BFM Patrimoine

Technip: objectifs à horizon 2015 'plus rassurants'.

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - Technip plonge de 7% et se distingue nettement en queue du CAC40, sanctionné pour les perspectives présentées par le groupe de services parapétroliers pour ses exercices 2014 et 2015. Sur son segment Subsea, le groupe attend

(CercleFinance.com) - Technip plonge de 7% et se distingue nettement en queue du CAC40, sanctionné pour les perspectives présentées par le groupe de services parapétroliers pour ses exercices 2014 et 2015.

Sur son segment Subsea, le groupe attend pour l'exercice 2014, un chiffre d'affaires compris entre 4,35 et 4,75 milliards d'euros, avec au premier trimestre une marge opérationnelle exceptionnellement basse, autour de 5%, associée à un chiffre d'affaires atone en comparaison annuelle.

Prévoyant une amélioration substantielle de la marge opérationnelle courante sur les trois autres trimestres, Technip définit un plancher de marge opérationnelle courante d'au moins 12% pour 2014 dans sa globalité.

En 2015, toujours sur le segment Subsea, le chiffre d'affaires devrait être largement supérieur à cinq milliards d'euros et s'accompagner d'une marge opérationnelle courante comprise entre 15 et 17%.

Concernant le segment Onshore et Offshore, Technip attend un chiffre d'affaires entre 5,4 et 5,7 milliards d'euros en 2014, avec une marge opérationnelle entre 6 et 7%, en ligne avec ses derniers commentaires et avec ses perspectives long terme. En 2015, le chiffre d'affaire devrait croître légèrement, et la rentabilité rester stable.

Tout en maintenant son opinion 'neutre' sur le titre, Crédit Suisse abaisse son objectif de cours sur Technip de 85 à 75 euros, dans le sillage des perspectives présentées par le groupe.

'Comme pour beaucoup de ses pairs, la confiance pour les résultats futurs se situe à un niveau très bas, et nous pensons que le marché aura besoin de preuves claires d'amélioration des marges et des résultats avant d'investir dans Technip, ce qui ne devrait pas être évident avant les résultats du deuxième trimestre en juillet', estime Crédit Suisse.

Le bureau d'études met en avant les prévisions de marge opérationnelle basses pour le premier trimestre 2014 (5%) et l'ensemble de l'année prochaine (12%), ce qui le conduit à abaisser ses estimations de BPA pour le groupe de 20% en 2014 et de 7% en 2015.

Crédit Suisse pense néanmoins que si le titre pourrait passer sous les 60 euros, une telle incursion ne serait que de courte durée, compte tenu d'un niveau de soutien à environ dix fois le BPA attendu pour 2015 qui implique 64 euros par action.

Société Générale maintient sa recommandation 'conserver' et son objectif de cours de 79 euros sur Technip au lendemain de la publication des perspectives financières.

S'il juge que les prévisions fournies pour 2014 s'avèrent décevantes (avec une marge opérationnelle courante plancher d'au moins 12% pour l'exercice contre une prévision de 14,7% pour SG), l'analyste juge les objectifs à horizon 2015 'plus rassurants'.

Ce constat le pousse à modifier ses estimations pour 2014, avec un objectif de BPA ramené de 5,47 à 4,72 dollars, mais à ne pas toucher à ses prévisions pour 2013 et 2015.

Dans une note, l'intermédiaire souligne que le PDG Thierry Pilenko, qui a indiqué hier passer 'plus de 50% de son temps avec les clients', a déclaré ne pas partager le pessimisme ambiant autour des investissements dans l'exploration et la production (E&P).

Société Générale ajoute que le contrat géant de Yamal (évalué entre cinq et 10 milliards d'euros) ne figure pas encore dans les prévisions financières du groupe, mais souligne que le contrat devrait être bientôt conclu.

'Notre point de vue n'a pas changé', écrit l'intermédiaire. 'Nous restons aussi bien impressionnés par la vision stratégique du groupe (et la façon dont elle a été exécutée) que préoccupés par la montée de ses coûts (+45% au niveau des dépenses de personnel en 2012)', conclut-il.

Oddo maintient son Rating Neutre sur Technip et ajuste l'objectif de cours à 75 E (contre 81 E).

' Au global, nous révisons en baisse de 12% nos estimations 2014 et 4% 2015, soit une Mop consolidée de 8,6% en 2014 en repli de 40pb. Le consensus devrait drastiquement réviser en baisse de 15/20% ' indiquent les analystes d'Oddo.

Oddo indique que comme attendu, ' un profil plus conservateur pour 2014 avec une marge Subsea sous pression, attendue à 12% en baisse de 200pb vs 2013 '. Le bureau d'études s'attend à un 1er trimestre largement affecté puis un redressement progressif.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés. Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.

Cercle Finance