BFM Patrimoine

Telecom Italia: le DG dément l'existence de négociations sur une vente de TIM Brazil

BFM Patrimoine

SAO PAULO (Dow Jones)--Le directeur général de Telecom Italia (TIT.MI) a démenti mardi l'existence de négociations sur une éventuelle cession de sa filiale brésilienne. Les activités de l'opérateur italien de télécommunications au Brésil s

SAO PAULO (Dow Jones)--Le directeur général de Telecom Italia (TIT.MI) a démenti mardi l'existence de négociations sur une éventuelle cession de sa filiale brésilienne.

Les activités de l'opérateur italien de télécommunications au Brésil sont sous haute surveillance depuis que le groupe espagnol Telefonica (TEF.MC) a annoncé l'année dernière avoir l'intention d'accroître sa participation dans Telco, la holding qui contrôle 22,4% de Telecom Italia. Cette opération a toutefois été suspendue lorsque les autorités brésiliennes de la concurrence ont exprimé des craintes au sujet de la position de Telefonica sur le marché brésilien s'il prenait effectivement contrôle de Telecom Italia.

Le groupe italien contrôle TIM Participaçoes, tandis que Telefonica est propriétaire de Telefonica Brasil. Les autorités de la concurrence ont fixé une date butoir confidentielle pour que Telefonica cède TIM ou trouve un nouveau partenaire pour sa propre filiale, qui opère sous la marque Vivo au Brésil.

"Il n'y a aucune offre ni même de discussions au sujet de la vente de TIM Brasil", a déclaré Marco Patuano, le directeur général de Telecom Italia, à la presse après un entretien avec le ministre brésilien des Télécommunications, Paulo Bernardo, à Brasilia.

Marco Patuano a renvoyé les questions concernant la décision des autorités de la concurrence vers Telefonica. "Vous devez poser la question à Telefonica. Ça ne concerne pas Telecom Italia".

Le dirigeant a ajouté qu'aucune négociation n'était en cours en vue d'une fusion avec GVT, la filiale de Vivendi (VIV.FR) au Brésil. Il a toutefois admis qu'un rapprochement entre les deux groupes, spécialisés l'un dans la téléphonie mobile et l'autre dans la téléphonie fixe, pourrait constituer une bonne idée.

"Ce sont deux entreprises qui ont des positionnements complémentaires", a déclaré Marco Patuano.

-Matthew Cowley, The Wall Street Journal

(Bruno Lourenco à Brasilia a contribué à cet article)

(Version française Valérie Venck)

(END) Dow Jones Newswires

February 18, 2014 11:03 ET (16:03 GMT)

© 2014 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-