BFM Patrimoine

Rémy Cointreau enivré par le succès du cognac

Remy Cointreau renoue avec la croissance organique au troisième trimestre, bien aidé par le dynamisme de ses ventes de cognac.

Remy Cointreau renoue avec la croissance organique au troisième trimestre, bien aidé par le dynamisme de ses ventes de cognac. - Remy Martin

Rémy Cointreau a renoué avec la croissance organique au troisième trimestre. Bien aidé par les ventes de Cognac et de sa marque phare Rémy Martin.

Les investisseurs ont décidé de saluer ce jeudi le bon troisième trimestre de Rémy Cointreau, l'action gagnant plus de 5%, tout juste au-dessus de 63 euros. Il faut dire que le groupe de spiritueux a fait état d'un chiffre d'affaires de 298,4 millions d'euros, en hausse de 10,9%.

Une dynamique positive, qui marque le retour de la croissance organique (+3,2%) après un premier semestre (-5,9%), largement pénalisé par des effets techniques.

Rémy Martin retrouve des couleurs...

La tendance solide du troisième trimestre (+6,4% en organique) a permis à la Maison Rémy Martin (producteur de cognac) de réaliser une légère croissance organique de ses ventes sur la période des neuf mois après deux premiers trimestres difficiles (respectivement -6,7% et -0,4%).

"Alors que les zones Amériques et EMEA sont restées dynamiques, le groupe a profité au troisième trimestre d’une amélioration de tendance en Asie qui se confirme en Grande Chine (ventes légèrement positives au troisième trimestre, déplétions en croissance en volume et stable en valeur) et, de façon globale, de retombées positives de sa nouvelle politique de communication" soulignent les analystes de Gilbert Dupont.

... Cointreau également

Les ventes de Cointreau ont, elles aussi, retrouvé des couleurs avec une croissance positive au troisième trimestre, le premier semestre ayant été pénalisé par une base de comparaison élevée aux États-Unis.

"La demande finale de la marque reste solide sur le marché américain, et l’on note une légère amélioration des tendances de consommation en France, en Allemagne et en Belgique depuis le début de l’exercice", peut-on lire dans le communiqué.

Au terme des neuf premiers mois de son exercice, conformes aux prévisions du groupe, Rémy Cointreau a confirmé son objectif d’une croissance de son résultat opérationnel courant sur l’année fiscale 2015-16, à devises et périmètre constants.

Pernod Ricard également bien orienté

Ces bons résultats du numéro 2 mondial des spiritueux derrière Diageo, ont été salué par les marchés. L'action Rémy Cointreau engrange un peu plus de 2% à 98,8 euros. Plus globalement, les groupes de spiritueux se sont bien repris en bourse après des années de vaches maigres. En attestent leurs performances boursières en 2015: +14% pour Pernod Ricard et +19% pour Rémy Cointreau. 

Sami Bouzid