BFM Patrimoine

Plombé par des résultats décevants, Carrefour plonge en Bourse

Carrefour connaît une journée noire à la Bourse de Paris

Carrefour connaît une journée noire à la Bourse de Paris - Thomas Samson-AFP

Carrefour a lancé un avertissement sur ses résultats après un premier semestre décevant. Résultat, l'action du distributeur français a perdu 13,13% ce jeudi à la Bourse de Paris.

C'est une publication qui fait tâche pour le nouveau PDG de Carrefour, Alexandre Bompard. Seulement deux mois après son arrivée à la tête du groupe en remplacement de Georges Plassat, le distributeur français doit déjà lancer un avertissement sur ses résultats. La société a ainsi revu en baisse ses prévisions de croissance des ventes pour l'ensemble de l'exercice. Elle table sur 2% à 4% et non plus 3% à 5%.

Il faut dire que sur les six premiers mois de 2017, Carrefour a vu ses comptes se dégrader fortement. L'entreprise a enregistré un bénéfice net de 78 millions d'euros, en baisse de 39,5% en publié et de 34% une fois retraité des éléments exceptionnels. Le résultat opérationnel courant est, de son côté, ressorti en repli de 12,5%, à 621 millions d'euros, pénalisé par la baisse des marges et des profits en France, mais aussi en Europe.

Des résultats qui ont été logiquement sanctionnés par les investisseurs puisque l'action Carrefour a terminé en baisse de 13,13% à la Bourse de Paris. Pour les analystes de Société Générale, "le premier semestre 2017 était pire qu'attendu, et le groupe a publié un avertissement sur bénéfices sévère pour 2017".

-
- © TradingSat

Bompard se veut rassurant

Alexandre Bompard, lors d'une conférence téléphonique, a tenté de rassurer les investisseurs: "Carrefour fait face à un certain nombre de défis que nous allons nous attacher à relever". Parmi ces défis figurent notamment "l'accélération de la transformation digitale, la refondation des hypermarchés notamment en France, la simplification des organisations, mais aussi l'augmentation des profits", a noté le dirigeant, tout en soulignant que le groupe possède de "nombreux atouts et potentialités".

Mais le groupe a tout de même prévenu que "les résultats 2017 seront impactés par la performance du premier semestre ainsi que par un environnement opérationnel qui reste difficile dans certains pays au deuxième semestre".

S.B. avec AFP