BFM Patrimoine

Saft va céder son usine de petites batteries au nickel

BFM Patrimoine
PARIS (Dow Jones)--Le spécialiste français des batteries de haute technologies Saft (SAFT.FR) a annoncé vendredi avoir reçu une offre ferme de la part de la société française d'investissement Fin'Active pour la reprise de son activité de peti

PARIS (Dow Jones)--Le spécialiste français des batteries de haute technologies Saft (SAFT.FR) a annoncé vendredi avoir reçu une offre ferme de la part de la société française d'investissement Fin'Active pour la reprise de son activité de petites batteries au nickel située à Nersac en Charente.

La transaction devrait se traduire par "une perte sur cession de l'ordre de 10 millions d'euros", a précisé Saft dans un communiqué. Le groupe a démarré le processus de consultation avec les instances représentatives du personnel.

"L'impact sur la trésorerie du groupe serait limité à la cession du besoin en fonds de roulement de l'activité cédée, soit quelques millions d'euros", a ajouté le groupe.

Lundi, Saft avait indiqué avoir repris à Johnson Controls (JCI) l'unité de production de batteries lithium-ion également située à Nersac, dans le cadre de l'accord signé à la fin 2011 pour mettre un terme à son partenariat avec le groupe américain.

-Marion Issard, Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 69; marion.issard@dowjones.com

(END) Dow Jones Newswires

January 11, 2013 03:19 ET (08:19 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-