BFM Patrimoine

Snam va limiter son expansion à l'UE pour préserver son profil de risque

BFM Patrimoine
ROME (Dow Jones)--Le distributeur italien de gaz naturel Snam (SRG.MI) prévoit de se développer seulement au sein de l'Union européenne pour préserver son profil de risque, et pouvoir relever ses dividendes, a déclaré mercredi son administrateu

ROME (Dow Jones)--Le distributeur italien de gaz naturel Snam (SRG.MI) prévoit de se développer seulement au sein de l'Union européenne pour préserver son profil de risque, et pouvoir relever ses dividendes, a déclaré mercredi son administrateur délégué, Carlo Malacarne.

"Nous nous en tenons à l'UE, car nous souhaitons que notre profil de risque reste sous son régime réglementaire", a noté Carlo Malacarne lors d'un entretien téléphonique organisé depuis Londres, où il a présenté le plan stratégique 2013-2016 de Snam, qui inclut des investissement de 6,9 milliards d'euros.

L'an dernier, Snam s'est allié au groupe belge Fluxys (FLUX.BT) pour évaluer des projets conjoints d'infrastructures gazières. Et en février 2013, Total (FP.FR) a annoncé avoir engagé des négociations exclusives avec un consortium, dont Snam est le principal investisseur avec une part de 45%, en vue de lui céder 100% de sa filiale de stockage de gaz TIGF. Le consortium comprend également EDF (EDF.FR) et Singapore Investment Corp.

"Notre optique avec TIGF est de relier l'Espagne à la France et, de là, au reste de l'Europe", a indiqué Carlo Malacarne.

Le dirigeant a annoncé que la transaction relative à TIGF devrait être finalisée en octobre et que la part de Snam dans cette acquisition s'élevait à environ 600 millions d'euros. Il a, à cet égard, exclu toute opération s'apparentant à une augmentation de capital pour financer l'acquisition.

Carlo Malacarne a également affirmé que Snam envisageait de nouvelles alliances avec Fluxys portant sur les gazoducs du groupe belge reliant l'Italie au nord de l'Europe, comme Transitgas et TENP. Il a ajouté que le gazoduc TAG, détenu par la banque publique italienne Cassa Depositi e Prestiti, ou CDP, qui achemine du gaz russe vers l'Italie, intéresserait Snam, mais qu'aucune discussion n'avait eu lieu avec CDP.

-Liam Moloney, Dow Jones Newswires

(Verison française Céline Fabre)

(END) Dow Jones Newswires

March 13, 2013 13:32 ET (17:32 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-