BFM Patrimoine

Taux: spéculation effreinée sur 'geste' imminent de la BCE.

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - Les taux avaient commencé à se détendre en Europe dès l'ouverture alors que l'indice manufacturier PMI chinois préliminaire d'HSBC pour avril est ressorti à 50,5Pts contre 51,6 le mois précédent et 51,5 attendu par le co

(CercleFinance.com) - Les taux avaient commencé à se détendre en Europe dès l'ouverture alors que l'indice manufacturier PMI chinois préliminaire d'HSBC pour avril est ressorti à 50,5Pts contre 51,6 le mois précédent et 51,5 attendu par le consensus. La contraction des rendements s'est accélérée avec une série de mauvais indices PMI européens, surtout pour l'Allemagne qui subit une chute du PMI des servives de 51 vers 49,2. La seule bonne surprise provient de France avec une hausse du PMI des services de 42 vers 44,1. Le PMI composite Markit de l'activité globale dans l'Eurozone reste inchangé en avril à 46,5 mais il recule à 47,9 contre 49 au niveau industiel. Cet indicateur signale la 19e contraction mensuelle de l'activité globale en Europe au cours des 20 derniers mois, l'exception ayant été une croissance marginale en janvier 2012. L'industrie manufacturière affichant son plus fort taux de repli depuis quatre mois, tandis que le secteur des services enregistre un léger ralentissement de la contraction par rapport à mars.

'Le retour de la contraction en Allemagne laisse craindre que le principal moteur de croissance de la région ne commence à se replier, entraînant le reste de la région dans son sillage alors que des contractions particulièrement fortes persistent en France, en Italie et en Espagne', souligne Chris Williamson, économiste en chef chez Markit.

Nous assistons à une explosion des indices boursiers (plus forte hausse de l'année) sur une frénésie de spéculations sur une éventuelle baisse de son taux directeur par la BCE, actuellement fixé à 0,75%. Dans cette éventualité, l'écart de rémunération entre les taux de la BCE et ceux de la Fed (actuellement de 65 à 70Pts de base) pourrait se réduire de 25Pts de base dès la prochaine réunion du 2 mai.

A moins d'un délit d'initié d'anthologie (les débats au sein de la BCE auraient-ils 'fuité' ?), il s'agit selon toute vraisemblance d'un pari massif -de type quitte ou double- des marchés sur une initiative de Mario Draghi, la hausse des indices ayant pour but de lui 'forcer la main' (ce n'est pas le moment de décevoir les marchés). Le rendement des BTP italiens plonge de 25Pts sous les 4% (à 3,89%) alors que la réélection de Giorgio Napolitano est perçue comme un espoir de résolution de la crise politique en Italie. En Espagne, le rendement des 'Bonos' se détend de 15Pts à 4,32%... et les OAT françaises affichent une détente plus symbolique à 1,77%.

C'est le 'Bund' qui frais les frais de la détente des dettes périphérique: après avoir testé 1,2% ce matin, les emprunts allemands retombent et le rendement remonte symétriquement vers 1,26%.

Aux Etats Unis, les ventes de maisons neuves publiées à 16H ressortent en hausse de +1,5% après une chute de -7,6% (révisé de -4,5%) en février. Le prix médian grimpe de +3% à 243.000$.

La rémunération des T-Bonds se tasse légèrement à 1,69%.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance