BFM Patrimoine

Taux: consolidation marginale, ambiance ultra calme.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - Pas de statistiques macroéconomiques à se mettre sous la dent, des déclarations de David Lockhart (membre de la FED) qui confortent les anticipations des marchés (pas de hausse des taux de la FED avant fin juin 2015 et non p

(CercleFinance.com) - Pas de statistiques macroéconomiques à se mettre sous la dent, des déclarations de David Lockhart (membre de la FED) qui confortent les anticipations des marchés (pas de hausse des taux de la FED avant fin juin 2015 et non pas avril comme l'avait suggéré J.Yellen), pas de mouvements sur le marchés des changes... voilà typiquement une séance où les opérateurs ont eu tout le loisir de taux de s'interroger sur la soutenabilité de la hausse des marchés obligataires en zone Euro.

Avec des dettes du Sud battant des records historiques, des emprunts 'high yield' qui ne rapportent presque plus rien, quel potentiel de hausse reste t'il, à supposer que la BCE 'agisse' effectivement d'ici la mi-juin ?

Les opérateurs se contentent pour l'instant de prises de profit symboliques: le rendement des 'bonos' espagnols se retend de 2Pts de base à 2,934% (contre 2,916%), idem pour les 'BTP' italiens à 2,975% (contre 2,952%) et le '10 ans' portugais remonte de 3,435 à 3,455%.

Le Bund affiche 1,47% contre 1,455% vendredi et l'OAT 2024 finit à 1,92%, contre 1,90%.

Le 'spread' Bund/T-bonds s'écarte de 1Pt de base à 118Pts (les 'treasuries' se dégradant à 2,650% contre 2,623%) et le '30 ans' (principale référence du marché hypothécaire') se tend de 2,5Pts à 3,48%.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance