BFM Patrimoine

Taux: les marchés obligataires actent initiative BCE en juin

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - La conférence de presse de Mario Draghi euphorise les marchés obligataires. Les membres de la BCE sont unanimes à considérer que la force de l'Euro pose problème et qu'il conviendra d'agir une fois connus les chiffres de l'

(CercleFinance.com) - La conférence de presse de Mario Draghi euphorise les marchés obligataires.
Les membres de la BCE sont unanimes à considérer que la force de l'Euro pose problème et qu'il conviendra d'agir une fois connus les chiffres de l'inflation et de la croissance au mos de mai.

Les opérateurs sont convaincus que la BCE aura soit recours à l'abaissement des taux directeurs à zéro, soit à la mise en oeuvre d'un nouveau LTRO.
De telles mesures n'ont jamais fait reculer durablement l'Euro, ni relancé la croissance... mais peu importe, les marchés ne regardent que les bénéfices immédiats qu'ils en retireront (hausse des dettes souveraines, flambée des valeurs financières) l'efficacité des mesures sur l'économie réelle importe peu.

Même si Mario Draghi entend les 'appels' des uns et des autres, il a fait part de son 'agacement' par rapport aux pressions qui s'exercent sur la BCE ces dernières semaine en faveur d'un nouvel assouplissement monétaire.

La solution à la fermeté de l'Euro s'avère plus complexe qu'une simple imitation de la FED ou de la BoJ (planche à billet, rachats de créances hypothécaires) et Mark Carney (Bank of England) s'inquiète d'un gonflement démesuré de la bulle immobilière à Londres puisque les prix dans la capitale explosent de 20% au-dessus des précédents sommets de 2006/2007.

Pour l'heure, nous assistons à une spectaculaire détente des taux longs dans les pays périphériques avec l'inscriptions de nouveaux records historiques en Espagne (-9Pts de base à 2,88%), en Italie à 2,92%) et au Portugal (3,43%).
Les marchés obligataires US ne manifestent aucune inquiétude relative au recul des inscriptions hebdomadaires au chômage à 319.000 contre 345.000 début mai, au lieu de 325.000 anticipé: les T-Bonds se détendent de 3Pts de barre 2,59%, ce qui maintient le 'spread' avec les Bunds à 115Pts (le Bund affichant 2,45%).

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance