BFM Patrimoine

Taux: le recul du chômage US ne stoppe pas le rebond des OAT

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - La brusque contraction des demandes hebdomadaires d'indemnité chômage (-24.000 à 334.000) enchante Wall Street ou les indices US devraient pulvériser de nouveaux records absolus... mais cela contrarie l'embellie sur les T-Bo

(CercleFinance.com) - La brusque contraction des demandes hebdomadaires d'indemnité chômage (-24.000 à 334.000) enchante Wall Street ou les indices US devraient pulvériser de nouveaux records absolus... mais cela contrarie l'embellie sur les T-Bonds US dont le rendement remonte au-dessus des 2,50% (à 2,5050%).

Rien de bien inquiétant d'autant que la détente se poursuit en Europe avec une petite contraction (-3Pts de base) du 'Bund' à 1,52% et une amélioration beaucoup plus franche sur les BTP italiens (-6Pts de base à 4,43%) et le '10 ans' espagnol (-8Pts à 4,64%).

Les 'Guilts' progressent également et leur rendement reflue vers 2,25% (-4Pts de base).

Le plus surprenant, c'était ce matin la belle progression des JYGB (bons du trésor japonais) de +2,5% (rendement en baisse de 4Pts à 0,8020%) en parallèle avec les actions (+1,3% à plus de 14.800Pts).

Les OAT françaises bénéficient du bon climat général et continuent d'ignorer la perte de la notation 'AAA' par Fitch: l'OAT 2023 affiche 2,17% contre 2,20% la veille alors que l'agence France Trésor a placé pour 9,233MdsE sur des maturités à 2, 4 et 5 ans (les 4,120MdsE d'OAT 2018 ont trouvé preneur avec un taux de 1,09% en net retrait par rapport aux 1,24% du 20 juin).

Enfin, France Trésor a également adjugé 225 millions d'euros d'OAT à 30 ans (échéance juillet 2040) indexées sur l'inflation et assorties d'un rendement de 1,07% contre 0,86% le 19 juillet 2012.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance