BFM Patrimoine

Starbucks: à considérer dans une optique de long terme.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - Alors que le premier Starbucks ouvrait ses portes en 1971 à Seattle, le groupe américain comptait à la fin 2013 plus de 19.000 magasins répartis dans 62 pays avec une fréquentation totale de plus de trois milliards de clien

(CercleFinance.com) - Alors que le premier Starbucks ouvrait ses portes en 1971 à Seattle, le groupe américain comptait à la fin 2013 plus de 19.000 magasins répartis dans 62 pays avec une fréquentation totale de plus de trois milliards de clients.

Introduite en Bourse au prix initial de 17 dollars en juin 1992, l'action Starbucks cote maintenant 79 dollars, non loin de ses plus hauts historiques.

Sachant que l'action a splitté cinq fois (2-1), les premiers actionnaires ayant acheté une seule action le jour de l'introduction disposeraient aujourd'hui de 32 actions à 78 dollars chacune, soit 2496 dollars!

Lors de son point trimestriel du 24 juillet, Starbucks a fait état d'une accélération de la croissance de son chiffre d'affaires à 11% pour atteindre un niveau record de 4,2 milliards de dollars. Les ventes à périmètre constant progressent de 6% (18ème hausse consécutive), tandis que la marge opérationnelle a atteint un niveau record à 18,5%.

Pour 2015, le groupe table sur une croissance de ses ventes d'au moins 10%, et l'ouverture nette de 1.600 nouveaux points de vente.

Le management a cependant annoncé que la progression des bénéfices par action se situerait dans le bas de la fourchette cible de long terme (15 à 20%).

De plus, le groupe pourrait être affecté par la hausse du prix du café (+20% depuis le 1er janvier), même s'il a annoncé avoir couvert 60% de ses achats et augmenté le prix de certains produits.

Aux cours actuels, le titre se traite sur la base d'un PER 2015 de 25, ce qui apparaît justifié étant donné les perspectives de hausse des bénéfices proche de 20% par an sur une période prolongée.

A titre de comparaison, des marques comme Dunkin' Brands ou Panera Bread, qui ont des perspectives de croissance similaires mais des tailles beaucoup moins importantes, affichent des PER de l'ordre de 20.

En dépit d'une valorisation élevée (phénomène récurrent sur les valeurs mobilières américaines), au vu de telles perspectives, un investissement dans Starbucks pourrait s'avérer profitable dans une optique de long terme.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.

Cercle Finance