BFM Patrimoine

Taux: journée sans grand relief en attendant minutes du FED.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - Le rapport de la Commission européenne qui a procédé à un examen approfondi de la situation de 13 pays de l'Union débouche sur le constat que L'Espagne et la Slovénie ont des problèmes avec leur secteur bancaire, notammen

(CercleFinance.com) - Le rapport de la Commission européenne qui a procédé à un examen approfondi de la situation de 13 pays de l'Union débouche sur le constat que L'Espagne et la Slovénie ont des problèmes avec leur secteur bancaire, notamment au niveau du taux de créances douteuses.
Si le taux officiel est un peu supérieur à 12% en Espagne, il serait en fait plus proche de 20% en incluant tous les crédits immobiliers potentiellement en défaut... ce qui n'est guère surprenant avec un taux de chômage touchant de plus de 25% de la population active.

Le 'bonos' espagnols ne bronchent pas et affichent un rendement inchangé de 4,71%.
Même stabilité en Italie avec des 'BTP' affichant 4,34/4,35%.
Le plus fort décalage semble affecter les OAT françaises dont le rendement se retend de 6Pts de base à 1,85% contre 1,73% lundi.

Les Bunds se dégradent également un petit peu à 1,29% (contre 1,26%) mais il ne s'agit que d'écarts mineurs en regard de la volatilité qui règle sur le marché des changes avec un Yen qui vient de coter 130/E.

Même si la BCE affirment à chaque conférence qu'elle ne se fixe pas d'objectifs en matière de parités monétaires, elle ne peut pas rester totalement indifférente à la hausse de l'Euro, malgré une rémunération qui n'a jamais été aussi basse dans les pays du Nord de l'Europe (depuis que les investisseurs nippons ont accéléré le 'carry-trade' en faveur des dettes des pays occidentaux).

Le point d'orgue de cette journée raisonnera vers 20H avec la divulgation des 'minutes' (compte rendu) de la dernière réunion de la FED: son co,ntenu serait déjà en partie disponibe et le seul minuscule suspens concerne l'existence d'un vaste consensus -ou d'une quasi unanimité- entre ses membres en faveur de la poursuite du 'QE-3'... lequel fait désormais 'petit jouer' en comparaison de celui de la Bank of Japan qui est proportionnellement 3 fois plus agressif que celui de la FED (plus de 10Pts de PIB/an au japon).

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.²

Cercle Finance