BFM Patrimoine

Sodexo : Bonne résistance au premier semestre et confirmation des objectifs à moyen terme

BFM Patrimoine

Dans un environnement économique particulièrement difficile : Progression du chiffre d'affaires de + 4,3 % Croissance interne de + 2,7 %1, portée par le développement de servi
  • Dans un environnement économique particulièrement difficile :
  • Progression du chiffre d'affaires de + 4,3 %
  • Croissance interne de + 2,7 %1, portée par le développement de services de facilities management
  • Un résultat opérationnel 2 stable à 528 millions d'euros
  • Programme d'amélioration de l'efficacité opérationnelle et de réduction de coûts bien engagé et amplifié
  • Objectifs pour l'exercice 2012-2013 précisés
  • Perspectives confirmées pour 2014-2015.

Regulatory News:

Sodexo (NYSE Euronext Paris FR 0000121220-OTC : SDXAY)(Paris:SW)(OTCBB:SDXAY) : lors du Conseil d'Administration du 16 avril 2013 présidé par Pierre Bellon, Michel Landel, Directeur Général, a présenté les performances du 1er semestre 2012-2013.

Performances financières du premier semestre 2012-2013 :

en millions d'euros

1er semestre
2012-2013
(clos le 28
février 2013)

1er semestre
2011-2012
(clos le 29
février 2012)

Variation
à taux de change
courant

Variation
à taux de change
constant 3

Chiffre d'affaires 9 463 9 069 + 4,3 % + 2,8 % Croissance interne + 2,1 % + 6,4 % Résultat opérationnel
avant éléments exceptionnels2 528 533 - 0,9 % - 1,1 %

Eléments exceptionnels4

(50) 26 Résultat opérationnel publié 478 559 - 14,5 % - 14,7 % Taux effectif d'impôt 39 % 35,6 %

Résultat net part du Groupe5

236 297 - 20,5 % - 20,9 % Ratio d'endettement net 33 % 38 % au 28/02/13 au 29/02/12

1 Hors impact positif de la Coupe du Monde de Rugby en 2011-2012.
2 Avant charges (sur le premier semestre 2012-2013) liées au programme d'amélioration de l'efficacité opérationnelle annoncé en novembre 2012 et avant ajustement comptable favorable sur les retraites au Royaume-Uni (au premier semestre 2011-2012).
3 La variation à taux de change constant est calculée en appliquant les taux de change moyens du premier semestre de l'exercice précédent aux montants du premier semestre de l'exercice en cours.
4 Charges liées au programme d'amélioration de l'efficacité opérationnelle au premier semestre 2012-2013 et ajustement comptable favorable sur les retraites au Royaume-Uni au premier semestre 2011-2012.
5 Après prise en compte des éléments exceptionnels et l'effet des nouvelles contraintes fiscales, notamment en France (taxe sur les dividendes et non déductibilité des frais financiers).

Commentant ces chiffres, Michel Landel, Directeur Général de Sodexo, a déclaré :

«Dans un environnement économique qui est devenu plus difficile, Sodexo affiche une bonne résistance. Le succès de notre offre de services de Qualité de Vie se confirme. Nos clients sont de plus en plus intéressés par notre large gamme de services intégrés. La position de leader acquise dans les pays émergents constitue également un relais de croissance future. Le programme d'amélioration de l'efficacité opérationnelle et de réduction des coûts, déjà engagé, va être amplifié. Nous sommes confiants pour l'avenir et maintenons nos objectifs pour 2014-2015.»

Chiffre d'affaires en croissance de + 4,3 %

Le chiffre d'affaires consolidé du premier semestre 2012-2013 s'élève à 9,5 milliards d'euros. La progression totale est de + 4,3 %, dont + 0,7 % liée aux acquisitions et variations de périmètre et des effets de change de + 1,5 %.

Croissance Interne

La croissance interne du Groupe au premier semestre 2012-2013 est de + 2,1 % ou de + 2,7 % en excluant l'impact positif de la Coupe du Monde de Rugby au premier trimestre 2011-2012.

En Services sur Site, la croissance interne ressort à + 2 % et à + 2,7 % hors Coupe du Monde de Rugby. Le premier semestre 2011-2012 avait en effet bénéficié d'un chiffre d'affaires de 53 millions d'euros dû à la Coupe du Monde de Rugby 2011.

Les services de facilities management représentent désormais plus d'un quart du chiffre d'affaires consolidé. Comme cela a été le cas au cours des deux derniers exercices, ces services continuent à croître trois fois plus vite que les services de restauration, confirmant une nouvelle fois la pertinence du positionnement du Groupe.

L'activité Services Avantages et Récompenses6 enregistre une croissance interne de + 4,3 %. Il prend en compte :

  • le dynamisme continu en Amérique Latine,
  • et une performance en Europe et en Asie (ajustée de la baisse d'activité en Hongrie liée au changement règlementaire défavorable intervenu le 1er janvier 2012.) en légère amélioration par rapport à celle observée au deuxième semestre 2011-2012.

1 Précédemment dénommée Solutions de Motivation.

Variations de périmètre

Les acquisitions ont contribué à hauteur de + 0,7 % à la croissance du Groupe sur le semestre et comprennent notamment les acquisitions suivantes réalisées depuis le début de l'exercice :

  • Servi-Bonos (Services Avantages et Récompenses au Mexique) depuis novembre 2012 ; un acteur de premier plan sur le marché des chèques et cartes de restauration au Mexique.
  • MacLellan (services techniques, en Inde) depuis décembre 2012 ; acteur indien important des services de facilities management avec une expertise spécifique en services de climatisation, de chauffage, d'entretien et en gestion énergétique.

A ces acquisitions récentes s'ajoutent dans une moindre mesure les contributions des acquisitions réalisées lors de l'exercice précédent, dont notamment Roth Bros (facilities management, Etats-Unis, en novembre 2011) et Lenôtre (France en septembre 2011).

Résultat opérationnel

Le résultat opérationnel publié est de 478 millions d'euros, en baisse de - 14,5 % à taux courant et de - 14,7 % hors effet de change.

Dans l'environnement macro-économique actuel, la Direction Générale a lancé en début d'exercice un programme d'amélioration de l'efficacité opérationnelle et de réduction des coûts. Ce programme devrait permettre à Sodexo de réduire ses coûts d'exploitation sur site de 0,6 % du chiffre d'affaires et de diminuer ses frais de fonctionnement de 0,4 % du chiffre d'affaires en 2014-2015 (par rapport à l'exercice 2011-2012). Au cours du premier semestre 2012-2013, des charges exceptionnelles ont été comptabilisées à hauteur de 50 millions d'euros au titre de ce programme.

en millions d'euros

1er semestre
2012-2013

1er semestre
2011-2012

Progression

taux de change
courant

taux de change
constant

Résultat opérationnel
avant éléments exceptionnels 528 533 - 0,9 % - 1,1 % Eléments exceptionnels En marge brute (30) - En frais de structure (20) - Ajustement comptable des retraites - 26 TOTAL éléments exceptionnels (50) 26 Résultat opérationnel publié 478 559 - 14,5 % - 14,7 %

Ainsi, le résultat opérationnel avant ces charges exceptionnelles ressort à 528 millions d'euros pour le premier semestre 2012-2013, à comparer aux 533 millions d'euros du premier semestre 2011-2012 hors produits exceptionnels, soit une légère baisse de - 0,9 % à taux de change courant et de - 1,1 % hors effet de change.

Ce résultat opérationnel de 528 millions d'euros comprend une progression (hors effet de change) des activités Services sur Site en Amérique du Nord, au Royaume-Uni et en Irlande et dans le Reste du Monde (Amérique latine, Afrique, Moyen-Orient, Asie, Australie et Bases-Vie). Le résultat opérationnel de l'activité Services Avantages et Récompenses est également en hausse. Par contre, le résultat opérationnel en Services sur Site en Europe continentale s'est dégradé.

La marge opérationnelle1 consolidée ressort à 5,6 %, à comparer à 5,9 % au premier semestre 2011-2012.

Résultat net part du Groupe

Le résultat net part du Groupe s'élève à 236 millions d'euros, contre 297 millions d'euros pour l'exercice précédent. Ce résultat inclut l'impact des charges exceptionnelles relatives au programme d'amélioration de l'efficacité opérationnelle ainsi que les effets des nouvelles contraintes fiscales, notamment en France (taxe sur les dividendes et non déductibilité de frais financiers d'emprunts).

Taux d'endettement et flux nets de trésorerie

  • Au 28 février 2013, l'endettement net s'élève à 961 millions d'euros et le taux d'endettement net par rapport aux fonds propres est de 33 % (par rapport à 38 % au 29 février 2012). Les ratios financiers du Groupe sont donc très solides.
  • Les flux nets de trésorerie liés à l'activité qui s'élèvent à 37 millions d'euros, sont en baisse de 278 millions d'euros par rapport à la même période de l'exercice précédent. Trois éléments principaux expliquent cette variation :
  • des placements effectués au cours du semestre dans l'activité Services Avantages et Récompenses dans des instruments financiers à maturité plus longue et plus rentable, à hauteur de près de 100 millions d'euros ;
  • l'impact de l'évolution des éléments exceptionnels sur le résultat opérationnel des deux périodes pour 76 millions d'euros ;
  • et une légère dégradation du délai de paiement des clients.
  • En revanche, les flux nets de trésorerie liés aux activités d'investissement ont été moins élevés sur ce premier semestre. En effet le premier semestre 2011-2012 comprenait 576 millions d'euros d'acquisitions (dont Puras do Brasil, Roth Bros aux Etats-Unis et Lenôtre en France).
  • Les investissements réalisés sur le premier semestre 2012-2013 comprennent :
  • des investissements opérationnels nets et des investissements clients de 113 millions d'euros, soit environ 1,2 % du chiffre d'affaires ;
  • et l'acquisition de sociétés pour un montant de 81 millions d'euros, concernant essentiellement Servi-Bonos au Mexique.

Récompenses

  • En mars 2013, Sodexo figurait une nouvelle fois sur la liste des « Most Admired Companies » du magazine FORTUNE qui évalue la réputation des plus grandes entreprises du monde. Sodexo est classé numéro 1 dans son secteur d'activité « Services externalisés diversifiés ».
  • Pour la 6e année consécutive, Sodexo a été distingué en janvier 2013 dans le prestigieux rapport « Sustainability Yearbook 2013 » de Sustainable Asset Management (SAM) pour son engagement en termes de responsabilité économique, sociale et environnementale, et a été récompensé par trois prix : Sector Leader, Gold Class et Sector Mover.

Perspectives

Lors du Conseil d'Administration du 16 avril 2013, Michel Landel a rappelé la pertinence de la stratégie de long terme du Groupe, fondée sur une offre unique de Services de Qualité de Vie, un réseau mondial inégalé dans ses activités et un leadership incontesté dans les pays émergents.

Lors de cette réunion, il a confirmé sa confiance dans les objectifs à moyen-terme du Groupe. Il a rappelé qu'entre l'exercice 2004-2005 et l'exercice 2011-2012, le Groupe a réalisé une croissance annuelle moyenne de son chiffre d'affaires de + 6,7 %. Les initiatives engagées depuis plusieurs années vont permettre à Sodexo de poursuivre sa croissance, d'améliorer sa compétitivité et de continuer à investir dans sa transformation.

Michel Landel rappelle que le programme d'amélioration de l'efficacité opérationnelle et de réduction des coûts annoncé en novembre 2012 est bien engagé. A ce titre, il confirme que la Direction Générale et toutes les équipes sont pleinement mobilisées autour d'actions précises pour renforcer la compétitivité du Groupe. Ce programme va être amplifié, compte tenu du contexte économique. Le Groupe estime aujourd'hui que sa mise en œuvre entraînera des coûts exceptionnels compris entre 180 et 200 millions d'euros sur une période de 18 mois, à compter de septembre 2012 et aura un impact positif plein du même montant en 2014-2015 et pour les exercices suivants.

Compte tenu des performances du premier semestre et des évolutions de l'environnement économique Michel Landel précise que le Groupe vise aujourd'hui pour l'exercice en cours (2012-2013) :

  • une croissance interne de son chiffre d'affaires comprise entre 1 et 2 %
  • un résultat opérationnel1 stable par rapport à l'exercice 2011-2012.

Sodexo confirme sa confiance dans la réalisation de son objectif d'atteindre une marge opérationnelle consolidée de 6,3 % à la fin de l'exercice 2014-2015.

Par ailleurs, le Groupe maintient son objectif de croissance annuelle moyenne de son chiffre d'affaires consolidé de + 7 % à moyen terme.

Michel Landel a rappelé que Sodexo dispose de nombreux atouts :

  • son offre de services intégrés ;
  • ses choix de développement en capitalisant sur l'expérience et les compétences de ses équipes dans chacun des segments et sous-segments de clientèle ;
  • son rythme de développement solide dans les économies émergentes où le Groupe ne cesse de renforcer ses positions ;
  • l'engagement et la motivation de ses collaborateurs.

1 Hors effet de change et avant éléments exceptionnels en 2011-2012 et 2012-2013.

Réunion d'analystes

Sodexo tient aujourd'hui une conférence téléphonique (en anglais) à 8h30 (heure française) au cours de laquelle seront commentés les résultats du premier semestre de l'exercice 2012-2013. Cette présentation peut être suivie en direct via webcast sur www.sodexo.com. Le communiqué de presse et la présentation seront disponibles sur le site Internet du Groupe www.sodexo.com à partir de 7h dans la rubrique « Dernières Actualités ». L'enregistrement de la conférence sera disponible jusqu'au 1er mai en composant le +44 (0) 1452 550 000, suivi du code 25 63 74 95.

Prochains rendez-vous de communication financière

Chiffre d'affaires à neuf mois 10 juillet 2013 Résultats annuels 14 novembre 2013

À propos de Sodexo

Créé en 1966 par Pierre Bellon, Sodexo est le leader mondial des services qui améliorent la Qualité de Vie, facteur essentiel de performance des individus et des organisations. Présent dans 80 pays, Sodexo sert chaque jour 75 millions de consommateurs avec une offre unique de Services sur Site, de Services Avantages et Récompenses et de Services aux Particuliers et à Domicile. Avec plus de 100 métiers, Sodexo propose à ses clients une offre intégrée de services, fruit de plus de 45 ans d'expérience : de l'accueil, la sécurité, l'entretien et la propreté, à la restauration et la gestion des installations et matériels ; des Pass Repas, Pass Cadeaux et Pass Transports pour les salariés jusqu'aux services d'aide à domicile et de conciergerie. La réussite et la performance de Sodexo reposent sur son indépendance, son modèle économique durable, ainsi que sa capacité à assurer le développement et l'engagement de ses 420 000 collaborateurs à travers le monde.

Chiffres-clés (au 31 août 2012)
18,2 milliards d'euros de CA consolidé
420 000 collaborateurs
20e employeur mondial
80 pays
34 300 sites
75 millions de consommateurs chaque jour
11,1 milliards d'euros de capitalisation boursière (au 17 avril 2013)

Principaux risques et incertitudes

Les principaux risques et incertitudes identifiés par le Groupe dans la section « Facteurs de risques » du Document de référence 2011/2012 déposé auprès de l'Autorité des Marchés Financiers le 12 novembre 2012 n'ont pas subi d'évolution significative.

Avertissement :

Ce communiqué contient des informations pouvant être réputées informations prévisionnelles, telles que les déclarations autres que les déclarations de faits historiques ou actuels. Ces informations prévisionnelles reflètent l'opinion de la Direction Générale à la date de leur rédaction, et nous n'assumons aucune obligation quant à la mise à jour de ces données. Le lecteur ne devra pas accorder une confiance trop importante à ces informations.

ANNEXE 1

Commentaires par activité et par zone géographique

Toutes les données relatives au résultat opérationnel dans la suite de ce document s'entendent hors éléments exceptionnels1.

1. Services sur Site

Chiffre d'affaires

En millions d'euros

1er semestre
2012-2013

1er semestre
2011-2012

Croissance
interne

Variation de
change Croissance
externe Variation totale
à taux courant Services sur Site Amérique du Nord 3 602 3 420 + 1,3 % + 3,2 % + 0,8 % + 5,3 % Europe continentale 2 949 2 892 + 0,9 % + 0,6 % + 0,5 % + 2,0 % Reste du Monde 1 838 1 708 + 7,2 % + 0,2 % + 0,2 % + 7,6 % Royaume-Uni et Irlande 700 680 - 2,6 % + 3,9 % + 1,6 % + 2,9 % Total 9 089 8 700 + 2 % + 1,8 % + 0,7 % + 4,5 %

Le chiffre d'affaires de l'activité Services sur Site s'élève à 9,1 milliards d'euros, en progression de + 4,5 % par rapport à l'exercice précédent. La croissance interne est de + 2 %, ou + 2,7 % en excluant l'impact positif de la Coupe du Monde de Rugby 2011 qui s'est déroulée au cours du premier semestre 2011-2012.

en millions d'euros

1er semestre
2012-2013

1er semestre
2011-2012

Croissance
interne

Croissance
externe

Écart de
change

Croissance
totale

Entreprises & Administrations 4 719 4 444 + 3,9 % Santé & Seniors 2 177 2 134 - 0,4 % Education 2 193 2 122 + 0,6 % Total 9 089 8 700 + 2,0 % + 0,7 % + 1,8 % + 4,5 %

1 Charges liées au programme d'amélioration de l'efficacité opérationnelle au premier semestre 2012-2013 et ajustement comptable favorable sur les retraites au Royaume-Uni au premier semestre 2011-2012.

  • La croissance interne en Entreprises et Administrations s'élève à + 3,9 % au premier semestre 2012-2013, ou à 5,1 % hors impact de la Coupe du Monde de Rugby. Elle est principalement portée par deux facteurs positifs:
  • une demande accrue des entreprises en Amérique du Nord et en Europe pour les contrats de services intégrés,
  • un bon rythme de développement pour Sodexo en Asie, en Afrique, au Moyen-Orient, dans les Bases-Vie et particulièrement en Amérique latine, et ce en dépit d'un ralentissement économique constaté depuis l'été dernier.

En ce qui concerne les services de restauration, notamment en Europe, le ralentissement de l'activité sur les sites s'est accentué depuis le début de l'exercice. La recherche d'économies supplémentaires par les clients, la réduction de leurs effectifs ainsi que la baisse des dépenses des consommateurs ont pesé sur la progression du chiffre d'affaires dans plusieurs pays.

  • Le recul de - 0,4 % en Santé et Seniors traduit en particulier un taux de fidélisation des clients plus faible en Amérique du Nord en 2011-2012. Notons que depuis le début de cet exercice les équipes de Sodexo aux Etats-Unis ont réalisé d'importants succès commerciaux qui devraient contribuer au retour progressif de la croissance dans ce segment de clientèle sur les prochains mois.
  • La croissance interne ressort à + 0,6 % en Éducation, notamment en raison d'une politique commerciale plus sélective dans les écoles publiques.

Résultat opérationnel

Le résultat opérationnel est de 427 millions d'euros, en léger recul de - 0,7 % par rapport à la même période de l'exercice précédent. Il comprend une progression (hors effet de change) en Amérique du Nord, au Royaume-Uni et en Irlande et dans le Reste du Monde (Amérique latine, Afrique, Moyen-Orient, Asie, Australie et Bases-Vie). Par contre, le résultat opérationnel en Europe continentale s'est dégradé compte tenu de l'environnement économique de cette région.

Analyse par zone géographique, Services sur Site

1.1 Amérique du Nord

Chiffre d'affaires

En millions d'euros

1er semestre
2012-2013

1er semestre
2011-2012

Croissance
interne

Croissance
externe

Écart de
change

Croissance
totale

Entreprises et Administrations 792 700 + 6,3 % Santé et Seniors 1 253 1 234 -1,6 % Éducation 1 557 1 486 + 1,4 % Total 3 602 3 420 + 1,3 % + 0,8 % + 3,2 % + 5,3 %

Le chiffre d'affaires en Amérique du Nord atteint 3,6 milliards d'euros en progression totale de + 5,3 % par rapport à la même période de l'exercice précédent, avec une croissance interne de + 1,3 %.

En Entreprises et Administrations, la croissance interne ressort au niveau élevé de + 6,3 %. Cette performance s'explique notamment par le développement des services de facilities management pour des clients tels que General Electric, de la contribution de nouveaux contrats tels que le prestigieux Circuit of the Americas, berceau du Grand Prix des Etats-Unis de Formule 1, ainsi que par le développement dans les Bases-Vie au Canada.

Sodexo a remporté de nombreux contrats au cours de ce premier semestre dont en particulier Siemens au Canada (44 sites, services intégrés), Harley Davidson Inc. (Wisconsin) et General Electric Aero & Healthcare Systems (Caroline du Sud et New Jersey).

En Santé et Seniors, le recul de - 1,6 % résulte d'un faible développement commercial au cours de l'exercice précédent et d'une moindre fidélisation des clients (avec notamment le plein effet de la perte du contrat Ascension Health System). Depuis le début de l'exercice en cours les équipes de Sodexo ont remporté d'importants succès commerciaux qui devraient contribuer au retour à la croissance dans les prochains mois. Notons, en particulier la montée en puissance progressive de l'important contrat avec HCR ManorCare, l'un des plus grands groupes de maisons de retraites aux Etats-Unis (290 maisons de retraites dans 32 états accueillant près de 40 000 résidents). Une fois le contrat totalement déployé, son chiffre d'affaires annuel devrait atteindre 220 millions de dollars US.

Parmi d'autres succès commerciaux au cours du premier semestre citons également Health Corporation of America (HCA) East Florida (9 hôpitaux), LA County (2 sites de UCLA Medical Center en Californie), Ochsner Medical Center (Louisiane), Saint Joseph's John Knox Village (Floride) et University of Arizona Medical Center.

En Education, la croissance interne du chiffre d'affaires est de + 1,4 %. La croissance sur site a été modérée compte tenu de :

  • la baisse de fréquentation dans les écoles consécutive à la mise en place de la règlementation « Healthy and Hunger-Free Kids Act » qui a modifié les habitudes alimentaires des élèves.
  • une réduction des dépenses des étudiants et une moindre activité dans les stades sur les campus universitaires.

Parmi les nouveaux contrats signés figure Bethune Cookman University (Floride), St John's College (Maryland) et Confederation College (Ontario, Canada).

Résultat opérationnel

Le résultat opérationnel atteint 244 millions d'euros, en progression de + 8,0 % (+ 4,9 % hors effets de change). La marge opérationnelle ressort à 6,8 %, à comparer à 6,6 % au premier semestre de l'exercice 2011-2012. Cette évolution traduit une bonne maîtrise de l'ensemble des coûts opérationnels et des gains de productivité notamment dans le segment Entreprises et Administrations.

1.2 Europe continentale

Chiffre d'affaires

En millions d'euros 1er semestre
2012-2013 1er semestre
2011-2012 Croissance
interne

Croissance
externe

Écart de
change

Croissance
totale

Entreprises et Administrations 1 730 1 678 + 1,6 % Santé et Seniors 706 705 - 0,4 % Éducation 513 509 + 0,4 % Total 2 949 2 892 + 0,9 % + 0,5 % + 0,6 % + 2,0 %

En Europe continentale, le chiffre d'affaires s'établit à 2,9 milliards d'euros, avec une croissance interne de + 0,9 %.

La performance reste contrastée selon les différents pays, avec un ralentissement de l'activité sur site plus prononcé dans plusieurs pays, en France, aux Pays-Bas, en Allemagne et en Italie notamment. En revanche, Sodexo continue de très bien se développer en Russie et en Suède.

En Entreprises et Administrations la croissance interne de + 1,6 % reflète la montée en puissance des contrats à forte composante de services de facilities management, à travers l'Europe. En France l'activité a également bénéficié de l'ouverture d'un nouveau site à Nantes et de prestations supplémentaires pour le Ministère de la Justice. Parmi les succès récents des équipes de Sodexo, citons DNB (Norvège), le renouvellement du contrat KLM aux Pays-Bas ainsi que Safran et Amundi en France.

En Santé et Seniors, le chiffre d'affaires est en recul de - 0,4 %. Il tient compte d'une politique commerciale plus sélective en Europe du Sud et d'une faible croissance sur site liée à un contrôle très strict des budgets de la part des clients. Néanmoins, les équipes de Sodexo ont récemment signé d'importants contrats, notamment en France, avec les Nouvelles Cliniques Nantaises.

En Education, la croissance interne du chiffre d'affaires est de + 0,4 %, un niveau supérieur à celui enregistré durant l'exercice 2011-2012. Au cours du premier semestre, Sodexo a poursuivi un développement commercial sélectif. La croissance sur site a été modeste, notamment en Espagne et en Italie compte tenu des pressions sur les budgets scolaires qui ont entraîné une baisse du nombre de prestations. Néanmoins, les équipes de Sodexo ont récemment remporté des contrats tels que les écoles de la Ville de Fonte Nuova en Italie, Darussafaka Okul, Istanbul en Turquie, et l'Ensemble Scolaire Privé des Recollets (Longwy) en France.

Résultat opérationnel

A 103 millions d'euros le résultat opérationnel est en recul de 28 millions d'euros hors effet de change. La baisse des volumes en services de restauration et les pressions accrues des clients à la recherche d'économies expliquent l'essentiel de cette évolution. En effet, le Groupe n'a que partiellement répercuté auprès de ses clients l'inflation relative à ses coûts opérationnels (masse salariale y compris charges sociales et denrées alimentaires). La baisse du tourisme et les intempéries ont également affecté les activités Sports & Loisirs en France, où les coûts fixes sont structurellement élevés. La marge opérationnelle ressort donc à 3,5 %, à comparer aux 4,5 % réalisés lors du premier semestre 2011-2012.

1.3 Reste du monde

(Amérique latine, Moyen-Orient, Asie, Afrique, Australie et Bases-Vie)

Chiffre d'affaires

En millions d'euros 1er semestre
2012-2013 1er semestre
2011-2012 Croissance
interne

Croissance
externe

Écart de
change

Croissance
totale

Entreprises et Administrations 1 701 1 573 + 7,9 % Santé et Seniors 84 75 + 9,3 % Éducation 53 60 - 13,4 % Total 1 838 1 708 + 7,2 % + 0,2 % + 0,2 % + 7,6 %

Dans le Reste du monde (Amérique latine, Afrique, Moyen-Orient, Asie, Australie et Bases-Vie), Sodexo réaffirme sa position de leader dans les pays émergents et à fort potentiel. Le chiffre d'affaires ressort à 1,8 milliards d'euros au premier semestre avec une croissance interne de + 7,2 %.

Malgré une forte décélération de l'activité industrielle dans les pays émergents, la croissance interne en Entreprises et Administrations demeure solide. Cette performance est notamment le fruit de l'expertise de Sodexo dans le secteur minier en Australie et en Amérique latine. Néanmoins, ces bonnes performances ont été impactées à hauteur de près de 2 % par des fins de chantiers sur plusieurs contrats en Bases-Vie.

Enfin, même si la croissance ralentit chez les clients existants notamment en Inde, au Brésil et en Chine, la performance commerciale de Sodexo dans ces pays reste excellente avec des taux de développement supérieurs à 10 %. Sodexo a remporté de nombreux contrats dont AstraZeneca (Chine), Australian Submarine Corporation (Australie), Visteon Automotive Systems et Nestlé (Inde), Electrolux (Brésil), Pacific Rubiales Energy (un des leaders du secteur pétrolier et gazier en Colombie) et Hyundai Engineering and Construction Co. Ltd (Oman).

Sodexo a également remporté, en partenariat avec la Poste française, un contrat de services de soutien postal (collecte, acheminement et distribution des courriers et colis) aux 19 000 personnes déployées sur les bases militaires françaises à l'étranger. Ce projet novateur s'appuie sur l'expertise acquise par Sodexo dans les services sur site dans des environnements difficiles.

Le segment Santé et Seniors continue à se développer en Asie et en Amérique latine avec de nouvelles signatures comme Renmin University Hospital Wuhan (Chine). Le recul du chiffre d'affaires en Education s'explique par le non-renouvellement d'un contrat public au Chili.

Résultat opérationnel

Le résultat opérationnel augmente de + 4,7 % hors effets de change pour atteindre 47 millions d'euros. Au cours de ce premier semestre, Sodexo a poursuivi l'intégration de Puras do Brasil au Brésil suite à l'acquisition réalisée en début d'exercice précédent. Cette opération a permis au Groupe de doubler de taille et devenir le leader des services sur site au Brésil, un marché à fort potentiel à moyen terme. Le premier semestre a été en outre marqué par une forte inflation sur les denrées alimentaires dans plusieurs pays dont en particulier le Brésil. La marge opérationnelle ressort à 2,6 %, à comparer aux 2,5 % du premier semestre 2011-2012.

1.4 Royaume-Uni et en Irlande

Chiffre d'affaires

En millions d'euros

1er semestre
2012-2013

1er semestre
2011-2012

Croissance
interne

Croissance
externe

Écart de
change

Croissance
totale

Entreprises et Administrations 495 493 - 4,7 % Santé et Seniors 135 119 + 5,8 % Éducation 70 68 - 2,6 % Total 700 680 - 2,6 % + 1,6 % + 3,9 % + 2,9 %

Le chiffre d'affaires atteint 700 millions d'euros. En excluant l'impact positif du contrat d'hospitalité de la Coupe du Monde de Rugby au premier semestre 2011-2012, la croissance interne aurait été de + 5,6 %.

En Entreprises et Administrations le chiffre d'affaires du premier semestre 2012-2013 a connu une solide progression de + 6,8 % (hors Coupe du monde de Rugby). Cette performance s'explique par la contribution des Jeux Paralympiques de Londres début septembre 2012 (environ 13 millions d'euros de chiffre d'affaires) et par la montée en puissance de plusieurs contrats de services intégrés tels que ceux signés avec Unilever, AstraZeneca et Eli Lilly.

En Santé et Seniors la croissance interne s'accélère pour s'établir à + 5,8 % grâce à l'extension de nouveaux services pour un grand hôpital universitaire (North Staffordshire University Hospital) et au démarrage d'un contrat de services intégrés à Brighton and Sussex University Hospital.

Enfin, en Education, le recul de - 2,6 % de la croissance interne reflète la poursuite d'une politique commerciale sélective auprès des écoles publiques. Parmi les succès récents, notons St. Flannans College, Ennis (Irlande).

Résultat opérationnel

Le résultat opérationnel atteint 33 millions d'euros, en progression de + 6,7 % hors effet de change.

Des gains de productivité sur site, notamment en Justice, la montée en puissance de contrats de services intégrés en Entreprises, ainsi qu'un gain relatif à une modification apportée aux plans de retraite du Royaume-Uni et d'Irlande, ont plus que compensé la contribution lors de l'exercice précédent du contrat de la Coupe du Monde du Rugby. La marge opérationnelle s'établit à 4,7 % contre 4,4 % pour la même période de l'exercice précédent.

2. Services Avantages et Récompenses

Volume d'émission

En millions d'euros 1er semestre
2012-2013 1er semestre
2011-2012

Croissance

interne

Croissance
externe

Écart de
change

Croissance
totale

Amérique latine 3 840 3 432 + 18 % Europe et Asie 4 134 4 083 + 0 % Total 7 974 7 515 + 8,2 % + 1,8 % - 3,9 % + 6,1 %

Le volume d'émission s'élève à 8 milliards d'euros avec une croissance interne de + 8,2 %. Toutefois la progression totale du volume d'émission s'élève à + 6,1 % après prise en compte des impacts de change négatifs à hauteur de - 3,9 % (en particulier liés à la dépréciation du real brésilien par rapport à l'euro) et de la contribution de Servi-Bonos au Mexique société acquise en novembre 2012 pour + 1,8 %.

Le volume d'émission en Amérique latine atteint 3,8 milliards d'euros et la croissance interne reste élevée à + 18 % grâce à l'augmentation continue du nombre de bénéficiaires et de la valeur faciale des chèques et cartes émis.

En Europe et Asie le volume d'émission est de 4,1 milliards d'euros, un niveau similaire à celui du premier semestre 2011-2012. L'impact de la baisse de volumes consécutive au changement règlementaire intervenu en Hongrie en janvier 2012, a pesé sur la croissance interne pour 2,4 % de cet ensemble. Au cours du premier semestre, les volumes émis en Titres Emploi Service en Belgique sont restés importants.

Chiffre d'affaires

En millions d'euros

1er semestre
2012-2013

1er semestre
2011-2012

Croissance
interne

Croissance
externe

Écart de
change

Croissance
totale

Amérique latine 206 203 + 8,7 % Europe et Asie 174 174 - 0,8 % Total 380 377 + 4,3 % + 1,1 % - 4,6 % + 0,8 %

Le chiffre d'affaires s'élève à 380 millions d'euros pour le premier semestre 2012-2013.

La croissance interne ressort à + 4,3 %.

La croissance totale est de près de + 1 % après la prise en compte :

  • de l'effet de change négatif de - 4,6 %
  • et de l'impact de l'acquisition de Servi-Bonos au Mexique qui contribue à hauteur de + 1,1 %. En effet, en novembre 2012 Sodexo a finalisé l'acquisition de Servi-Bonos, acteur de premier plan sur le marché des chèques et cartes de restauration au Mexique. Les premiers mois d'intégration se déroulent de manière satisfaisante.

La croissance interne du chiffre d'affaires en Amérique latine ressort à + 8,7 %. Cette progression plus faible que celle de l'exercice précédent s'explique par des pressions sur les commissions clients au Brésil, notamment avec les grandes entreprises et les administrations et dans une moindre mesure, par l'impact de la baisse des taux d'intérêts.

Le chiffre d'affaires en Europe et Asie est de 174 millions d'euros et la croissance organique ressort à - 0,8 % par rapport au premier semestre de l'exercice précédent (+ 3,3 % hors impact Hongrie).

Parmi les succès commerciaux récents, citons Chambre de Commerce et d'Industrie Lyon et Conseil Général de Saône et Loire (France), Electropaulo (Sao Paulo, Brésil), Gouvernement de l'Etat de Zulia (Venezuela), Sharp Electronica Mexico (Mexique) et Municipalité de Bursa (Turquie). A noter également le succès de la nouvelle carte cadeau Spirit of Cadeau en France (produits et services destinés à la maison et au sport) à l'occasion des fêtes de fin d'année.

Résultat opérationnel

Le résultat opérationnel s'élève à 147 millions d'euros, en progression de + 6,8 % hors effet de change par rapport au premier semestre 2011-2012. Cette hausse traduit l'évolution du volume d'émission et des gains de productivité résultant d'une gestion rigoureuse qui ont permis de poursuivre les investissements technologiques et en marketing.

La marge opérationnelle s'établit ainsi à 38,7 % contre 39 % lors du premier semestre de l'exercice précédent qui intégrait plusieurs éléments ponctuels favorables tels qu'un produit lié au règlement final d'un contentieux en faveur de Sodexo.

ANNEXE 2

Etats financiers semestriels

2.1 Compte de résultat consolidé

(en millions d'euros) 1er semestre
2012-2013

Variation

1er semestre
2011-2012 % CA M€ % CA M€ Chiffre d'affaires 100 % 9 463 4,3 % 100 % 9 069 Coût des ventes - 85,1 % (8 049) - 84,2 % (7 634) Marge brute 14,9 % 1 414 - 1,5 % 15,8 % 1 435 Charges commerciales - 1,4 % (133) - 1,4 % (129) Charges administratives - 8,4 % (798) - 8,2 % (740) Autres produits opérationnels 11 10 Autres charges opérationnelles - 0,2 % (16) - 0,2 % (17) Résultat opérationnel (1) 5,1 % 478 - 14,4 % 6,2 % 559 Produits financiers 0,2 % 23 0,4 % 33 Charges financières - 1,1 % (108) - 1,4 % (124)

Quote-part dans les résultats des
entreprises mises en équivalence

0,1 % 8 0,1 % 7 Résultat avant impôt 4,2 % 401 - 15,6 % 5,2 % 475 Impôt sur les résultats - 1,6 % (153) - 1,8 % (166) RÉSULTAT DE L'ENSEMBLE CONSOLIDÉ 2.6 % 248 - 19,7 % 3,4 % 309 dont :

Part revenant aux participations ne
donnant pas le contrôle

0.1 % 12 0,1 % 12 Résultat net part du Groupe 2,5 % 236 - 20,5 % 3,3 % 297

(1) dont 50 millions d'euros de coûts comptabilisés au 1er semestre 2012-2013 dans le cadre du programme d'amélioration de l'efficacité opérationnelle et de réduction des coûts.

2.2 Etat consolidé de la situation financière

Actif

(en millions d'euros) Au 28 février 2013 Au 31 août 2012 ACTIF NON COURANT Immobilisations corporelles 547 574 Goodwills 4 955 5 031 Autres immobilisations incorporelles 568 563 Investissements clients 285 296 Participations dans les entreprises mises en équivalence 78 81 Actifs financiers non courants 120 133 Instruments financiers dérivés actifs 28 26 Autres actifs non courants 12 15 Impôts différés 222 169 Total Actif non courant 6 815 6 888 ACTIF COURANT Actifs financiers courants 5 4 Instruments financiers dérivés actifs 4 1 Stocks 288 296 Créances d'impôt 163 96 Clients et autres créances 3 969 3 445 Fonds réservés et actifs financiers de l'activité 660 609 « Services Avantages et Récompenses» Trésorerie et équivalents de trésorerie 1 266 1 451 Total Actif courant 6 355 5 902 TOTAL DE L'ACTIF 13 170 12 790

Passif

(en millions d'euros) Au 28 février 2013 Au 31 août 2012 CAPITAUX PROPRES Capital 628 628 Primes d'émission 1 109 1 109 Réserves et résultats non distribués 1 161 1 297 Capitaux propres – Part du Groupe 2 898 3 034 Participations ne donnant pas le contrôle 39 35 Total Capitaux Propres 2 937 3 069 PASSIF NON COURANT Emprunts et dettes financières 2 587 2 550 Instruments financiers dérivés passifs 4 2 Avantages au personnel 362 381 Autres passifs non courants 210 222 Provisions 110 105 Impôts différés 302 161 Total Passif non courant 3 575 3 421 PASSIF COURANT Découverts bancaires 84 15 Emprunts et dettes financières 232 136 Instruments financiers dérivés passifs 12 23 Dettes d'impôt 121 130 Provisions 47 41 Fournisseurs et autres dettes 3 404 3 422 Chèques et Cartes de Services à rembourser 2 758 2 533 Total Passif courant 6 658 6 300 TOTAL DU PASSIF ET DES CAPITAUX PROPRES 13 170 12 790

2.3 Tableau des flux de trésorerie consolidé

(en millions d'euros)

1er semestre
2012-2013

1er semestre
2011-2012

Flux de trésorerie liés à l'activité opérationnelle Résultat opérationnel des sociétés intégrées 478 559 Élimination des charges et produits sans incidence sur la trésorerie ou non liés à l'activité Amortissements et dépréciations des immobilisations corporelles 140 139 Provisions 17 (2) Résultat net d'impôt des cessions et autres 1 8 Produits des participations 8 6 Variation du BFR lié à l'activité (353) (178) Variation des stocks (1) 1 Variation des clients et autres créances (576) (501) Variation des fournisseurs et autres dettes 56 76 Variation des Chèques et Cartes de Services à rembourser 215 197

Variation des actifs financiers de l'activité Services Avantages et
Récompenses

(47) 49 Intérêts payés (114) (101) Intérêts encaissés 7 11 Impôts payés (147) (127) Flux nets de trésorerie liés à l'activité 37 315 Flux de trésorerie liés aux activités d'investissement Acquisitions d'immobilisations (110) (145) Cessions d'immobilisations 5 15 Variation des investissements clients (3) (13) Variation des actifs financiers 4 14 Acquisitions de filiales (81) (576) Cessions de filiales 1 Flux nets de trésorerie lies aux activités d'investissement (185) (704) Flux de trésorerie liés aux activités de financement Dividendes versés aux actionnaires de la société mère (240) (221) Dividendes versés aux participations ne donnant pas le contrôle (12) (15) Achats d'actions propres (46) (5) Cessions d'actions propres 54 40 Augmentation de capital Réduction de capital Acquisition de participations ne donnant pas le contrôle (11) Cession de participations sans perte de contrôle Émissions d'emprunts et dettes financières 237 339 Remboursements d'emprunts et dettes financières (41) (100) Flux nets de trésorerie liés aux activités de financement (59) 38 VARIATION DE TRÉSORERIE (207) (351) Incidence des différences de change et autres (48) 46 Trésorerie à l'ouverture 1 436 1 424 TRESORERIE A LA CLOTURE DE L'EXERCICE 1 181 1 119

2.4 Informations sectorielles

Chiffre d'affaires par activité

en millions d'euros

1er
semestre
2012-2013

1er
semestre
2011-2012

Croissance
interne (1)

Variation de
change

Croissance
externe

Variation
à taux de
change courant

Services sur Site Amérique du Nord 3 602 3 420 + 1,3 % + 3,2 % + 0,8 % + 5,3 % Europe continentale 2 949 2 892 + 0,9 % + 0,6 % + 0,5 % + 2,0 % Reste du monde 1 838 1 708 + 7,2 % + 0,2 % + 0,2 % + 7,6 % Royaume-Uni et Irlande 700 680 - 2,6 % + 3,9 % + 1,6 % + 2,9 % Total Services sur Site 9 089 8 700 + 2,0 % + 1,8 % + 0,7 % + 4,5 %

Services Avantages
et Récompenses

380 377 +4,3 % - 4,6 % + 1,1 % +0,8 % Élimination du chiffre d'affaires interne (6) (8) Total Groupe 9 463 9 069 + 2,1 % + 1,5 % + 0,7 % + 4,3 %

(1) Croissance interne : augmentation du chiffre d'affaires à périmètre constant et hors effet de change.

Résultat opérationnel par activité

en millions d'euros

1er semestre
2012-2013(2)

1er semestre
2011-2012(3)

Variation
à taux de change
courant

Variation
à taux de change
constant

Services sur Site Amérique du Nord 244 226 + 8,0 % + 4,9 % Europe continentale 103 131 - 21,4 % - 22,1 % Reste du monde 47 43 + 9,3 % + 4,7 % Royaume-Uni et Irlande 33 30 + 10,0 % + 6,7 % Total Services sur Site 427 430 -0,7 % - 3,3 % Services Avantages et Récompenses 147 147 + 0,0 % + 6,8 % Frais de direction générale (40) (36) Élimination du chiffre d'affaires interne (6) (8) Total Groupe 528 533 - 0,9 % - 1,1 %

(2) en excluant les charges exceptionnelles (liées au programme d'amélioration de l'efficacité opérationnelle et de réduction des coûts) présentées en page 3.
(3) en excluant les produits exceptionnels liés à l'ajustement comptable sur les plans de retraite au Royaume-Uni.

2.5 Principaux effets de change

Les principaux effets de change moyens pour les six premiers mois de l'exercice 2012-2013 sont :

1 EUR =

Taux moyen

premier semestre
2012-2013

Taux moyen

premier semestre
2011-2012

Variation dollar US 1,3082 1,3484 + 3,1 % livre sterling 0,8189 0,8548 + 4,4 % real brésilien 2,6619 2,3827 - 10,5 %

ANNEXE 3

SELECTION DE NOUVEAUX CLIENTS - 1ER SEMESTRE 2012-2013

Services sur Site

Entreprises et Administrations

Siemens, 44 sites au Canada (2 800 personnes)
Amundi, Paris, France (1 700 personnes)
AstraZeneca, Shanghai, Chine (1 550 personnes)
Australian Submarine Corporation, Australie (2 700 personnes)
Banco Bradesco S.A., Osasco, Brésil (16 000 personnes)
DNB, Oslo, Norvège (3 200 personnes)
Electrolux, São Carlos, Brésil (12 700 personnes)
General Electric - Aero & Healthcare Systems, 2 sites aux Etats-Unis (1 500 personnes)
GlaxoSmithKline, Wavre, Belgique (1 600 personnes)
Harley Davidson Inc., Milwaukee, Wisconsin, Etats-Unis (1 300 personnes)
Nestlé India Ltd., Bengalore, Inde (1 150 personnes)
Safran, Issy-les-Moulineaux, France (1 000 personnes)
The Co-operative Group Ltd., 7 sites dans le Nord-Ouest de l'Angleterre (10 000 personnes)
Visteon Automotive Systems, Chennai, Inde, (1 550 personnes)

Défense

US Air Force, 5 bases aux Etats-Unis
US Forces, Cité militaire Zayed, Emirats Arabes Unis (300 personnes)
Defense Commissary Agency, 12 sites aux Etats-Unis
Ministère de la Défense pour le consortium Sodexo-La Poste, France (19 000 personnes)

Santé et Seniors

HCR ManorCare, 290 maisons de retraite réparties dans 32 Etats des Etats-Unis
Nouvelles Cliniques Nantaises, Nantes, France (500 personnes)
Brighton & Sussex University Hospital, Brighton, Royaume-Uni (650 personnes)
Clínica Universidad de los Andes, Santiago, Chili (550 personnes)
HCA East Florida, 9 hôpitaux, Floride, Etats-Unis (2 200 personnes)
LA County, Californie, Etats-Unis (2 sites de UCLA Medical Center, 750 personnes)
Municipalité de Göteborg, Suède (800 personnes)
Ochsner Medical Center, Louisiane, Etats-Unis (400 personnes)
Renmin Hospital of Wuhan University, Wuhan, Chine (4 000 personnes)
Shands Jacksonville Medical Center, Floride, Etats-Unis (700 personnes)
St. Joseph's John Knox Village, Floride, Etats-Unis (650 personnes)
The University of Arizona Medical Center, Arizona, Etats-Unis (500 personnes)

Éducation

Al Mareefa College, Riyadh, Arabie Saoudite (400 personnes)
Bethune-Cookman University, Floride, Etats-Unis (3 700 étudiants)
Confederation College, 4 sites, Ontario, Canada (1 700 étudiants)
Darussafaka Okul, Istanbul, Turquie
Ensemble Scolaire des Recollets, Longwy, France (800 étudiants)
St. Andrews College, Dublin, Irlande (1 200 étudiants)
St. Flannans College, Ennis, Irlande (1 250 étudiants)
St. John's College, Maryland, Etats-Unis (600 étudiants)
Ville de Fonte Nuova, Italie (1 600 étudiants)

Bases-Vie

Pacific Rubiales Energy, Puerto Gaitan, Colombie (2 500 personnes)
Campamento Pionero, Antofagasta, Chili (1 000 personnes)
Compañia de Mínas Buenaventura / Tantahuatay Project, Cajamarca, Pérou (820 personnes)
Highland Gold, Chukotka, Russie (300 personnes)
Hydro Quebec Mista, Québec, Canada (1 200 personnes)
Hyundai Engineering & Construction Co. Ltd., Khasab, Oman, (1 000 personnes)
Millenium Offshore Services, Offshore, Qatar (450 personnes)
Trepang Services – Blaydin Village, Darwin, Australie (500 personnes)

Sports et loisirs
Château de Fillerval, Thury-sous-Clermont, France

Services Avantages et Récompenses
Europe

Aldi, Belgique (3 500 bénéficiaires)
Bursa Buyuksehir Municipality (Mairie de Bursa), Turquie (1 600 bénéficiaires)
Chambre de Commerce et d'Industrie, Lyon, France (1 250 bénéficiaires)
Conseil Général de Saône-et-Loire, France
Euronics, Italie (1 000 bénéficiaires)
Roche Farma, Espagne (500 bénéficiaires)

Amérique latine

Eletropaulo, Brésil (6 000 bénéficiaires)
Gouvernement de l'Etat de Zulia, Venezuela (23 000 bénéficiaires)
PepsiCo, Brésil (8 250 bénéficiaires)
Serviço Federal de Processamento de Dados (SERPRO), Brésil (10 000 bénéficiaires)
Sharp Electronica Mexico, Mexique (2 900 bénéficiaires)
Université publique de Campinas, Brésil (10 000 bénéficiaires)

Asie

Delhi Metro Rail Corporation Ltd., Inde (10 000 bénéficiaires)
Jia Ding Telecom Bureau, Chine (300 bénéficiaires)

Presse
Laura SCHALK
Tél. & Fax : +33 1 57 75 85 69
Courriel : laura.schalk@sodexo.com
ou
Analystes et Investisseurs
Pierre BENAICH
Tél. & Fax : +33 1 57 75 80 56
Courriel : pierre.benaich@sodexo.com

Business Wire