BFM Patrimoine

Thales: l'arrivée d'Henri Proglio remise en question ?

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - Actuel président d'honneur d'EDF - et proche de l'ancien chef de l'Etat Nicolas Sarkozy -, Henri Proglio est promis à prendre les rênes de Thales lors de l'Assemblée générale du groupe ce mercredi. Plusieurs quotidiens fra

(CercleFinance.com) - Actuel président d'honneur d'EDF - et proche de l'ancien chef de l'Etat Nicolas Sarkozy -, Henri Proglio est promis à prendre les rênes de Thales lors de l'Assemblée générale du groupe ce mercredi. Plusieurs quotidiens français rapportent toutefois que Paris serait hostile à son arrivée.

La raison ? Les connexions russes du dirigeant, en particulier ses liens avec Rosatom (il siège au conseil d'administration de deux filiales du groupe), vus d'un mauvais oeil par Bercy, qui souhaiterait qu'Henri Proglio les rompt. Dans la mesure où l'Etat détient une participation de 27% dans le capital de Thales, il a les moyens de s'opposer à son arrivée aux commandes. 'Ce qui pourrait relancer le conflit avec Dassault Aviation, l'autre actionnaire de référence (25,5% du capital), qui avait milité pour imposer Henri Proglio à la présidence de Thales', soulignent les équipes d'Aurel BGC dans une note.

'Que le président d'honneur d'EDF et futur patron de Thales soit rémunéré, même indirec­tement, par un groupe qui a la main sur toute l'industrie nucléaire civile et militaire russe est pour le moins étonnant ', s'est insurgée une source proche du dossier citée par Le Monde en fin de semaine dernière. De son côté, Henri Proglio semble inflexible. L'Assemblée générale de mercredi promet donc d'être animée...

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance