BFM Patrimoine

Séance difficile pour les marchés

Le moral des investisseurs a été plombé par une série d'indicateurs décevants

Le moral des investisseurs a été plombé par une série d'indicateurs décevants - wwwes-Flickr

Affecté par des statistiques décevantes sur la France et par , la Bourse de Paris a passé la séance dans le rouge. Le CAC 40 accuse un repli de 1,87% et retombe à 4.430,30 points.

La séance a été rythmée par une série de mauvaises nouvelles économiques. En baisse dès les premiers échanges, le marché parisien a ensuite creusé ses pertes. A la clôture, il cède 1,87%. Une tendance négative que l’on retrouve également à Londres, Madrid et Francfort.

Faiblesse de l’économie française

A l’origine de cet accès de faiblesse, une série d’indicateurs rappelant à quel point la reprise est fragile. En septembre, c'est toute la zone euro qui doit face à un ralentissement de son activité. Selon l'indice global PMI de Markit qui ressort à 52,3 point, l'activité a enregistré sa plus faible croissance de l’année. De quoi redouter un nouveau ralentissement de la croissance au 4e trimestre.

En France, l’activité du secteur privé s’est contracté en septembre pour le cinquième mois d’affilée. L’indice PMI Markit composite est ressorti à 49,1 points, un plus bas de trois mois. Dans le même temps, l’Insee a confirmé que le PIB de la France a stagné au deuxième trimestre. Le climat des affaires, de son côté, a légèrement reculé au cours du mois de septembre.

Seule l'Allemagne réussit à tirer son épingle du jeu : son activité progresse pour le 17ème mois consécutif dans le secteur privé.

Charlyne Legris