BFM Patrimoine

PRESSE: Nucléaire: le Royaume-Uni aurait accepté d'accorder une subvention à EDF

BFM Patrimoine

LONDRES (Dow Jones)--Le gouvernement britannique aurait accepté d'accorder une subvention à Electricité de France (EDF.FR) pendant une durée de 35 ans pour la construction de la première d'une série de nouvelles centrales nucléaires, rapportai

LONDRES (Dow Jones)--Le gouvernement britannique aurait accepté d'accorder une subvention à Electricité de France (EDF.FR) pendant une durée de 35 ans pour la construction de la première d'une série de nouvelles centrales nucléaires, rapportait le quotidien britannique The Independent dimanche sur son site Internet, sans citer de sources spécifiques.

Bien qu'il soit encore possible que les discussions échouent - EDF a même averti dans une récente note interne qu'il n'était pas certain que l'opération aboutisse, il s'agirait d'une avancée dans le programme nucléaire, indiquait The Independent.

EDF et les négociateurs du gouvernement seraient parvenus à un compromis sur la durée pendant laquelle cette subvention pourrait être garantie, selon The Independent.

En vertu de cette subvention, connue sous le nom de "prix d'exercice", EDF se verrait accorder par le gouvernement un prix minimum garanti pour l'électricité produite. Cela signifie que si les prix du marché passaient sous ce prix, le gouvernement devrait payer la différence, expliquait le quotidien britannique.

EDF et les autres groupes nucléaires ont besoin de ces garanties car ils risqueraient dans le cas contraire de perdre des milliards de livres sterling, précisait The Independent.

Site Internet: www.independent.co.uk

(END) Dow Jones Newswires

March 11, 2013 03:54 ET (07:54 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-