BFM Patrimoine

Rémy Cointreau : Résultats annuels consolidés 2012-2013

BFM Patrimoine
Excellent exercice Résultat opérationnel courant : +18,1% Confiance pour le moyen et le long terme Regulatory News: Pour l'exercice clos au 31 mars 2013, le chiffre d'affaires de Rémy

Excellent exercice

Résultat opérationnel courant : +18,1%

Confiance pour le moyen et le long terme

Regulatory News:

Pour l'exercice clos au 31 mars 2013, le chiffre d'affaires de Rémy Cointreau (Paris:RCO) a progressé de 16,3% à 1 193,3 millions d'euros. Le résultat opérationnel courant s'inscrit à 245,4 millions d'euros, en hausse de 18,1%, une croissance très forte puisqu'elle se compare à une année précédente déjà en forte progression. La marge opérationnelle courante, en hausse, atteint 20,6%, avec des investissements marketing renforcés.

Ces résultats reflètent la dynamique commerciale des marques du groupe dans toutes les régions du monde avec des croissances à deux chiffres pour l'Asie et les Etats-Unis. L'Europe, malgré un environnement économique contrasté, contribue également à la performance.

Le résultat net s'établit à 130,4 millions d'euros, en croissance de 17,7%.

L'endettement net du groupe ressort à 265,5 millions d'euros alors que le groupe a réalisé deux acquisitions au cours de l'exercice. Le ratio Dette nette/EBITDA reste inférieur à 1.

L'exercice 2012-2013 a été marqué par :

  • un résultat opérationnel courant en forte croissance,
  • une croissance à deux chiffres des ventes de Rémy Martin accompagnée d'une forte rentabilité,
  • le maintien d'une forte croissance en Asie
  • une performance remarquable aux Etats-Unis
  • une acquisition stratégique du Single Malt Scotch Whisky Bruichladdich
  • une situation financière solide : le groupe dispose de 600 M€ de ressources long terme

Chiffres clés

(€ millions) 2013 2012 Variation % au 31 mars au 31 mars publiée organique Rémy Martin 216.6 173.0 + 25,2 + 18,6 Liqueurs & Spiritueux 45.2 52.6 (14,1) (16,7) Total marques groupe 261.8 225.6 + 16,0 + 10,3 Marques Partenaires 3.8 4.2 (9,0) +9,5 Frais holding (20,2) (22,1) ns ns Résultat opérationnel courant 254.4 207.7 +18,1 + 12,3

* à périmètre et à cours de change comparables

Résultat opérationnel courant par division

(€ millions) 2013 2012 Variation % au 31 mars au 31 mars publiée organique Rémy Martin 216.6 173.0 + 25,2 + 18,6 Liqueurs & Spiritueux 45.2 52.6 (14,1) (16,7) Total marques groupe 261.8 225.6 + 16,0 + 10,3 Marques Partenaires 3.8 4.2 (9,0) +9,5 Frais holding (20,2) (22,1) ns ns Résultat opérationnel courant 245.4 207.7 +18,1 + 12,3

Rémy Martin – La marque enregistre, à nouveau, des performances remarquables : hausse de 21,5% de son chiffre d'affaires, à 719,8 millions d'euros, et hausse de 25,2% de son résultat opérationnel courant à 216,6 millions d'euros, sous l'effet de hausses de prix conjuguées à des innovations très qualitatives en Asie ainsi qu'aux Etats-Unis, où la demande du consommateur est forte. La Russie a participé à cette croissance importante, ainsi que certains pays d'Europe de l'Ouest, où les évolutions sont positives.

La marge opérationnelle atteint cette année 30,1% (29,2% l'année précédente), alors que les investissements marketing ont été à nouveau renforcés.

Liqueurs & Spiritueux – L'ensemble de la division a réalisé un chiffre d'affaires de 239,1 millions d'euros, en progression de 10,8% par rapport à l'année précédente. Cette croissance est d'autant plus remarquable que l'Europe est le premier marché de la division.

Cointreau réalise une belle performance, grâce notamment aux Etats-Unis, mais aussi à l'Europe de l'Ouest. Malgré la situation économique toujours difficile en Grèce, Metaxa progresse sur les marchés d'Europe de l'Est. Bruichladdich, intégré dans le portefeuille de la division depuis le 1er septembre 2012 n'a pas d'impact significatif sur la période.

Le résultat opérationnel courant est en baisse, à 45,2 millions d'euros, en raison de l'augmentation importante, comme prévu, des investissements marketing et commerciaux sur l'ensemble des marques de la division. La marge opérationnelle s'établit à 18,9%.

Marques Partenaires – Le chiffre d'affaires s'élève à 234,4 millions d'euros, en hausse de 7,6%, pour un résultat opérationnel de 3,8 millions d'euros.

Résultats consolidés

Le chiffre d'affaires, de 1 193,3 millions d'euros, est en hausse de 16,3% (+8,8% en organique et +10,3% en organique pour les marques du groupe).

Le résultat opérationnel courant s'élève à 245,4 millions d'euros, en croissance de 18,1% (+12,3% en organique), avec une marge opérationnelle à 20,6%, en progression par rapport à l'année précédente. Cette performance est le résultat d'une nouvelle amélioration de la marge brute accompagnée d'un renforcement des investissements publi-promotionnels en soutien des marques.

Le résultat opérationnel s'établit à 237,9 millions d'euros, après une prise en compte d'une charge de 7,5 M€ qui comprend essentiellement des effets relatifs aux deux acquisitions.

Le résultat financier est une charge de 20 millions d'euros, en forte baisse de 15,3 millions d'euros provenant principalement des variations relatives à la valorisation des instruments de couverture de taux et de change.

La charge d'impôt est de 72 millions d'euros, soit un taux effectif d'impôt de 33,1% en augmentation (27,9% en 2012).

La quote-part du résultat des entreprises associées provient essentiellement de Dynasty. Le groupe chinois Dynasty Fine Wines Ltd, détenu à 27% par Rémy Cointreau, a émis en février 2013 un avertissement sur ses résultats annonçant une perte pour l'exercice 2012, après plusieurs exercices de résultats en baisse. Les comptes annuels de Dynasty n'étant toujours pas publiés à sa date d'arrêté, Rémy Cointreau a procédé à un test sur la valeur de sa participation à la suite duquel une dépréciation de 15,9 millions d'euros a été constatée.

Le résultat net part du groupe hors éléments non récurrents s'élève à 151,5 millions d'euros, en progression de 22,3% par rapport à l'année précédente.

Le résultat net part du groupe s'améliore de 20 millions pour atteindre 130,4 millions d'euros en hausse de 17,7% après la provision constatée sur Dynasty.

La dette financière nette s'établit à 265,5 millions d'euros en augmentation de 76,9 millions d'euros après la prise en compte d'un impact de 167,4 millions au titre des deux acquisitions réalisées au cours de l'exercice. Le ratio Dette nette/EBITDA est égal à 0,99. Au 31 mars 2013, Rémy Cointreau dispose de 600 millions d'euros de ressources financières confirmées.

Les capitaux propres s'établissent à 1 094,8 millions d'euros avec un bilan renforcé.

Suite au programme de rachat d'actions mis en place entre décembre 2011 et mai 2012, le groupe détient 2,8% de son capital pour 96,1 millions d'euros (1,4 million de titres).

Sur l'exercice 2012-2013, le taux de couverture Euro /US Dollar est très proche de celui de l'année précédente (1,35 USD/1€ contre 1,34). L'effet des variations de change a été positif de 12 millions d'euros sur le résultat.

Le 10 juin 2013, Rémy Cointreau a annoncé avoir signé un accord avec le groupe nordique Altia portant sur la cession des cognacs Larsen qui comprend la marque, les actifs industriels et commerciaux ainsi que les stocks nécessaires à la poursuite de l'exploitation du fonds de commerce.

Un dividende en numéraire de 1,40 euro par action sera proposé au vote des actionnaires lors de l'assemblée générale du 24 septembre 2013.

Perspectives

Dans un environnement économique mondial qui manque de visibilité, notamment en Europe, mais toujours favorable au secteur des Spiritueux haut de gamme, Rémy Cointreau poursuit le cap de sa stratégie de valeur à long terme.

S'appuyant sur ses marques qualitatives, sa politique d'innovation, la dynamique de son réseau commercial et une gestion rigoureuse de ses coûts, le groupe est confiant dans sa capacité de poursuivre une croissance rentable à moyen et long terme.

Rémy Cointreau
Analystes:
Frédéric Pflanz, 01 44 13 44 34
ou
Presse:
Joëlle Jézéquel, 01 44 13 45 15

Business Wire