dollars (M$), en baisse de 6% par rapport à 2011.

L'essentiel des travaux réalisés en 2012 sur le permis Diaba a été consacré à l'interprétation des données sismiques, afin de déterminer l'emplacement du puits Diaman-1 dont le forage est programmé au premier semestre 2013. Sur le permis Mutamba, le puits Ngongui-2 foré au dernier trimestre 2012 a mis en évidence une accumulation modeste d'hydrocarbures dont le potentiel reste à évaluer.

Dans le domaine des développements, l'année a été marquée pour Total Gabon par un niveau d'activité exceptionnellement élevé. Les investissements pétroliers en 2012 s'établissent à 922 M$, en hausse de 22% par rapport à 2011. Cette situation s'explique par la simultanéité de plusieurs projets de grande envergure : le re-développement du champ d'Anguille, la construction du nouveau réseau d'électrification d'Anguille et de Torpille, le remplacement de flexibles sous-marins vieillissants et les grands travaux d'intégrité sur les champs de Grondin et Torpille.

Par ailleurs, Total Gabon a terminé en 2012 les deux campagnes de forages d'appréciation et de développement lancées en 2011, en mer sur le champ de Torpille et à terre sur le champ d'Avocette.

Le Conseil d'administration a décidé de proposer à l'Assemblée générale ordinaire des actionnaires, convoquée le 30 mai 2013, la distribution d'un dividende de 34,00 dollars par action, stable par rapport à celui versé en 2012, soit 153 M$ pour l'ensemble des actionnaires.

Ce dividende est payable en euros (ou sa contre valeur en francs CFA) sur la base du cours du dollar au jour de l'Assemblée générale. Il ouvre droit à un crédit d'impôt en France correspondant au montant de la retenue à la source au Gabon.

Principales données financières

2012

2011

2010

2012

vs

2011

Prix moyen du Brent $/b 111,7 111,3 79,5 0% Prix moyen des bruts
Total Gabon (1) $/b 107,4 107,3 75,7 0% Production de pétrole brut des champs opérés par Total Gabon kb/j (2) 55,8 56,8 65,2 -2% Production de pétrole brut liée aux participations de Total Gabon (3) kb/j 45,4 46,7 52,8 -3% Chiffre d'affaires M$ (4) 1 708 1 571 1 341 +9%

Capacité d'autofinancement globale

M$ 1 000 858 774 +17% Investissements pétroliers M$ 922 758 296 +22% Résultat net M$ 330 352 202 -6%

(1) Chiffre 2012 corrigé par rapport à la publication du 26 février 2013
(2) kb/j : millier de barils par jour
(3) Chiffres comprenant les barils de fiscalité revenant à l'État dans le cadre des contrats de partage de production
(4) M$ : million de dollars US

Résultats 2012

Prix de vente

En 2012, le prix moyen du Brent a atteint 111,7 $/b, en très légère hausse par rapport à 2011 (111,3 $/b). Le prix de vente moyen des deux qualités de pétrole brut commercialisées par Total Gabon (Mandji et Rabi Light) s'est élevé à 107,4 $/b en 2012, stable par rapport à 2011 (107,3 $/b).

Production

La part de production de pétrole brut (opérée et non opérée) liée aux participations de Total Gabon1 s'est élevée en 2012 à 45,4 kb/j contre 46,7 kb/j en 2011, soit une baisse de 3% résultant :

  • du déclin naturel des champs partiellement compensé par l'optimisation de puits existants et la mise en production de nouveaux puits (-2%) ;
  • des arrêts de production liés aux grands travaux d'intégrité sur les champs de Grondin et de Torpille, et aux incidents survenus sur des pipelines des champs d'Anguille et de Baliste (-1%).

1 Y compris les barils de fiscalité revenant à l'État dans le cadre des contrats de partage de production

Chiffre d'affaires

En dépit du déclin de la production, le chiffre d'affaires en 2012 s'élève à 1 708 M$, en croissance de 9% par rapport à 2011 (1 571 M$), en raison de l'augmentation des volumes vendus liée au planning des enlèvements de brut au terminal d'exportation.

Capacité d'autofinancement globale (CAFG)

Compte tenu de ces éléments, et en particulier de l'augmentation du chiffres d'affaires, la capacité d'autofinancement globale s'élève à 1 000 M$ en 2012, en augmentation de 17% par rapport à 2011 (858 M$).

Investissements

En 2012, les investissements s'élèvent à 922 M$, comparés à 758 M$ en 2011. Ils concernent principalement le re-développement du champ d'Anguille, la construction du nouveau réseau d'électrification des champs d'Anguille et de Torpille, les grands travaux d'intégrité des sites de production maritimes et le remplacement ou l'installation de nouveaux flexibles et pipelines sous-marins. Les investissements ont également porté sur les campagnes de forages qui se sont déroulées en mer sur le champ de Torpille et à terre sur le champ d'Avocette.

Résultat net

Le résultat net en 2012 s'élève à 330 M$, contre 352 M$ en 2011, soit une baisse de 6% résultant principalement de la hausse des dotations aux amortissements et aux provisions liée aux importants investissements réalisés au cours des dernières années.

Faits marquants depuis le début du quatrième trimestre 2012

Conseil d'administration du 4 décembre 2012

Le Conseil d'administration de Total Gabon s'est réuni le 4 décembre 2012. Il a notamment examiné et approuvé le projet de budget pour l'année 2013.

Exploration

Sur le permis Diaba, en raison d'un retard dans la disponibilité du bateau de forage Ocean Rig Olympia, le début du forage du puits d'exploration Diaman-1 a été décalé au deuxième trimestre 2013.

Sur le permis Mutamba, à la suite du puits Ngongui-2 foré en 2012 qui a mis en évidence une accumulation modeste de pétrole et de gaz, une demande d'autorisation exclusive d'exploitation (AEE) a été déposée pour un périmètre couvrant la structure géologique de la découverte.

Développement

Re-développement du champ d'Anguille

La phase 3 du re-développement d'Anguille se poursuit normalement : quatre puits ont été forés avec l'appareil de forage Setty, depuis la nouvelle plateforme AGMN. Les travaux de connexion de la plateforme AGMN au complexe central, consistant à installer trois lignes flexibles sous-marines et à les raccorder à la plateforme, sont terminés. La mise en production (first oil) de la plateforme AGMN devrait intervenir très prochainement.

Les dernières opérations d'installation du gazoduc de 18 pouces reliant Anguille et Torpille se sont terminées en décembre 2012 par des travaux de connexions sous-marines.

Autres activités opérées

La construction du réseau d'électrification des secteurs d'Anguille et de Torpille est terminée : la centrale électrique située à terre sur le site de PG2 et les nouveaux équipements électriques installés en offshore sur les secteurs Anguille et Torpille sont en phase de test. La mise en service du nouveau réseau électrique est prévue en avril 2013.

Les champs de Torpille et de Baudroie ont connu un arrêt planifié de 28 jours en novembre 2012, dans le cadre de la campagne des grands travaux d'intégrité lancée par la Société en 2012. Une campagne de peinture est en cours sur Grondin.

En dehors de la phase 3 du re-développement d'Anguille, deux campagnes de forage sont actuellement en cours : en mer, sur le champ d'Anguille Nord-Est et, à terre, sur le champ de Mboukou.

Environnement social

Une grève touchant l'ensemble de l'industrie pétrolière gabonaise s'est déroulée du 9 au 16 mars 2013. Les activités de Total Gabon n'ont été que faiblement perturbées par ce mouvement.

Société anonyme de droit gabonais avec Conseil d'Administration au capital de 76 500 000 dollars US
Siège social : Boulevard Hourcq - Port-Gentil BP 525 (République Gabonaise)
www.total-gabon.com
RCCM Port-Gentil 2000 B 00011

Presse France :
Vincent Granier, + 33 (0) 1 41 35 90 30
Charles-Etienne Lebatard, + 33 (0) 1 47 44 45 91
Anastasia Zhivulina, + 33 (0) 1 47 44 76 29
ou
Presse Gabon :
Mathurin Mengue-Bibang, + 241 01 55 63 29

Business Wire