BFM Patrimoine

RALLYE : Chiffre d’affaires du 1er trimestre 2014

BFM Patrimoine
Regulatory News: Chiffre d'affaires du Groupe Rallye (Paris:RAL) par branche d'activité CA consolidé HT (en M€)   T1 2014

Regulatory News:

Chiffre d'affaires du Groupe Rallye (Paris:RAL) par branche d'activité

CA consolidé HT (en M€) T1 2014

T1 20131

Var. T1
2014/2013 à
changes
courants

Var. T1
2014/2013 à
changes
constants

Groupe Casino 11 295 11 681 -3,3% +8,3% Groupe GO Sport 155 166 -6,8% -6,8% Autres* 5 4 - - Total Groupe Rallye 11 455 11 852 -3,3% +8,1%

* Correspond à l'activité holding et au portefeuille d'investissements

Au 1er trimestre 2014, le chiffre d'affaires consolidé de Rallye s'élève à 11,5 Mds€, en hausse de +8,1% à changes constants par rapport au 1er trimestre 2013. En intégrant l'effet change, il s'affiche en recul de -3,3%.

Groupe Casino : ventes totales du Groupe Casino de 11,3 Mds€ au T1 2014, en croissance organique2 de +6,6%. En France, croissance totale de +8,3% avec un retour à la stabilité des ventes2 de Géant grâce à la poursuite de la forte croissance des volumes et du trafic clients, et un volume d'affaires du e-commerce en progression de +13%. A l'International, chiffre d'affaires en progression organique2 de +11% porté par le très bon niveau de la croissance au Brésil (+13,3%)

Au 1er trimestre 2014, le chiffre d'affaires consolidé du Groupe Casino s'élève à 11,3 Mds€, en progression de +8,3% à changes constants par rapport au 1er trimestre 2013. En intégrant un effet change de -11,6% principalement lié au real, le chiffre d'affaires du Groupe Casino s'affiche en retrait sur le trimestre. Hors variations de périmètre (qui ont un impact positif de +3,6%) et hors effet calendaire, la croissance organique est de +6,6%. L'effet calendaire est de -0,8% en moyenne en France et de -1,8% à l'international.

En France, les ventes totales du 1er trimestre s'élèvent à 4 674 millions d'euros en croissance de +8,3% sous l'effet notamment de la consolidation de Monoprix à 100%, et en croissance organique2 de -1,8%. L'amélioration des ventes comparables2 des hypermarchés Géant, désormais stables, se poursuit (vs -2% au T4 2013) soutenue par la forte croissance des volumes (+7% vs + 5,6% au T4 2013) et du trafic (+4,2% vs +2,1% au T4 2013). Le chiffre d'affaires de l'alimentaire est en croissance de +3,1%. En non-alimentaire, les volumes sont redevenus positifs en mars. Les ventes des Supermarchés Casino sont en ligne avec la tendance du T4 2013, reflétant la baisse des prix. Le trafic est en hausse de +2,2% et les volumes sont stables sur la période. Les ventes de Monoprix enregistrent une croissance de +0,6% en organique hors essence et calendaire. Les ventes totales de Franprix-Leader Price reculent en raison du repositionnement des indices prix de Leader Price et de la mise en équivalence de la société Geimex3. Le volume d'affaires des activités e-commerce en France progresse de +13% au 1er trimestre 2014. Cette croissance est notamment liée au fort développement de la marketplace, dont l'activité a progressé de +89% au 1er trimestre. La montée en puissance de la marketplace au sein des activités e-commerce est ainsi rapide (elle représente 18% des volumes totaux au 1er trimestre et 21% début avril), bénéficiant de la priorité qui lui a été accordée dans la phase de déploiement.

L'international affiche un nouveau trimestre de croissance organique4 à +11%. La progression comparable hors calendaire est de +6,6% dont +8,7% au Brésil. Au global, les ventes de l'international sont en baisse de -10,1% compte tenu d'un effet change significatif (-18,4%). L'Amérique Latine enregistre une forte croissance organique1 de +12,3% portée par les performances et le niveau d'expansion de GPA au Brésil. La croissance organique1 de l'Asie reste positive à +5,2% en dépit du contexte macro-économique et politique en Thaïlande.

Groupe GO Sport : amélioration tendancielle des ventes mensuelles en comparable de GO Sport France sur le trimestre, bonne performance de GO Sport Pologne et bonne résistance des ventes de Courir

Au 1er trimestre 2014, le chiffre d'affaires consolidé de Groupe GO Sport est en retrait de 6,1% en comparable par rapport au premier trimestre 2013. En France, le chiffre d'affaires de l'enseigne GO Sport est en repli (-8,8% en comparable) sur le trimestre. Les ventes mensuelles en comparable affichent néanmoins une amélioration séquentielle, notamment grâce aux actions menées pour maintenir la dynamique promotionnelle. Les ventes de GO Sport en Pologne sont en hausse de +3,0%, suite à l'amélioration du taux de transformation liée à la réussite des chantiers d'excellence opérationnelle et au succès de l'offre cycle/running. Courir affiche une bonne résistance de ses ventes (-0,8% en comparable) et a poursuivi les rénovations de magasins, avec trois remodelings additionnels sur le trimestre.

Au 31 mars 2014, Groupe GO Sport compte au total 336 points de vente : 179 GO Sport (dont 40 en franchise, parmi lesquelles 7 en France) et 157 Courir (dont 2 en franchise à l'international).

Rallye : une situation de liquidité renforcée

  • La cession du portefeuille d'investissements, composé d'actifs financiers et immobiliers diversifiés et de qualité, se poursuit.
  • Rallye bénéficie d'une situation de liquidité très solide, renforcée par l'émission en mars d'une obligation de 500 M€ de maturité 7 ans et de rendement 4%, largement sursouscrite par une base diversifiée d'investisseurs. Cette émission s'est accompagnée du rachat de 110,6 M€ de chacune des deux souches obligataires d'échéances respectives janvier 2015 et novembre 2016. Ces opérations contribuent à la baisse mécanique des frais financiers de Rallye et permettent d'allonger la maturité moyenne de la dette obligataire à 4,5 années, contre 3,1 années à fin décembre 2013.

Calendrier :

Mardi 13 mai 2014 : Assemblée Générale Mercredi 30 juillet 2014 : CA du 2ème trimestre et résultats du 1er semestre 2014

Pour plus d'informations, veuillez consulter le site internet de la société : www.rallye.fr

Annexe : Chiffre d'affaires 2013 retraité de l'impact de l'application rétrospective d'IFRS 11 et variation 2014 / 2013 retraitée

Le chiffre d'affaires 2013 présenté ci-dessous (« T1 2013 retraité ») a été retraité de l'application rétrospective d'IFRS 11 supprimant l'intégration proportionnelle. Les coentreprises sont désormais mises en équivalence. Les principales sociétés impactées par l'application d'IFRS 11 et désormais mises en équivalence sont :

  • En France : Monoprix sur le T1 2013, Geimex (Leader Price à l'international) sur le T1 2013 et le T1 2014
  • En Uruguay : Disco sur le T1 2013 et le T1 2014

Le chiffre d'affaires du T1 2013 retraité présenté ci-dessous diminue de 586 M€ par rapport à celui publié l'année dernière, principalement pour 504 M€ au titre de Monoprix, la différence de 82 M€ concernant essentiellement Disco et Geimex.

CA consolidé HT (en M€)

T1 2013
publié

T1 2013
retraité

T1 2014

Variations
T1 2014 / T1
2013 retraité

Groupe Casino 11 681 11 098 11 295 +1,8% Groupe GO Sport 166 166 155 - Autres* 4 2 5 - Total Groupe Rallye 11 852 11 266 11 455 +1,7%

1 Le chiffre d'affaires 2013 retraité qui résulte de l'application rétrospective de la norme IFRS 11 (suppression de la consolidation proportionnelle en 2013 des co-entreprises du Groupe) figure en page 3. Il n'en est pas tenu compte dans les évolutions de ce tableau qui sont exprimées par rapport au chiffre d'affaires du T1 2013 tel que publié en 2013. Les chiffres publiés en 2014 tiennent compte de la suppression de l'intégration proportionnelle.
2 Hors essence et calendaire : la croissance organique s'entend à périmètre et change constants.
3 Détenue à 50% par Casino, Geimex exploite la marque Leader Price à l'international.
4 Hors essence et calendaire : la croissance organique s'entend à périmètre et change constants.

Contact analystes
RALLYE
Franck HATTAB, +33 (0)1 44 71 13 73

Business Wire