BFM Patrimoine

Rémy Cointreau table sur un nouvel exercice de croissance malgré le ralentissement en Chine

BFM Patrimoine
PARIS (Dow Jones)--Le producteur de cognac Rémy Cointreau (RCO.FR) s'est déclaré mardi "confiant dans sa capacité de poursuivre une croissance rentable à moyen et long terme" malgré les signes récents de ralentissement de la croissan

PARIS (Dow Jones)--Le producteur de cognac Rémy Cointreau (RCO.FR) s'est déclaré mardi "confiant dans sa capacité de poursuivre une croissance rentable à moyen et long terme" malgré les signes récents de ralentissement de la croissance en Chine, dont la demande a alimenté son expansion ces dernières années.

Le groupe de spiritueux a annoncé mardi un résultat opérationnel courant de 245,4 millions d'euros au titre de son exercice 2012-2013, clos à la fin mars. Ce montant représente une progression de 18,1% en données publiées et une croissance de 12,3% à périmètre et changes constants, grâce à la performance de la division cognac, en particulier en Asie. Le résultat opérationnel courant de l'activité cognac Rémy Martin a bondi de 25,2%, dont 18,6% sur une base organique, à 216,6 millions d'euros.

La croissance des ventes de cognac a cependant eu tendance à s'affaiblir ces derniers mois en Chine, en raison d'un ralentissement de la croissance économique de l'empire du Milieu mais également de la mise en place par le gouvernement de mesures contre la pratique des cadeaux de complaisance par les entreprises.

En avril, Frédéric Pflanz, le directeur financier du groupe, avait concédé que les ventes du Nouvel An chinois n'avaient pas été à la hauteur de celles de l'année dernière. Une tendance également évoquée par les grands concurrents de Rémy Cointreau, comme Pernod Ricard (RI.FR).

Mardi, le groupe a évoqué dans son communiqué un "environnement économique mondial qui manque de visibilité, notamment en Europe", mais n'est pas revenu sur la tendance du marché en Asie.

Le résultat net de Rémy Cointreau pour l'exercice 2012-2013 a par ailleurs été affecté par une dépréciation de 15,9 millions d'euros comptabilisée au titre du groupe chinois Dynasty Fine Wines, dont le français détient 27% et qui a annoncé en février dernier une perte pour 2012, après déjà plusieurs exercices de résultats en baisse.

Le résultat net de Rémy Cointreau est ressorti à 130,4 millions d'euros, en hausse de 17,7%. Hors éléments non récurrents, le résultat du groupe s'établit en progression de 22,3% à 151,5 millions d'euros.

Publié à la fin avril, le chiffre d'affaires de Rémy Cointreau est ressorti à 1,19 milliard d'euros en 2012-2013, soit une augmentation de 16,3% en données publiées et de 8,8% à périmètre et changes constants.

L'action Rémy Cointreau a clôturé lundi à 86,73 euros, en hausse d'un peu moins de 5% depuis le début de l'année.

-Ambroise Ecorcheville, Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 71; ambroise.ecorcheville@dowjones.com

(END) Dow Jones Newswires

June 11, 2013 02:21 ET (06:21 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-