BFM Patrimoine

Taux: T-Bonds et 10 ans japonais au zénith depuis juin 2013

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - Wall Street ainsi que les marchés obligataires restent parfaitement inchangés par rapport à la veille: il émerge une sorte d'unanimité pour considérer comme 'sans signification' la contraction de l'économie américaine au

(CercleFinance.com) - Wall Street ainsi que les marchés obligataires restent parfaitement inchangés par rapport à la veille: il émerge une sorte d'unanimité pour considérer comme 'sans signification' la contraction de l'économie américaine au premier trimestre 2014 (le PIB recule de -1% contre -0,5% attendu).

La seconde estimation du département du Commerce déjoue les anticipations les plus pessimistes: il faut remonter au premier trimestre 2011 pour observer un repli du PIB US (-1,3% à l'époque).

C'est le plongeon des investissements résidentiels et industriels (-11,7%) puis la réévaluation 'l'effet stocks' (qui ampute de -1,6% la croissance au T2) qui aboutissent à un PIB négatif alors que les dépenses de consommation se sont maintenues (+3,1%).

Les investisseurs adhèrent à 100% à l'avis de Janet Yellen début mai, affirmant que l'hiver rigoureux ne remettait pas en cause les anticipations d'un PIB à +3% en 2014, 'l'économie étant sur la voie d'une solide croissance'.
Le 'scénario rose' est étayé par le recul des demandes hebdomadaires d'indemnités chômage puis la hausse de 0,4% du baromètres des promesses d'achats de maisons neuves (à 97,8 contre 97,4 en avril).

Les T-Bonds se détendent malgré tout de -1Pt de base à 2,4350% (c'est de l'épaisseur du trait mais cela suffit pour inscrire un nouveau plancher depuis juin 2013) tandis que les Bunds se dégradent symétriquement de 1Pt à 1,353%... de telle sorte que le 'spread' se contracte à 107Pts contre 117Pts il y a une semaine.

Quelques prises de profits affectent les 'bonos' espagnols dont le rendement se retend de 5Pts à 2,84% tandis que les BTP italiens ne varient que de +1,5Pts à 2,94%.
A noter ce matin une nouvelle détente des taux longs japonais dont le rendement enfonce le plancher des 0,58% (à 0,5660%... comme si l'économie japonaise risquait de connaître un nouveau ralentissement de nature à inciter la BoJ à muscler ses injections, déjà à un zénith historique).

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance