BFM Patrimoine

PRESSE: Les groupes italiens doivent augmenter leurs fonds propres - DG Unicredit

BFM Patrimoine
ROME (Dow Jones)--Les chefs d'entreprises italiens "doivent comprendre" qu'il faut que les groupes industriels augmentent leurs fonds propres pour diminuer leurs coûts d'emprunt, a déclaré Federico Ghizzoni, directeur général de la ban

ROME (Dow Jones)--Les chefs d'entreprises italiens "doivent comprendre" qu'il faut que les groupes industriels augmentent leurs fonds propres pour diminuer leurs coûts d'emprunt, a déclaré Federico Ghizzoni, directeur général de la banque italienne UniCredit (UCG.MI), lors d'un entretien accordé au Corriere della Sera.

La réticence des entreprises italiennes à recourir davantage aux capitaux à risques empêche l'émergence de plus grands groupes, a-t-il souligné, ajoutant qu'UniCredit compte 150 entreprises en Italie parmi la clientèle de sa division banque d'entreprise, comparé à 300 en Autriche et 900 en Allemagne.

"Il y a trop d'emprunts en Italie", a ajouté Federico Ghizzoni.

Il a précisé que le financement des entreprises en Italie dépend à 85% des prêts bancaires, par rapport à 65% en Europe et 30% aux Etats-Unis.

"Il faut améliorer la capitalisation des entreprises", a affirmé le patron d'UniCredit, qui estime que les possibilités abondent, notamment de nouvelles mesures gouvernementales qui facilitent les émissions obligataires des groupes italiens.

Site Internet: www.corriere.it

(END) Dow Jones Newswires

December 10, 2012 03:00 ET (08:00 GMT)

© 2012 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-