BFM Patrimoine

S&P voit d'un mauvais oeil le rachat de NYSE Euronext par ICE

BFM Patrimoine

L'agence de notation Standard and Poor's a menacé jeudi soir 20 décembre d'abaisser la note de NYSE Euronext, actuellement à A+, après l'annonce par l'américain ICE d'une offre de rachat de 8,2 milliards de dollars sur le groupe transatlantique. S&P a placé la note sous surveillance négative.

Elle ne lèvera toutefois la mise sur surveillance que lorsque la transaction sera bouclée, c'est-à-dire au second semestre 2013, si ICE obtient tous les feux verts nécessaires, dont ceux des régulateurs. La mise sur surveillance pourrait être levée plus tôt si la transaction échoue, précise S&P.

L'agence estime que l'accord est bénéfique pour NYSE Euronext en termes d'économies de coûts potentielles, mais que la nouvelle entité sera assez endettée. ICE va en effet puiser dans sa trésorerie tout en empruntant auprès de ses banques pour financer la transaction.

L'agence Moody's a de son côté indiqué que l'annonce de la transaction ne modifiait pas sa note du groupe, actuellement à "A3".

BFMbusiness.com