BFM Patrimoine

Taux: nette détente sur Bunds et TBonds, dégradation sur BTP

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - Les investisseurs commencent à chercher refuge sur les marchés obligataires dans la crainte d'une dégradation de la situation au Proche Orient: le rendement des Bunds se détend nettement (-8Pts de base à 1,83%), celui des O

(CercleFinance.com) - Les investisseurs commencent à chercher refuge sur les marchés obligataires dans la crainte d'une dégradation de la situation au Proche Orient: le rendement des Bunds se détend nettement (-8Pts de base à 1,83%), celui des OAT repasse sous 2,40%.
Les T-Bonds US bénéficient également d'une vague d'achat mais leur rendement baisse plus modestement de -0,04% à 2,75%.

Une réponse militaire américaine semble désormais probable même si Washington affirme que 'rien n'est décidé': les états majors de différents pays de l'OTAN son en contact pour étudier toutes les options et semblent prêts à agir.

Dans un tel contexte, la hausse de l'indice de confiance des consommateurs du Conference Board publié à 16H passe inaperçu : il ressort en hausse à 81,5 alors qu'il était attendu en repli à 79,3 (après 81 en juillet).

Les opérateurs font également l'impasse sur l'amélioration du climat des affaires en Allemagne : l'indice Ifo poursuit sa hausse à 107,5 contre 106,2 le mois précédent, alors que le consensus tablait sur une amélioration plus modeste (un peu supérieure à 105).

La hausse de l'indice du climat des affaires de l'institut munichois Ifo en août confirme les solides progrès récemment effectués par l'économie allemande... mais cette tendance peut-elle être durable quand de nombreux signaux économiques négatifs s'enchaînent aux USA et dans la plupart des pays émergents dont les devises plongent depuis des semaines (Inde, Thaïlande, Indonésie, Brésil, Mexique...).

Jens Weidmann, le président de la Bundesbank, a quant à lui fait 'une intervention remarquée concernant les taux d'intérêt de la banque centrale européenne' selon Barclays Bourse.

Il a indiqué qu'ils n'avaient pas vocation à rester bas pendant de nombreuses années: 'la politique de taux bas à un effet temporel limité sur l'économie et cet effet décroît au fur et à mesure que les années passent, entraînant au passage des risques accrus pour la stabilité financière'.
A noter que l'incertitude politique en Italie donne de nouveau lieu à une franche dégradation des BTP (emprunts à 10 ans): leur rendement se tend de +0,04% à 4,45% et le 'Spread' par rapport à l'Espagne atteint un plancher annuel de 4 points de base... et à ce rythme, il aura disparu dès demain.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance