BFM Patrimoine

Taux: aucune réaction à la chute des commandes à l'industrie

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - Après la réélection de Giorgio Napolitano, l'actualité politique italienne s'emballe: le Président devrait annoncer ce mercredi le nom du prochain 1er Ministre (Préisdent du Conseil). Nommer une personnalité est une chose

(CercleFinance.com) - Après la réélection de Giorgio Napolitano, l'actualité politique italienne s'emballe: le Président devrait annoncer ce mercredi le nom du prochain 1er Ministre (Préisdent du Conseil). Nommer une personnalité est une chose, gouverner en est une autre: les marchés sont persuadés que 3 mois après les législatives, les élites peuvent s'essuyer les pieds sur le vote démocratique.

Les marchés sont persuadés que l'Italie va se doter d'une équipe dirigeante composée de technocrates a-politiques... soit exactement ce dont le résultat des urnes marque le rejet franc et massif.

Les taux longs italiens se sont détendus de 15Pts de base la veille (jusque vers 3,90%) avant de se retendre à 3,95% (avec même une petit poussée jusque vers 4,00% ce midi). En Espagne, après la spectaculaire détente des taux de mardi (-25Pts de base, l'équivalent du 'geste' anticipé de la part de la BCE), le rendement du '10 ans' se stabilise vers 4,2460%.

Peu de réaction des T-Bonds (inchangés à 1,702%) au chiffre tombé il y a une heure qui fait état d'une sévère rechute des commandes de biens durables: -5,7% en mars, après une hausse de 4,3% en février (contre +5,6% en première estimation). Une contraction de -2,8% était attendue, c'est donc deux fois plus mauvais que prévu. Hors 'transports', les commandes à l'industrie ont baissé de 1,4% mais hors défense et construction aéronautique, elles ont progressé de 0,2% (contre +0,5% anticipé). Cela ne réjouit pas Wall Street mais semble remplir d'espoir et de confiance les opérateurs européens: il n'y a pas que l'Allemagne qui connaît un ralentissement de l'activité de par le monde, les Etats Unis ne vont pas fort non plus. C'est une excellente nouvelle: tout le monde marche au même pas, ce qui vaut mieux que la dislocation Nord/Sud (ou USA/Europe) observée fin 2012. Face à tant de menaces sur la croissance globale, la BCE ne peut que réagir et annoncer une initiative spectaculaire (croit-on) lors de sa prochaine réunion.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance