BFM Patrimoine

SGS: les résultats ont déçu, les avis des analystes.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - Le groupe suisse de certification, de conseil et de contrôle SGS a terminé son exercice 2014 sur un résultat net part du groupe de 634 millions de francs suisses (81,6 francs par action), soit + 2,9% en données proforma mais

(CercleFinance.com) - Le groupe suisse de certification, de conseil et de contrôle SGS a terminé son exercice 2014 sur un résultat net part du groupe de 634 millions de francs suisses (81,6 francs par action), soit + 2,9% en données proforma mais - 2,7% en données ajustées. Globalement, ces comptes ont déçu. La direction générale va de plus changer de mains et un programme de rachat d'actions va être lancé.

En guise de perspectives, SGS entend 'poursuivre sa stratégie de croissance profitable' malgré la récente appréciation du franc suisse. A changes constants, ses ventes devraient en 2015 progresser de 4 à 6%. Mais cette prévision est assortie d'une réserve : 'hors de l'impact potentiellement négatif de la faiblesse persistante des prix du pétrole et de la réduction des activités de pêche en Amérique latine'. Enfin, les marges resteraient inchangées.

Les analystes du bureau d'études Bryan Garnier relèvent que le CA publié a manqué de peu les attentes, surtout en termes de croissance organique (4% contre 4,5% attendus), ce qui vaut aussi pour la marge opérationnelle attendue 16,7%. Bryan Garnier juge que les prévisions formulées pour 2015 sont également décevantes.

Société Générale a maintenu son conseil 'conserver' sur la valeur, en raison notamment du rendement, l'objectif de cours est abaissé d'environ 20% à 1.750 francs suisses, contre 2.200 précédemment.

Selon les analystes, la principale mauvaise nouvelle réservée par ces comptes est le tassement de la marge opérationnelle de 70 points de base, à 16,1% contre 16,6% attendus par Société Générale.

En raison des perspectives et du renforcement du franc suisse, Société Générale a abaissé ses prévisions bénéficiaires pour 2015 et 2016 de 15 à 20%. Après 82,3 francs en 2014, Société Générale s'attend à un bénéfice par action SGS de 77,5 francs cette année avant 81,2 francs en 2016.

Certes, le titre SGS se traite à un PER plutôt élevé de 21,5 fois pour 2015, mais le rendement procuré par le coupon, voisin de 4%, devrait jouer le rôle de parachute, estiment les analystes.

Credit Suisse relève son opinion sur SGS de 'sous-performance' à 'neutre', malgré un objectif de cours abaissé de 1800 à 1600 francs suisses, dans le sillage de ses prévisions de résultats pour le groupe suisse de certification, de conseil et de contrôle.

Le bureau d'études a en effet réduit de 19-21% ses estimations de BPA 2015-2016 après la publication des résultats annuels et les fortes variations du franc suisse.

Credit Suisse s'attend à un ralentissement de la croissance organique à 2,4% en 2015 (4% en 2014) et s'il pense qu'elle peut revenir à 5-6% à moyen terme, elle ne pourra retrouver durablement sa moyenne historique de 8,7% en raison de marchés finaux plus difficiles.

Toujours selon l'analyste, les marges de SGS devraient quant à elles rester sous pression et ne pas revenir à leur pic historique (17,8% en 2010) dans un avenir prévisible.

'Nous pensons toutefois que ces perspectives plus difficiles ont commencé à être reflétées dans le cours actuel et que le rendement de dividendes et les rachats d'actions vont apporter du support aux titres', estime-t-il cependant.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.

Cercle Finance