BFM Patrimoine

Taux: soporifique malgré Iran, petite tension en Espagne.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - Les opérateurs n'ont que l'accord conclu entre les grandes puissances et l'Iran, invoquant monts et merveilles d'un texte entièrement rédigé au conditionnel et qui n'engage formellement aucune des parties à prendre des mesu

(CercleFinance.com) - Les opérateurs n'ont que l'accord conclu entre les grandes puissances et l'Iran, invoquant monts et merveilles d'un texte entièrement rédigé au conditionnel et qui n'engage formellement aucune des parties à prendre des mesures contraignantes dans l'immédiat.

Mais donner le sentiment que les pourparlers n'ont pour une fois pas abouti à un échec (après un travail préparatoire et des contacts secrets qui s'étendent sur plusieurs années) suffit à combler d'aise la communauté financière qui ne serait effectivement pas fâchée de voir l'Iran redevenir un 'marché comme un autre'.
Le pétrole est retombé dans un 1er temps jusque sur 93,1$ à New-York, avant de rebondir vers 94,15$ (-0,8%): il vient de reprendre appui sur son récent plancher des 93$.

La baisse de l'or noir induit mécaniquement un scénario plus déflationniste pour les économies occidentales mais assez paradoxalement, cela ne profite pas aux T-Bonds US dont le rendement navigue entre 1,735 et 1,755% depuis ce matin.
Les opérateurs sont particulièrement intrigués par la hausse du rendement des T-Bonds à '30 ans' qui flirte avec les 4%.

Pourtant, la FED qui ramasse depuis 1 an pas loin de 100% des titres émis par le Trésor US sur cette maturité de référence pour le marché hypothécaire devrait exercer un contrôle total sur la situation.

En Europe, et à l'image des indices boursiers, la séance est extrêmement calme et à la limite du soporifique: les Bunds se détendent de 1Pt de base à 1,74%, les OAT affichent 2,18%, les 'BTP' italien 4,08 contre 4,09% vendredi.

Au lendemain de grandes manifestations anti-austérité, les 'bonos' espagnols se dégradent sensiblement, avec un rendement qui remonte de 4,11 vers 4,155%, malgré des taux à 2 ans qui restent proches de leurs meilleurs niveaux depuis 4 ans (autour de 1,64%).

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance