BFM Patrimoine

RALLYE : Résultats annuels 2012

BFM Patrimoine

Une année de transformations majeures et une forte croissance de l'activité pour Casino en 2012 : Prise de contrôle de GPA au Brésil en juillet 2012 et accord avec les Galeries Lafayette en vue de l'acquisiti

Une année de transformations majeures et une forte croissance de l'activité pour Casino en 2012 :

  • Prise de contrôle de GPA au Brésil en juillet 2012 et accord avec les Galeries Lafayette en vue de l'acquisition de 50% de Monoprix
  • Très forte croissance du CA (22,1%) et du ROC (29,3%) de Casino

Réduction de 154 M€ de la DFN du périmètre holding de Rallye sur l'année 2012, conformément aux objectifs, et allongement de la maturité moyenne des lignes de crédit confirmées

Evolution de la gouvernance de la société Rallye

Regulatory News:

Le conseil d'administration de la société Rallye (Paris:RAL) s'est réuni le 28 février 2013 sous la présidence de M. Jean-Charles NAOURI afin d'arrêter les comptes au 31 décembre 2012.

Les commissaires aux comptes ont effectué leurs procédures d'audit sur ces comptes et le rapport relatif à la certification des comptes est en cours d'émission.

CHIFFRES CLÉS DU COMPTE DE RÉSULTAT DE L'ANNÉE 2012

(en M€) 2011 2012 Var. CA HT des activités poursuivies 35 057 42 663 +21,7% EBITDA (1) 2 315 2 881 +24,4% Marge EBITDA 6,6% 6,8% +15 bp Résultat opérationnel courant (ROC) 1 551 2 006 +29,3% Marge ROC 4,4% 4,7% +28 bp Résultat net, part du Groupe 15 245 Résultat net normalisé (2), part du Groupe 42 72 +71,4%

(1) EBITDA = ROC + dotations aux amortissements opérationnels courants
(2) Le résultat net normalisé correspond au Résultat net des activités poursuivies, corrigé des effets des autres produits et charges opérationnels et des effets des éléments financiers non récurrents, ainsi que des produits et charges d'impôts non récurrents (voir détails en annexe)

1. ACTIVITÉ DU GROUPE

Le chiffre d'affaires consolidé de Rallye s'élève à 42,7 Mds€, en hausse de +21,7% par rapport à 2011. Le résultat opérationnel courant (ROC) s'élève à 2,0 Mds€, en augmentation de +29,3%.

La dette financière nette du périmètre holding de Rallye diminue de 154 M€ sur l'année, à 2 695 M€ au 31 décembre 2012, notamment suite à la cession en 2012 de 129 M€ d'actifs du portefeuille d'investissements.

Le portefeuille d'investissements de Rallye est ainsi évalué à 257 M€ à fin 2012, en baisse de 108 M€ par rapport au 31 décembre 2011, les cessions d'actifs ayant été partiellement compensées par une revalorisation du portefeuille de 23 M€ en 2012.

2. ACTIVITÉ DES FILIALES

Casino : Très forte croissance des ventes (22,1%), portée par une croissance organique soutenue à l'International (8,5%). Quasi-stabilité du chiffre d'affaires en France (-0,8%1). ROC en progression de 29,3%, RNPG des activités poursuivies en hausse de 84,4% à 1 065M€, RNPG normalisé stable à 564M€, et ratio dette nette/EBITDA abaissé à 1,91x

La croissance organique de Casino a été solide en 2012 (4% hors essence hors calendaire), tirée par un environnement toujours porteur à l'International et dans un contexte de consommation peu dynamique en France. La consolidation en intégration globale de GPA à compter du 2nd semestre a permis une contribution accrue des activités internationales au chiffre d'affaires et au ROC de Casino qui se sont ainsi établies respectivement à 56% et 66% (contre 45% et 52% en 2011).

En France, les ventes ont été résistantes en organique (-0,8%1) dans un environnement de consommation peu dynamique. La performance des formats porteurs de proximité et de discount, qui représentent 64% du CA de Casino en France (hors essence), a été satisfaisante alors que les ventes de Géant (en retrait à -7,7%1) ont été impactées par les réductions de surfaces non alimentaires et les baisses de prix initiées à la fin du 3ème trimestre. Cdiscount a connu une nouvelle année de très forte croissance (16,3%). La dynamique multi-canal a été déployée en magasins et les ventes comparables non alimentaires cumulées (Géant + Cdiscount) sont en légère progression sur l'année à 2,3 Mds€ (0,6%). La progression des ventes de Casino Supermarchés (1,8%1) est satisfaisante. Les ventes des supérettes sont quasiment stables par rapport à 2011 (-0,6%1). Les autres activités (Cdiscount, Mercialys, et Casino Restauration) maintiennent une croissance soutenue de leur CA (10,6% en organique), portée par le très fort dynamisme de Cdiscount. Les ventes de Leader Price sont en baisse de -0,8% en organique (hors calendaire). L'enseigne a confirmé son redressement en 2012 avec des indices prix repositionnés. La performance de Franprix a été stabilisée en 2012 (-1% de ses ventes en organique hors calendaire). Les ventes de Monoprix sont bien orientées avec une progression de 1,7% en organique hors essence et calendaire.

Les activités à l'International ont enregistré une année de très forte croissance (50,7%) portée par la consolidation à 100% de GPA à partir du 2nd semestre ainsi que par une croissance organique très satisfaisante (8,5%). En Amérique Latine, les ventes progressent de 8,8% en organique. Au Brésil, GPA a poursuivi en 2012 ses excellentes performances avec une croissance organique en alimentaire élevée et une croissance soutenue de Viavarejo à magasins comparables (7,5%2). En Colombie et en Uruguay, le groupe Exito a connu une excellente année 2012 avec un CA en forte hausse de 18,3% et un net renforcement des parts de marché d'Exito en Colombie. L'Asie affiche une forte croissance de ses ventes en organique (10,8%), grâce à une excellente performance tant de la Thaïlande (CA de Big C en hausse de 16,1%) que du Vietnam, où Big C poursuit la construction d'une position de leadership.

Le résultat opérationnel courant progresse de 29,3%, sous l'effet de la prise de contrôle de GPA et de la croissance organique à l'international. En France, le résultat opérationnel courant est en baisse de -8,6%, avec une résistance de la marge opérationnelle courante grâce au mix de formats (3,7%, en baisse de -28bp). A l'International, le résultat opérationnel courant est en hausse de 64,9%.

Casino a engagé en 2012 un plan de cessions et d'augmentation de capital de 1,5 milliard d'euros, dont 1,45 milliard d'euros réalisées en 2012. La dette financière nette s'établit à 5 451 millions d'euros, le ratio de DFN/ EBITDA est donc de 1,91x à fin 2012, conforme à l'objectif d'un ratio inférieur à 2,2x.

Groupe GO Sport : Bonne résistance du chiffre d'affaires annuel du Groupe, en hausse de 0,7% en comparable et hausse de l'EBITDA et du ROC en 2012. Nomination de Loïc Le Borgne en tant que Directeur Général de Groupe GO Sport en juillet 2012

Le chiffre d'affaires consolidé de Groupe GO Sport pour l'année 2012 s'élève à 675,6 M€, en hausse de +0,7% à magasins comparables et taux de change constants. Le CA de Courir est en progression pour la troisième année consécutive, à +3,2% à magasins comparables, confirmant la pérennité du succès de son nouveau concept. Le CA de l'enseigne GO Sport en France recule légèrement en comparable (-0,6%). Les ventes de GO Sport en Pologne sont en forte progression, à 5,3% à magasins comparables et taux de change constants.

L'EBITDA et le ROC de Groupe GO Sport s'inscrivent respectivement à 9,3 M€ et -9,8 M€, en hausse par rapport à 2011, du fait d'une nette progression de ces agrégats au second semestre. Ceci s'explique par la maîtrise globale des coûts et en particulier par la bonne tenue des frais de personnel et les efforts importants obtenus en matière de démarque inconnue.

1 Croissance organique hors essence et calendaire
2 Données publiées par les sociétés

3. CONCLUSION ET PERSPECTIVES

  • Casino est confiant dans sa capacité à faire progresser son activité et ses résultats en 2013.
  • A l'international, la croissance devrait se poursuivre en 2013, soutenue par l'émergence de classes moyennes nombreuses dont le pouvoir d'achat progresse. Les enseignes de Casino, qui bénéficient d'une très bonne image prix et sont très actives dans leur expansion sur les formats porteurs et l'immobilier commercial, devraient ainsi voir leur activité et leurs résultats continuer à progresser
  • En France, Casino a pour objectif la stabilisation ou la redynamisation du commerce par la baisse des prix, notamment en hypermarchés, la réduction des coûts et l'expansion dans les formats clés
  • Ainsi, Casino vise pour 2013 :
  • Une forte croissance de son CA publié
  • Une progression en organique de son activité et de son ROC
  • Le maintien d'une structure financière solide avec un ratio DFN / EBITDA inférieur à 2x
  • 2013 est une année de construction pour Groupe GO Sport, visant à consolider les fondamentaux, pour préparer au mieux le lancement d'une stratégie de développement commune aux enseignes Courir et GO Sport, créatrice de valeur, et assise sur les nouveaux relais de croissance que sont la franchise et le e-commerce
  • La cession du portefeuille d'investissements, composé d'actifs financiers et immobiliers diversifiés et de qualité, se poursuivra.
  • Rallye bénéficie d'une situation de liquidité très solide, avec environ 350 M€ de disponibilités et près de 1,9 Md€ de lignes de crédit confirmées, non utilisées et immédiatement disponibles. La maturité moyenne de ces lignes a été étendue à 4,4 ans suite à la renégociation et au renouvellement de plus de 500M€ de lignes de crédit.

Rallye confirme son objectif de céder l'ensemble de son portefeuille d'investissements, en se donnant comme priorité d'optimiser le prix de sortie des actifs, afin de poursuivre l'amélioration de sa structure financière

Rallye proposera à l'Assemblée Générale du 14 mai 2013 le versement d'un dividende de 1,83 € par action, stable par rapport à 2011. Un acompte de 0,80 € par action a été versé le 10 octobre 2012. Le solde, qui s'élève ainsi à 1,03 €, sera mis en paiement le 24 mai 2013.

4. ÉVOLUTION DE LA GOUVERNANCE

Le conseil d'administration de la société Rallye, réuni le 28 février 2013, a également décidé, suivant avis favorable du Comité des Nominations et des Rémunérations, de dissocier la présidence du conseil d'administration et la direction générale de la société.

M. Jean-Charles NAOURI, précédemment Président-Directeur Général de Rallye, conserve ses fonctions de Président du conseil d'administration. Il est également Président-Directeur Général de Casino et de Monoprix.

M. Didier CARLIER, précédemment Directeur Général Adjoint, est nommé Directeur Général, et M. Franck HATTAB, précédemment Directeur Financier, est nommé Directeur Général Délégué.

Calendrier des prochaines publications :

Jeudi 18 avril 2013 (après Bourse) : CA du 1er trimestre 2013
Mardi 14 mai 2013 : Assemblée Générale
Vendredi 26 juillet 2013 : CA du 2ème trimestre et résultats du 1er semestre 2013

Pour plus d'informations, veuillez consulter le site internet de la société : www.rallye.fr

ANNEXES

RESULTATS 2012 DE RALLYE

(DONNÉES CONSOLIDÉES)

(en M€)

2011 2012 Var. CA HT des activités poursuivies 35 057 42 663 +21,7% EBITDA (1) 2 315 2 881 +24,4% Résultat opérationnel courant (ROC) 1 551 2 006 +29,3% Coût de l'endettement financier net (676) (708) Autres produits et charges financiers 19 (67) Charge d'impôt (234) (338) Résultat net activités poursuivies 483 1 264 Résultat net activités poursuivies, part du Groupe 21 245 Résultat net activités abandonnées (11) (2) Résultat net 472 1 262 Résultat net, part du Groupe 15 245 Résultat net normalisé, part du Groupe 42 72 +71,4%

(1) EBITDA = ROC + dotations aux amortissements opérationnels courants

PASSAGE DU RESULTAT NET PUBLIE AU RESULTAT NET NORMALISE

Le résultat net normalisé correspond au résultat net des activités poursuivies, corrigé des effets des autres produits et charges opérationnels, tels que définis dans la partie Principes Comptables de l'annexe annuelle aux comptes consolidés, et des effets des éléments financiers non récurrents, ainsi que des produits et charges d'impôts non récurrents.

Les éléments financiers non récurrents regroupent certains instruments financiers constatés en résultat dont la juste valeur peut être très volatile. A titre d'exemple, les variations de juste valeur des instruments financiers non qualifiés de couverture et des dérivés incorporés sur le cours de l'action Casino sont ainsi retraitées du Résultat net normalisé.

Les produits et charges d'impôts non récurrents correspondent aux effets d'impôt directement liés aux retraitements précédents ainsi que les effets directs d'impôt non récurrents. Ainsi la charge d'impôt rapportée au résultat normalisé avant impôt correspond au taux d'impôt moyen normatif du Groupe.

Cet agrégat permet de mesurer l'évolution du résultat récurrent des activités.

(en M€) 2011 Eléments
retraités 2011
normalisé 2012 Eléments
retraités 2012
normalisé Résultat opérationnel courant (ROC) 1 551 1 551 2 006 2 006 Autres produits et charges opérationnels (169) 169 0 365 (365) 0 Résultat opérationnel 1 382 169 1 551 2 371 (365) 2 006 Coût de l'endettement financier net (676) (676) (708) (708) Autres produits et charges financiers(1) 19 (35) (16) (67) 37 (30) Charge d'impôt(2) (234) (105) (339) (338) (156) (494) Quote-part de résultat des entreprises associées (9) (9) 6 6 Résultat net des activités poursuivies 483 29 512 1 264 (484) 780 dont intérêts minoritaires(3) 468 2 470 1 018 (310) 708 Dont part du Groupe 15 27 42 245 (174) 72

(1) Sont retraités des autres produits et charges financiers, les effets d'actualisation monétaire des passifs fiscaux au Brésil (-22M€ en 2011 et -22M€ en 2012), les pertes de change sur les créances détenues sur l'état vénézuélien en USD (-25M€ en 2011 et -2M€ en 2012), les intérêts et variations de juste valeur des instruments financiers non qualifiés de couverture (+66 M€ en 2011 et -81M€ en 2012) ainsi que les variations de juste valeur du Total Return Swap portant sur les actions Exito, GPA, Big C et Mercialys (+17 M€ en 2011 pour Exito uniquement et +69M€ en 2012)
(2) Sont retraités de la charge d'impôt, les effets d'impôt correspondants aux éléments retraités ci-dessus, ainsi que les produits et charges d'impôts non récurrents
(3) Sont retraités des intérêts minoritaires les montants associés aux éléments retraités ci-dessus

Rallye :
Franck HATTAB, + 33 (0)1 44 71 13 73

Business Wire