BFM Patrimoine

PRESSE: Le Royaume Uni ne changera pas de position sur la part de la France dans BAE-EADS

BFM Patrimoine
LONDRES (Dow Jones)--Le ministre britannique de la Défense, Philip Hammond, a indiqué lundi que le Royaume-Uni était ouvert à l'idée que la France et l'Allemagne détiennent une participation équivalente, mais inférieure à 10%, à l'issue de

LONDRES (Dow Jones)--Le ministre britannique de la Défense, Philip Hammond, a indiqué lundi que le Royaume-Uni était ouvert à l'idée que la France et l'Allemagne détiennent une participation équivalente, mais inférieure à 10%, à l'issue de la fusion entre les groupes d'aéronautique et de défense EADS (EADSY) et BAE Systems (BA.LN), a rapporté lundi l'agence Reuters.

"Je pense que si nous étions dans cette situation il serait possible de construire quelque chose (...) Je ne sais pas si nous y arriverons mais (la question) vaut la peine d'être étudiée", a-t-il affirmé en référence à cette possible parité entre l'Allemagne et la France.

Il a également réaffirmé que le Royaume Uni ne changerait pas d'avis sur le fait que la participation de la France dans la future entité doit être inférieure à 10% pour que le projet de rapprochement entre les deux groupes puisse aboutir.

Site internet: www.reuters.com/article/2012/10/08/us-bae-eads-britain-idUSBRE8970TN20121008

(END) Dow Jones Newswires

October 08, 2012 16:26 ET (20:26 GMT)

© 2012 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-