BFM Patrimoine

PRESSE: Paris et Berlin envisagent un abandon du concert qui les lie dans EADS

BFM Patrimoine
PARIS (Dow Jones)--La France et l'Allemagne ont entamé des discussions sur l'opportunité de maintenir ou non un concert entre les actionnaires d'EADS (EAD.FR) une fois que Daimler (DAI.XE) aura cédé la totalité de sa participation dans le groupe

PARIS (Dow Jones)--La France et l'Allemagne ont entamé des discussions sur l'opportunité de maintenir ou non un concert entre les actionnaires d'EADS (EAD.FR) une fois que Daimler (DAI.XE) aura cédé la totalité de sa participation dans le groupe de défense et d'aéronautique, a affirmé lundi le journal Les Echos, sans préciser ses sources.

"Ces discussions devraient déboucher d'ici à un mois, selon nos informations", a indiqué le quotidien économique. La gouvernance d'EADS respecte une parité franco-allemande, l'Etat détenant 15% du capital et Lagardère (MMB.FR) 7,5% du côté français, et Daimler 15% du capital mais 22,5% des droits de vote côté allemand. Mais Lagardère veut à terme céder ses parts, tout comme Daimler qui négocie actuellement une cession de ses actions EADS à la banque publique allemande Kfw.

Personne n'était disponible au ministère de l'Economie et des Finances français ni chez EADS pour commenter cette information

Site Internet: http://www.lesechos.fr

(END) Dow Jones Newswires

November 12, 2012 02:53 ET (07:53 GMT)

© 2012 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-