BFM Patrimoine

Taux: assouplissement de Bâle III sans grand impact.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - L'évènement de ce début de semaine, c'est cette décision du Comité de Bâle d'assouplir les règles de garanties ' en cas d'urgence ' (liquidités, bons du Trésor) auxquelles les banques devaient se soumettre à partir de

(CercleFinance.com) - L'évènement de ce début de semaine, c'est cette décision du Comité de Bâle d'assouplir les règles de garanties ' en cas d'urgence ' (liquidités, bons du Trésor) auxquelles les banques devaient se soumettre à partir de 2015 (et qui ne rentreront en application qu'en 2019... presque aux calendes grecques).

Les directives 'Bâle III' ont toujours été considérées comme trop restrictives en termes d'actifs jugés éligibles et stérilisantes pour de nombreuses activités gourmandes en couverture.

Le comité de supervision bancaire, réuni ce dimanche a accédé aux demandes d'élargissement des garanties aux obligations subordonnées (émises par les banques elles mêmes, aux actions (Wall Street devait s'en réjouir par avance depuis des semaines) et à certains types d'emprunts hypothécaires (adossés à des prêts immobiliers).

Peu de réaction cependant sur les marchés obligataires qui vont se focaliser sur l'entame des véritables pourparlers concernant la réduction de la dette américaine... et d'après les postures idéologiques des uns et des autres, l'Amérique se dirigerait tout droit vers une réédition du blocage des discussions façon juillet 2011.
Le 'chiffre de la matinée' confirme la lenteur du rythme économique en Eurozone avec un PMI des 'services' stable proche des planchers à 47,8.

Les rendements varient peu en Europe mais ils se retendent par exemple en Espagne avec une remontée vers 5,08% (contre 4,98% au plus bas vendredi) et au Portugal (vers 6,36%) puis très légèrement sur les OAT à 5,12%.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance