BFM Patrimoine

Taux: les marchés croient-ils à une action de la BCE ?

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - (CercleFinance.com) -Les marchés obligataires continuent d'ignorer la perspective d'une initiative 'non conventionnelle' de la BCE (taux de dépôt négatifs, rachats d'actifs bancaires, OMT...) qui euphorise littéralement les

(CercleFinance.com) - (CercleFinance.com) -Les marchés obligataires continuent d'ignorer la perspective d'une initiative 'non conventionnelle' de la BCE (taux de dépôt négatifs, rachats d'actifs bancaires, OMT...) qui euphorise littéralement les marchés d'actions.
Notons que les cambistes se montrent plus sceptiques qu'hier à la même heure avec un Euro quasi inchangé à 1,38 contre 1,3760 mardi vers 16H.

Les Bunds et les T-Bonds US grappillent quelques fractions, leur rendement se détend symboliquement de -0,02% à 1,57% et 2,73% respectivement (avec un 'spread' inchangé de 115Pts de base, un des plus élevés historiquement (et le rendement du '30 ans' US s'inscrit à 3,585% contre 3,579%).

De façon assez paradoxale, les T-Bonds se sont mis à progresser juste après la publication d'un 'bon chiffre' (mais peut-être de l'est-il pas tant que cela): les commandes de biens durables aux Etats-Unis ont progressé de +2,2% par rapport à janvier (contre un consensus de +1,5%).

Mais hors secteur des transports (notamment l'aéronautique, en hausse de +13,6%), les commandes de biens durables n'augmentent que de 0,2%'.

Signe de l'appétit pour le risque dont témoignent les actions, les 'bonos' espagnols et BTP italiens se détendent nettement (-5Pts de base) à 3,28 et 3,34% respectivement: cela ne signifie pas que l'insolvabilité de ces pays diminue mais bien que les acheteurs de dette souveraine s'en moquent.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance