BFM Patrimoine

Tinubu Square présente son livre blanc « Financement des PME et ETI : un levier, la maitrise du risque de crédit »

BFM Patrimoine
L'octroi de crédits bancaires est essentiel au dynamisme de l'activité économique, il se trouve aujourd'hui quasiment au point mort et se contracte en 2013, pour la seconde fois en trois ans. Alors que l'on sait l'

L'octroi de crédits bancaires est essentiel au dynamisme de l'activité économique, il se trouve aujourd'hui quasiment au point mort et se contracte en 2013, pour la seconde fois en trois ans.

Alors que l'on sait l'importance de l'investissement en période de crise, la diminution du volume des crédits bancaires est inquiétante. Elle s'explique principalement par deux facteurs : les institutions financières cherchent à réduire leur exposition aux risques et la baisse d'activité des PME et ETI réduit leurs besoins en financement.

Dans ce contexte où les entreprises peinent à financer le développement de leur activité, la gestion du poste clients est devenue une priorité car c'est une source de financement disponible et mobilisable pour toute entreprise.

Il est donc nécessaire que les bonnes pratiques de risque crédit des entreprises se développent grâce entre autre, à des outils de credit management, dont l'assurance-crédit, pour travailler en amont sur la prévention. « Il n'y a pas de solution miracle mais un faisceau de solutions complémentaires qui peuvent contribuer au financement du BFR des entreprises et dans ce cadre, nous souhaitons remettre la cession Dailly à l'honneur » déclare Jérôme Pezé, PDG de Tinubu Square. « La clé du dispositif est de maîtriser le flux d'information afin que la banque ait une vision précise de la créance » ajoute t'il.

Lorsqu'une PME ou une ETI sollicite un financement auprès d'une banque, celle-ci se montre particulièrement attentive à sa politique de gestion des risques de crédit « Le poste clients fait partie des fondamentaux d'analyse, sa qualité et la pérennité des relations avec les clients sont des éléments cruciaux dans notre approche du risque » précise Judicaël Perrin, Directeur de la Clientèle Grandes Entreprises de la Banque Palatine.
Ces dernières années les banques ont beaucoup investi pour développer des solutions de traitement de masse de la créance clients et ont privilégié le factoring, toutefois « des solutions pour sécuriser le poste client pourraient offrir une alternative au tout affacturage » déclare Judicaël Perrin.

Le dispositif de bancassurance encore trop rare dans les entreprises, rassemble pourtant, s'il est bien piloté par des solutions technologiques pointues, de nombreux avantages qui peuvent aider les entreprises à mobiliser rapidement et simplement des sources de financements vitales à leur activité.

Meiji Communication
Sandra Labérenne, 06 43 19 13 88

Business Wire