BFM Patrimoine

Skyguide présente une ponctualité et une productivité élevées dans un contexte marqué par la morosité du trafic

BFM Patrimoine
Genève, le 8 juillet 2013. Lors du premier semestre de 2013, skyguide a contrôlé 552 988 vols civils, soit 3,7% de moins que durant la même période de l'année passée. Cette baisse de trafic, associée aux mesures adoptées par skyguide pour a

Genève, le 8 juillet 2013. Lors du premier semestre de 2013, skyguide a contrôlé 552 988 vols civils, soit 3,7% de moins que durant la même période de l'année passée. Cette baisse de trafic, associée aux mesures adoptées par skyguide pour augmenter la capacité, a un impact positif sur la performance opérationnelle, puisque 96,4% de tous les vols ont été gérés selon l'horaire lors du premier semestre 2013. Par ailleurs, Eurocontrol accorde toujours aux services suisses de la navigation aérienne une place d'honneur en matière de productivité.

Recul des vols contrôlés
Depuis la fin 2011, la situation économique tendue porte atteinte au volume du trafic aérien. Les statistiques d'Eurocontrol continuent à souligner la morosité du trafic dans tous les segments de marché en Europe au premier semestre 2013, excepté les vols charters:

Fret aérien - 3,8%
Aviation d'affaires - 2,6%
Charter +1,3%
Vols de ligne - 2,7%
Compagnies low cost - 0,4%.

Si certains aéroports suisses enregistrent une hausse du nombre de passagers, le volume du trafic aérien dans son ensemble a en revanche reculé.

Vols aux instruments[1] au premier semestre 2013:

Janvier-juin 2013
Janvier-juin 2012
Variation
Vols aux instruments
552 988
574 485
- 3,7%
dont en route
317 154
332 424
- 4,6%

Par rapport à la même période de l'année passée, les vols de transit ou en route ont diminué de 4,6% lors du premier semestre 2013. Sur l'ensemble de la Suisse, le nombre d'atterrissages et de décollages contrôlés s'est fortement contracté (- 2,6%). Genève a ainsi enregistré une baisse de 1,6% de ses mouvements IFR, alors qu'à Zurich cette baisse a atteint 3,0%.

Les centres de contrôle régional enregistrent une baisse de trafic
Le nombre de mouvements aériens est un excellent indicateur de la charge de travail d'un centre de contrôle. Le recul du trafic aérien contrôlé par les centres de contrôle régional de Genève et de Zurich est substantiel.

Pic de 3900 vols le 28 juin 2013
Pour l'instant, c'est le 28 juin qui a enregistré cette année le trafic le plus élevé, avec 3900 vols contrôlés, soit un recul de -2,0% par rapport au meilleur jour du premier semestre 2012, qui avait atteint 3980 vols.

Mouvements aériens par centre de contrôle lors du premier semestre 2013:

Janvier-juin 2013

Janvier-juin 2012
Variation
12-13
Centres de contrôle régional

Genève
304 082
315 929
- 3,7%
Zurich
357 911
375 012
- 4,6%

Arrivées/départs IFR

Berne
10 136
10 334
-1,9%
Donaueschingen
750
850
- 11,8%
Friedrichshafen
8 224
8 486
- 3,1%
Genève
90 806
92 256
- 1,6%
Granges SO
2 808
2 735
+ 2,7%
Les Eplatures
892
959
- 7,0%
Lugano
4 609
5 157
- 10,6%
Sion
2 751
3 004
- 8,4%
St-Gall Altenrhein
5 070
5 788
- 12,4%
Zurich
125 209
129 067
- 3,0%

Baisse de trafic - ponctualité élevée
Lors du premier semestre 2013, skyguide a continué à réaliser une excellente performance opérationnelle avec 96,4% des vols sans aucun retard sans toutefois égaler le record 2012 (96,7%).

Les retards du trafic aérien liés à la capacité surviennent habituellement pendant les périodes de pointe. Bien que skyguide ait enregistré une baisse générale du trafic, l'utilisation des capacités pendant les pics de trafic est restée élevée. Ceci explique l'apparition des retards en route dans l'espace aérien contrôlé par skyguide. Néanmoins, skyguide dépasse aujourd'hui encore les objectifs européens de performance fixés pour 2014.

Retard moyen par vol - aéroport/en route
Janvier-juin 2013 (en minutes)

Depuis le début de l'année, les retards en route par vol ont reculé de 1,6% par rapport à 2012, mais ont augmenté de 25,5% en aéroport.

  • Retard moyen attribué au contrôle aérien par vol - arrivées/départs: 0,49 minute (= 29,4 secondes)
  • Retard moyen attribué au contrôle aérien par vol - en route: 0,11 minute (= 6,6 secondes)

Nombre moyen de vols retardés par jour, de janvier à juin 2013:

Au premier semestre 2013, le nombre moyen de vols retardés par jour a légèrement augmenté, passant de 106 en 2012 à 111 en 2013.

Haute complexité de l'espace aérien suisse
Comme le montrent les statistiques d'Eurocontrol, skyguide contrôle l'espace aérien le plus complexe d'Europe, la densité du trafic aérien et la structure des flux de trafic constituant ainsi des défis majeurs.

Numéro 4 de la productivité en Europe
Skyguide fournit également une bonne performance en matière de productivité. Comme le montre le Performance Review Report 2012 d'Eurocontrol, les services suisses de la navigation aérienne occupent en effet le quatrième rang européen de ce classement, seulement dépassés par le Maastricht Upper Area Control Centre (MUAC), NATS et DFS.

Rapport de performance d'Eurocontrol 2012 (Performance Review Report)

[1] Les vols aux instruments (IFR) ont lieu dans l'espace aérien contrôlé et utilisent les services de la navigation aérienne qui en garantissent la sécurité et l'efficience.

Skyguide
swiss air navigation services ltd
media relations
CH-1215 Genève 15

Contact:
phone: +41 22 417 40 08
e-mail: presse@skyguide.ch
internet: www.skyguide.ch

Skyguide est responsable des services de la navigation aérienne en Suisse et dans une partie de l'espace aérien adjacent. Forte de 1400 collaboratrices et collaborateurs actifs sur 14 sites en Suisse, skyguide accompagne en toute sécurité et efficacité près de 3270 avions civils et militaires par jour - 1,2 million par an - à travers l'espace aérien le plus dense et complexe d'Europe. Skyguide prône l'amélioration continue, l'innovation ciblée et la coopération créative. Avec ses homologues d'Allemagne, de Belgique, de France, du Luxembourg et des Pays-Bas, skyguide forme l'alliance FABEC en charge de gérer l'espace aérien d'Europe centrale. Skyguide est une société anonyme à but non lucratif basée à Genève, dont la majorité du capital-actions est détenue par la Confédération.

Copyright Thomson Reuters

Ce communiqué de presse est diffusé par Thomson Reuters. L'émetteur est seul responsable du contenu de ce communiqué.

[HUG#1714744]

Thomson Reuters ONE