BFM Patrimoine

Taux: des marchés comme détachés du reste du monde.

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - Quelle étrange semaine où les matières premières et les actions ont connu une poussé de volatilité assez vertigineuse (et même historique sur l'or ou l'argent métal) alors que les marchés obligataires ont connu un des

(CercleFinance.com) - Quelle étrange semaine où les matières premières et les actions ont connu une poussé de volatilité assez vertigineuse (et même historique sur l'or ou l'argent métal) alors que les marchés obligataires ont connu un des épisodes de plus grand calme jamais observé depuis le début de l'automne 2012 et la mise en oeuvre du 'QE-3'.

Beaucoup d'argent a changé de main cette semaine, beaucoup a déserté les actifs dits 'à risque' mais cela ne s'est pas traduit par un afflux massif sur les supports 'de protection' de type dette souveraine.

Pas de rotation sectorielle détectable pour l'instant et le rendement du Bund allemand continue d'osciller entre 1,24% et 1,25%, non loin de ses plus bas historiques (idem pour l'OAT 2023 à 1,795%).

Même les déclaration de Jens Weidmann, qui envisage que la BCE consente à orchester une baisse des taux si les statistiques économiques et l'inflation imposaient une nouvelle stimulation monétaire, n'ont pas provoqué d'influx mesurables vers les bons du Trésor libellés en Euro (le rendement du '10ans' italien reste proche de 4,225% et celui du '10 ans espagnol reste stable à 4,66% par rapport aux 4,68% de la veille).

Le 'grand sommeil' se poursuit sur les T-Bonds US (inchangés à 1,6980 contre 1,70% jeudi) alors que Wall Street semblze fragilisé par la cassure de plusieurs supports court terme sur des indices majeurs.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance