BFM Patrimoine

Peugeot: GEFCO ou pas, AlphaValue vend et vise 3,9 euros.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - Les analystes du bureau d'études AlphaValue sont tout sauf impressionnés par l'annonce, ce matin, de l'entrée en négociation exclusive de Peugeot avec les chemins de fer russes, RZD, en vue de leur céder les trois quarts du

(CercleFinance.com) - Les analystes du bureau d'études AlphaValue sont tout sauf impressionnés par l'annonce, ce matin, de l'entrée en négociation exclusive de Peugeot avec les chemins de fer russes, RZD, en vue de leur céder les trois quarts du capital de GEFCO. Leur conseil sur le titre du groupe automobile en difficulté reste de 'vendre', et l'objectif de cours associé de 3,90 euros, contre 3,71 euros précédemment.

En Bourse de Paris ce matin, l'action Peugeot reste neutre à 6,9 euros.

Ce matin, Peugeot SA a donc annoncé son entrée en négociation exclusive avec la société nationale des chemins de fer russes, JSC Russian Railways (RZD, en russe), en vue de lui céder 75% du capital de sa filiale logistique GEFCO contre 800 millions d'euros. Préalablement à l'opération, GEFCO verserait au constructeur automobile français un dividende exceptionnel de 100 millions d'euros.

Selon AlphaValue, cette probable cession - connue sous forme d'une rumeur plutôt précise relayée depuis fin août par la presse financière russe - était déjà intégrée aux projections des analystes.

Cependant, ajoutent-ils ce matin, leurs prévisions financières ne tiennent pas encore compte des conséquences de l'éventuelle future déconsolidation de GEFCO sur le flux de trésorerie disponible après impôts de Peugeot. 'En conséquence, notre objectif de cours devrait chuter encore, puisque GEFCO est actuellement considéré comme le plus important contributeur aux profits du groupe dans un futur proche', prévient AlphaValue.

Du côté du bilan, la valeur nette d'actif de Peugeot est cependant relevée sensiblement de 4,57 à 5,52 euros par action. En effet, AlphaValue valorisait précédement 100% de GEFCO à 840 millions d'euros, soit un prix inférieur aux conditions évoquées par RZD, et il ne tenait pas non plus compte d'un éventuel dividende exceptionnel préalable.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.

Cercle Finance