BFM Patrimoine

Publicis pénalisé par la contraction des investissements publicitaires en Chine au T4

BFM Patrimoine

PARIS (Dow Jones)--Le groupe publicitaire Publicis (PUB.FR) a tablé jeudi sur une amélioration de tendance dans les prochains mois après avoir subi une contraction des investissements publicitaires dans les pays émergents et plus particulièremen

PARIS (Dow Jones)--Le groupe publicitaire Publicis (PUB.FR) a tablé jeudi sur une amélioration de tendance dans les prochains mois après avoir subi une contraction des investissements publicitaires dans les pays émergents et plus particulièrement en Chine au quatrième trimestre.

La croissance organique du revenu s'est établie à 0,7% seulement au cours du trimestre écoulé, pénalisé par une contraction d'activité de 11% en Chine, a indiqué Publicis.

"Au cours du dernier trimestre, tous les investissements ont évolué dans la mauvaise direction", a déclaré le PDG du groupe, Maurice Lévy, lors d'une conférence de presse, tout en estimant que cette situation se révèlerait temporaire.

En Chine, le groupe a subi une baisse des dépenses de ses clients à la suite de la campagne anticorruption lancée par le gouvernement, alors que les offres des cadeaux dans le viseur des autorités avaient pendant des années soutenues les ventes des groupes luxe.

Le groupe publicitaire, qui doit fusionner avec l'américain Omnicom (OMC) pour former le numéro un mondial du secteur, a tout de même dégagé un résultat net de 792 millions d'euros sur l'ensemble de 2013, contre 732 millions d'euros un an auparavant.

Le revenu total a progressé à 6,95 milliards d'euros l'année dernière, contre 6,61 milliards d'euros en 2012. La marge opérationnelle s'est également améliorée à 16,5% contre 16,1%.

-Ruth Bender et Thomas Varela, Dow Jones Newswires, +331 40171772; thomas.varela@wsj.com

(END) Dow Jones Newswires

February 13, 2014 01:01 ET (06:01 GMT)

© 2014 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-