BFM Patrimoine

Prize4Life et Knopp Neurosciences annoncent que les données de la phase 3 de l’étude EMPOWER seront versées dans la base de données PRO-ACT

BFM Patrimoine
L'organisme Prize4Life et la société Knopp Neurosciences Inc. ont annoncé aujourd'hui la signature d'une entente en vertu de laquelle Knopp fera don à Prize4Life des données recueillies dans le cadre de l'un des plus

L'organisme Prize4Life et la société Knopp Neurosciences Inc. ont annoncé aujourd'hui la signature d'une entente en vertu de laquelle Knopp fera don à Prize4Life des données recueillies dans le cadre de l'un des plus ambitieux essais cliniques réalisés à ce jour sur la sclérose latérale amyotrophique (SLA), pour qu'elles soient versées dans la base de données PRO-ACT.

Outil utilisable gratuitement par la communauté internationale de la recherche, la base de données PRO-ACT a été créée par Prize4Life, un organisme à but non lucratif ayant pour mission de hâter la mise au point de moyens de traiter et de guérir la SLA, également appelée maladie de Lou Gehrig. En vertu de l'entente conclue avec Knopp, les données cliniques de 468 sujets placébo ayant participé à la phase 3 de l'étude EMPOWER sur l'efficacité du dexpramipexole pour traiter la SLA seront versées dans la base de données PRO-ACT après élimination de tous les renseignements confidentiels. Knopp envisage également de donner, à l'issue des futures études sur l'efficacité du dexpramipexole dans le traitement de la SLA, les données des volets de traitement de l'étude EMPOWER pour qu'elles soient elles aussi versées dans la base PRO-ACT.

« Cette entente constitue la première étape du processus visant à accroître la taille de la base PRO-ACT, une base de données qui a déjà permis de progresser sur la voie qui conduira à la mise au point d'un moyen de guérir la SLA », a déclaré Melanie Leitner, conseillère scientifique en chef chez Prize4Life. « Nous remercions chaleureusement Knopp de nous avoir généreusement offert ses données relatives aux essais cliniques sur la SLA et nous sommes enthousiastes à l'idée de les mettre à la disposition des chercheurs et des cliniciens qui font chaque jour des progrès dans la lutte contre cette maladie », a-t-elle ajouté.

Quant à Michael Bozik, le président-directeur général de Knopp, celui-ci a déclaré que « Knopp était enchantée d'offrir ces données pour qu'elles soient versées dans la base PRO-ACT, qui est en voie de devenir rapidement un outil fondamental dans la campagne internationale visant à découvrir la physiopathologie de la SLA et à mettre au point des traitements efficaces. » Et d'ajouter : « Nous applaudissons les efforts que Prize4Life déploie pour stimuler la collaboration entre les chercheurs, les cliniciens et les statisticiens de l'industrie et du milieu universitaire. »

La base de données PRO-ACT contient plus de 8 600 dossiers cliniques rendus complètement anonymes – renfermant les données de traitement et les données placébo recueillies dans le cadre de 17 essais de stade tardif réalisés par l'industrie et le milieu universitaire – et plus de 8 millions de point de données, dont 1,7 million de fiches indiquant les résultats des analyses de laboratoire obtenus des personnes souffrant de la SLA.

Prize4Life et l'Institut de recherche clinique en neurologie (NCRI) du Massachusetts General Hospital ont créé la base de données PRO-ACT grâce au soutien financier de l'ALS Therapy Alliance et en partenariat avec le Northeast ALS Consortium (NEALS). Des établissements universitaires et des entreprises pharmaceutiques, dont Sanofi, Novartis, Teva Pharmaceutical Industries et Regeneron Pharmaceuticals, ont fourni les données du projet et d'autres ententes de donation de données sont à l'étude.

L'utilisation des jeux de données devrait stimuler davantage la collaboration à l'échelle internationale entre les chercheurs, les statisticiens et les cliniciens de l'industrie et du milieu universitaire. En se rendant à l'adresse www.ALSDatabase.org, la communauté internationale de la recherche pourra accéder gratuitement à la base PRO-ACT, télécharger et analyser les données.

À propos de Prize4Life
Prize4Life est un organisme à but non lucratif de type 501(c)(3) ayant pour mission de hâter la mise au point de moyens de traiter et de guérir la SLA en créant de puissants incitatifs visant à faire naître de nouvelles idées, à encourager la recherche et à stimuler l'innovation. Prize4Life est convaincue que, pour être en mesure de lever certains des principaux obstacles auxquels la recherche sur la SLA se heurte, il va falloir faire preuve de créativité intellectuelle, car certaines des découvertes les plus importantes pourraient être faites là où on ne les attend pas. Fondé en 2006 par Avi Kremer qui a appris à l'âge de 29 ans qu'il avait la SLA, Prize4Life distribue des bourses et élabore des programmes de recherche, dans le but d'aider concrètement les personnes atteintes de la SLA. Pour en savoir davantage, consultez le site www.prize4life.org.

À propos de l'Institut de recherche clinique en neurologie
L'Institut de recherche clinique en neurologie (NCRI) du Massachusetts General Hospital fait progresser la recherche translationnelle dans le domaine des maladies neurologiques, en concevant et en testant de nouvelles thérapies. Le NCRI a acquis une solide expérience dans la réalisation de recherches cliniques visant à trouver de nouvelles thérapies pour combattre les maladies neurologiques, comme la SLA, la myasthénie, la neuropathie diabétique, l'ictus cérébral, la sclérose en plaques, la maladie de Parkinson et la maladie de Huntington. Pour en savoir davantage, consultez le site http://www.ncrinstitute.org/.

À propos de Knopp Neurosciences
Knopp Neurosciences, de Pittsburgh, en Pennsylvanie, est une filiale de Knopp Biosciences, une entreprise pharmaceutique qui se consacre à la mise au point de traitements révolutionnaires en misant sur l'innovation, l'expérience et l'établissement de partenariats. Le produit phare de Knopp est le dexpramipexole, une petite molécule administrée par voie orale qui pourrait servir à traiter la SLA et les affections associées aux éosinophiles. Les recherches menées par Knopp sont orientées vers la mise au point de modulateurs mitochondriaux de dernière génération pour traiter les maladies neurodégénératives et immunologiques, ainsi que de nouveaux médiateurs à canal ionique destinés au traitement de l'épilepsie et de la douleur neuropathique.

Le texte du communiqué issu d'une traduction ne doit d'aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d'origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Version 2.0 Communications pour le compte de Prize4Life
Meghan Gardner, 617-426-2222
Email : mgardner@v2comms.com
ou
Knopp Neurosciences
Tom Petzinger, 412-488-1776
Email : tom@knoppbio.com

Business Wire