BFM Patrimoine

Quantum Genomics annonce le succès de l'essai clinique de phase I mené avec le QGC001, son produit phare pour le traitement de l'hypertension

BFM Patrimoine

Massy, France  -  le 18 octobre 2012 Quantum Genomics (NYSE Euronext Paris: MLQGC) annonce aujourd'hui la fin de la première étude clinique chez l'homme menée avec le produit QGC001. QGC001 est le premier produit d'une nouvelle classe de médic

Massy, France - le 18 octobre 2012

Quantum Genomics (NYSE Euronext Paris: MLQGC) annonce aujourd'hui la fin de la première étude clinique chez l'homme menée avec le produit QGC001. QGC001 est le premier produit d'une nouvelle classe de médicaments pour le traitement de l'hypertension artérielle capables d'inhiber l'aminopeptidase A (APA) au niveau cérébral.

Les résultats de l'étude clinique de phase Ia conduite en double aveugle, contre placebo chez 56 volontaires sains masculins randomisés en 8 groupes séquentiels (10 mg, 50 mg, 125 mg, 250 mg, 500 mg, 750 mg, 1000 mg et 1250 mg) ont confirmé la sécurité d'emploi et la bonne tolérance du produit QGC001 après administration orale unique. L'analyse pharmacocinétique montre que l'exposition des sujets au QGC001 est bien proportionnelle à la dose administrée.

Lionel Ségard, PDG de Quantum Genomics indique : «Les résultats de cette première étude clinique sont très encourageants. Toutes les doses testées ont été bien tolérées. Une étude de phase Ib avec le QGC001 administré en doses répétées ascendantes sera lancée prochainement, ce qui nous permettra en cas de succès, de démarrer les études de phase II chez des patients hypertendus l'année prochaine ».

A propos du QGC001 et de l'hypertension artérielle

QGC001 est la première molécule d'une nouvelle classe d'agents antihypertenseurs, les inhibiteurs d'Aminopeptidase A, découverts conjointement par les équipes de recherche du Dr. C. Llorens-Cortes (INSERM U1050/Collège de France) et du Pr. BP. Roques (INSERM U1022/CNRS/Université Paris Descartes).

Le produit QGC001 pourrait offrir une alternative thérapeutique pour le traitement de l'hypertension artérielle, en particulier pour les patients au profil LRHV (Low Renin, High Vasopressin) dont la pression artérielle est généralement plus difficile à contrôler avec les inhibiteurs classiques du système renine-angiontensine.

On estime à environ 1 milliard le nombre de personnes ayant une hypertension artérielle dans le monde (13 millions en France). Cependant, en dépit de nombreux traitements antihypertenseurs disponibles, 60% des malades sont mal contrôlés par les médicaments actuels pour des raisons multiples. De surcroît, au moins 10% des patients hypertendus ont une hypertension résistante à une trithérapie incluant un diurétique.

D'ici 2015, le marché mondial des médicaments antihypertenseurs devrait dépasser 66,2 milliards de dollars.[1]

A propos de Quantum Genomics.

Quantum Genomics est une société biopharmaceutique développant de nouvelles thérapies pour des besoins médicaux insatisfaits.

Quantum Genomics se focalise sur les pathologies cardiovasculaires et en particulier l'hypertension artérielle.

La société co-développe ces produits avec des équipes académiques et va établir des alliances stratégiques avec des partenaires industriels qui amèneront les produits au marché.

La société est basée à Massy (France). Le PDG Lionel Ségard est secondé par une équipe expérimentée avec en particulier Fabrice Balavoine (Vice-Président Recherche & Développement) et Michel Lepers (Vice-Président Business Development).

Pour plus d'informations voir www.quantum-genomics.com

[1] Global Industry Analysts, Inc 2010

Copyright Thomson Reuters

Les annexes de ce communiqué sont disponibles à partir de ce lien :

http://hugin.info/146217/R/1649907/532021.pdf

Ce communiqué de presse est diffusé par Thomson Reuters. L'émetteur est seul responsable du contenu de ce communiqué.

[HUG#1649907]

Press Release Phase 1 FR oct 2012 fr.pdf

Hugin (formerly CompanynewsGroup)