BFM Patrimoine

Safran: perspectives de CA revues à la hausse.

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - Le titre Safran a gagné près de 10% en l'espace d'une semaine (dont 5,6% mardi). Les investisseurs ont salué la croissance du chiffre d'affaires au 1er trimestre et la hausse des perspectives. Il chiffre d'affaires s'élève

(CercleFinance.com) - Le titre Safran a gagné près de 10% en l'espace d'une semaine (dont 5,6% mardi). Les investisseurs ont salué la croissance du chiffre d'affaires au 1er trimestre et la hausse des perspectives. Il chiffre d'affaires s'élève à 3 404 ME contre 3 108 ME au 1er trimestre 2012. Il est en hausse de 9,5 % (9,6 % sur une base organique). ' La croissance organique de 298 ME est le résultat du dynamisme des activités d'Aéronautique, tant dans les volumes de première monte que dans les services '.

Le chiffre d'affaires de l'activité Propulsion aéronautique et spatiale augmente de 15,5 % pour s'établir à 1 831 ME (15,3 % sur une base organique), contre 1 585 ME au 1er trimestre 2012. Les activités d'équipements aéronautiques réalisent un chiffre d'affaires de 924 ME au 1er trimestre 2013, en hausse de 4,6 % (4,8 % sur une base organique).

Les perspectives de chiffre d'affaires pour l'exercice 2013 ont été revues à la hausse suite à la tendance du 1er trimestre et l'intégration de Goodrich Electrical Power Systems (GEPS). Les hypothèses restent inchangées pour l'exercice 2013.

' La progression de 9,5 % du chiffre d'affaires au 1er trimestre et la contribution des activités récemment acquises de Goodrich permettent de revoir à la hausse les perspectives de chiffre d'affaires annoncées pour l'année 2013, et de réitérer notre pleine confiance pour 2014 et au-delà ' a déclaré Jean-Paul Herteman, PDG de Safran.

Le groupe vise une hausse du chiffre d'affaires ajusté de l'ordre de 7 % (contre 5 % auparavant), au cours de change moyen estimé de 1,29 USD pour 1 E. Il s'attend à une augmentation du résultat opérationnel courant ajusté proche de 15 %, au cours couvert de 1,29 USD pour 1 E et un cash flow libre représentant environ 40 % du résultat opérationnel courant ajusté.

'Nous sommes fort impressionnés par la croissance des services liés aux moteurs civils (+10,1%), ce qui surpasse les prévisions du groupe pour l'ensemble de l'année (+ 5 à 10%). Et ce malgré une base de comparaison difficile', indique Crédit Suisse. De plus, la base de comparaison s'annonce plus aisée durant les deux trimestres suivants.

Crédit Suisse estime aussi que cette croissance a dû se concentrer sur les segments les plus rentables des pièces détachées.

'Parmi tous les équipementiers aéronautiques européens, nous pensons que Safran dispose de la flotte la mieux positionnée', ajoute Crédit Suisse, en raison notamment de la 'jeunesse' relative des moteurs CFM en circulation.

En effet, cette jeunesse relative génère des commandes de pièces détachées plus soutenues que les flottes de moteurs plus anciennes, marquées par le retrait du service d'équipements en fin de vie. Les analystes en veulent pour preuve la croissance des commandes de pièces détachées enregistrée par CFM International (+10%), alors que chez le concurrent Pratt & Whitney (filiale du groupe américain United Technologies), elles ont baissé parallèlement de 28%.

Les analystes estiment enfin que la direction de Safran pourrait ainsi revoir à la hausse ses prévisions en milieu d'année.
Citi considère CFM, la coentreprise entre Safran et General Electric, comme l'un des actifs les plus attrayants au sein du secteur de la motorisation aéronautique, notamment du fait de sa part de marché dominante.

Partant de là, Citi estime que la santé du marché des pièces détachées devrait conduire à un cycle de relèvement des prévisions du consensus et donc à un processus de revalorisation boursière du titre.

Le courtier dit en effet percevoir de 'clairs signes' d'une reprise du marché des pièces détachées, comme l'illustre selon lui la croissance de 10% de l'activité de Safran au 1er trimestre en dépit d'une base de comparaison difficile.

Citi - qui rappelle qu'il s'agit de l'activité 'à plus forte marge' de Safran - juge que c'est de bon augure en vue de la réalisation des objectifs que s'est fixé le groupe pour 2013.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.

Cercle Finance