BFM Patrimoine

Rolls-Royce reconnaît des "manquements" à l'origine de l'explosion d'un moteur d'A380 de Qantas

BFM Patrimoine

SYDNEY (Dow Jones)--Le motoriste britannique Rolls-Royce (RR.LN) a reconnu jeudi être responsable de "manquements" après les conclusions de l'enquête menée en Australie sur l'explosion d'un des moteurs d'un A380 exploité par Qantas Air

SYDNEY (Dow Jones)--Le motoriste britannique Rolls-Royce (RR.LN) a reconnu jeudi être responsable de "manquements" après les conclusions de l'enquête menée en Australie sur l'explosion d'un des moteurs d'un A380 exploité par Qantas Airways (QAN.AU), selon lesquelles des procédures de fabrication et de contrôle insuffisamment rigoureuses avaient contribué à cet accident.

L'explosion en vol de ce moteur, survenue en novembre 2010, avait attiré l'attention du monde entier en raison des dommages causés au gros porteur, qui avait à son bord 440 passagers. L'avion avait dû atterrir en urgence, mais aucun des passagers n'avait été blessé.

-Ross Kelly et Andy Pasztor, The Wall Street Journal

(Version française Aurélie Henri)

(END) Dow Jones Newswires

June 27, 2013 02:22 ET (06:22 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-