BFM Patrimoine

Taux: dégration après des planchers absolus de rendement.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - Les chiffres US du jour sont jugés plutôt neutres: la hausse des offres d'emplois aux Etats Unis (de 4,17 millions vers 4,46 millions) conforte les anticipations d'une accélération de la croissance tandis que la hausse des

(CercleFinance.com) - Les chiffres US du jour sont jugés plutôt neutres: la hausse des offres d'emplois aux Etats Unis (de 4,17 millions vers 4,46 millions) conforte les anticipations d'une accélération de la croissance tandis que la hausse des 1,1% des stocks du commerce de gros et des 1,3% des ventes des grossistes en avril ne marque ni accélération ni fléchissement de la consommation.

Les marchés obligataires consolident, les taux se retendent... mais ce qui est vrai à 16H ne l'était pas en début de matinée où les dettes souveraines européennes consolidaient 'à plat' leur rallye haussier amorcé jeudi dernier.
Les taux longs se sont détendus de plus de 30 à 35Pts de base en moyenne en une semaine sur les dettes périphériques, avec par exemple un '10 ans' portugais qui se négociait autour de 3,35% ce matin.

La barre des 3,40% vient d'être refranchie depuis 14H30, et le même scénario a été observé sur les BTP italiens (repassés de 2,70 à 2,78%) puis les 'bonos' espagnols dont le rendement a établi un plancher de 2,5450 avant se redresser vers 2,61%.

Mais même à 2,61% (+3Pts de base par rapport à lundi 16H), les investisseurs payent toujours d'un prix plus élevé pour détenir des 'bonos' que des T-Bonds US, lesquels affichent 2,64% de rémunération (+4Pts de base).
Le 'spread' négatif s'est amplifié jusqu'à 6Pts entre les '10 ans' espagnol et le '10 ans US', il s'avérait inférieur à 90Pts de base par rapport aux OAT françaises.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance